~ Thème : Sing me a song of storms (Eté 2017) ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[Recensement 2017] Recensement terminé <3 merci à tous

Partagez | 
 

 Le froid gèle les corps, pas les âmes [Venator/PRIVER] [TERMINER]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
~ Modérateur ~
Licorne
~ Modérateur ~Licorne
avatar


Messages : 239

Date d'inscription : 29/01/2015

Age : 18

Localisation : AppleLoosa (Pomme....miam pommes.... *bave*)


MessageSujet: Le froid gèle les corps, pas les âmes [Venator/PRIVER] [TERMINER]   Mar 14 Juin - 0:56

Par la corne de Célestia mais pourquoi tu nous à emmener là-dedans !

Le vent était propre à traverser du métal, la température, déjà basse, avait chuté considérablement quand le vents s'était levé. La neige nous couvrait la vue et, sans les lunettes d'esquimau qui nous protégeaient les yeux, nous serions sans aucun doute aveugle. Jess avais bien voulus me suivre dans ma folle idée de partir à la rencontre d'un dragon. Seulement il n'avait sans doute pas pensé que ce serait aussi difficile... Ami de travail et bricoleur dans l'âme, Jess avait été la première personne à qui j'avais pensé pour mon expédition. J'avais laissé Shadows à la maison, lui ayant promis de revenir vite.

Je pensais que l'idée de voir un dragon de près t'avais toujours enchanté ?

Mon ami me rejoignis alors que je m'arrêtais pour l'attendre, le blizzard nous glaçant jusqu'au plus profond de nous même malgré les épaisses doudounes en synthétiques qui nous couvraient le dos.

Peut-être ! Mais je n'avais pas pensé mourir dans le froid et la solitude la plus total ! T'es complètement taré !

Obligé de crier pour que nous nous entendions, la situation était tendu. Ça faisait déjà presque quatre heures et demi que nous marchions depuis Stalliongrad et aucune trace d'une quelconque possibilité de s'abriter.
Quelque chose pourtant attira mon attention, plus noir que le vent littéralement blanc devant nous. Devinant une entrer de grotte, je le tira et le guida à l'aide de la corde qui nous lié ensemble, vers l'intérieur pour nous reposer. Ils s'assit lourdement.

Ok, écoute moi je ne ferais pas un pas de plus si je n'ais pas un peu dormis ok ?

J’acquiesçais en rigolant, Bien sur, je te rappel que je suis dans le même état que toi haha

Jess me dévisagea gravement, se demandant surement d'où me venais un tel enthousiasme. Il soupira avant de parler, Pourquoi on est ici je ne comprend toujours pas notre chemin ? Les dragons vives dans les milieux chaud et arides ? Qu'est-ce qu'on fous dans ce pays ?

Je te l'ai déjà dit, je ne veux pas voir les dragons normaux qu'on peux facilement croiser en cherchant un peu dans Equestria. Je veux voir un mythique dragon de glace, ceux qu'on ne voit que très très très rarement tu vois le genre ?

Jess resta stoïque, toujours incompréhensif, Ok peut-être mais pourquoi cette soudaine envie de dragons hein ? La semaine dernière encore, deux jours avant le voyage tu n'en parlais pas ? D'où te viens cette intérêt si... soudain, je me répète...

Il ôta ses lunettes et laissa respirer son crâne en enlevant son bonnet de laine. Je respirai quelques peu difficilement par l'atmosphère ayant soudain changé, Écoute je... je t'ai déjà parlé que je cherchais une baque de sabot pour demander Shadows en mariage hein ?

L'autre acquiesça mais me dit qu'il ne voyait pas où je voulais en venir, J'y viens... Tu vois, j'avais pas vraiment les moyens de me payer la bague parfaite pour elle, impossible, catégoriquement, c'était beaucoup trop cher... Et puis j'ai lu, par hasard dans un livre qu'un gars avait laissé tomber au chantier de StoneAxe que les dragons, surtout ceux de glaces, possédait un trésor absolument incommensurable... Je ne suis pas intéressé par l'or, mais si je pouvais trouvé quelque chose pour ma jument très spéciale... En plus t'imagine le truc ? Je ne l'aurais pas simplement acheté ! Je l'aurais récupérer dans le désert de glace de la Venässia !

J'vois le truc... C'est pas bêtes comme idée. Ok faut être le plus gros taré dans sa tête de tout le royaume mais c'est très chevaleresque haha

On rigola un bon coup, soulagé de pouvoir ce réchauffer d'une manière aussi soft car oui, le rire réchauffe ! Cependant, quelque chose attira notre attention dans le fond la caverne. Un son grave et similaire à la respiration d'un très gros animal. Jess et moi nous nous regardâmes, avant de faire un pas de recul, sentant quelque chose arriver. Quelque chose de très... très... très gros...

_________________
"La magie, la véritable magie, opère grâce à la fusion du corps, du cœur, de l'âme et des sentiments du poney. Si tu est en conflit contre toi même, n'essaie même pas de faire quoi que se soit.
Attention au blessure de cœur, car elle peuvent créer force et désastre...
Attention au blessure physique, elle peuvent apporté déficience et mal être...
Attention au sentiment divagant, car ils peuvent tuer la force magique émanant de vous...
Attention a votre âme...car si celle-ci est corrompus, votre magie sera mal le moment venue...
Si vous ne maîtrisez pas les quatre bases ici prononcées, votre magie ne seras que fumée..."
-Magelus, professeur de magie de formation appliqué de la prestigieuse école de Canterlot

Pensée :#990000
Parole :#000000
PNJ:#ff9000


Dernière édition par Etoile-ardente le Lun 15 Aoû - 14:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://explicationsuraliste.unblog.fr/
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Le froid gèle les corps, pas les âmes [Venator/PRIVER] [TERMINER]   Mer 15 Juin - 10:14

Depuis sa dernière visite à Stalliongrad, le Dragon Aveugle avait passé son temps à creuser, manger et dormir. Malgré le fait qu'il soit soumis aux autres dragons de glace, il avait tout de même constitué un trésor particulier qu'il gardait jalousement, comme tous ses autres congénères; qu'il avait soigneusement caché et éparpillé aux alentours de Stalliongrad, empêchant les siens de s'en approcher. De plus, les poneys ne fréquentaient jamais les endroits qu'il avait mentionnés comme dangereux ou personnels. Même si Venator n'avait que peu de chances de détruire la ville face aux Vedmas qui l'habitaient; ceux-ci avaient tout de même conscience que le Sans Ecailles possédait la capacité de ravager les trois quarts de la ville et décimer la population. En raison de cela, ils s'ignoraient, sachant qu'une dispute pourrait très vite tourner au drame national et aussi économique. Les marchands se devaient de s'entendre avec lui afin de se procurer des diamants, mais surtout les précieuses alexandrites trouvées en grandes quantités dans les montagnes tout au nord; sur les terres gelées et sauvages, dominées par les fidèles du Kirousjää.

Cela faisait d'ailleurs plusieurs jours qu'il ne s'était pas nourri d'autre chose que de rats ou de vermine. Et malgré le fait qu'il puisse être charognard, Venator n'avait trouvé aucune dépouille sur laquelle se nourrir correctement. Cette situation était désastreuse pour lui, qui préférait varier sa nourriture pour ne pas avoir à se nourrir de son propre trésor. Alors il chercha une grotte qui pourrait abriter de précieux minéraux. Et il finit par la trouver au bout d'une semaine de jeun, afin de pousser son odorat au maximum pour trouver sa nourriture. Cette grotte était assez étroite pour lui, mais il fut capable d'agrandir la cavité à grands coups de griffes avant de ramper à l'intérieur, et fut pour une fois fier de ne pas avoir de réelles pattes arrières, qui n'auraient jamais pu effectuer ce tour de souplesse qui consistait à rentrer son corps dans cette grotte. Certes, les sorts de rétrécissement existaient, mais pas question de demander de l'aide à un poney. A l'intérieur, il trouva ses gemmes, mais aussi un sobaka kamni, qui ne tarda pas à finir dévoré par le drakonled, avant que celui-ci ne s'attaque aux minéraux situés dans les profondeurs de la grotte, qui s'élargissait, lui permettant de "ramper" plus facilement afin de se nourrir. Il passa ensuite un long moment à vérifier son "armure" de cristaux qui se trouvait sur ses membres inférieurs et sa queue, avant de se pelotonner sur lui même et écouter tranquillement le blizzard qui commençait à faire rage dehors, sentant un souffle léger sur sa peau et sentant les nombreuses odeurs portées par le vent; déterminant ainsi les endroits par lesquels il était passé, et aussi où le dragon se trouvait. Parmi ces effluves, il ne trouvait aucune odeur de charbon ou de fumée, typiques de Stalliongrad, seulement des effluves de roches, de lac et de poneys, dont la présence se faisait de plus en plus proches.

Le Dragon Aveugle était repu, et n'allait pas s'attaquer à ces deux poneys qui approchaient de sa grotte. Il ne ferait qu'attendre dans le fond qu'ils s'en aillent, par leurs sabots ou emportés par le froid mordant. Après quelques minutes d'attente, il fut en mesure de les entendre se disputer au loin, avant de sentir leurs petits sabots sur le sol de la grotte et de nouveau les entendre se découvrir légèrement, parlant de trésors. Venator sourit à la mention des légendaires dragons de glace... Ces hullus étrangers, de par leur langage et leur accent, n'avaient vraiment aucune idée de l'absurdité qui les attendait à plusieurs dizaines de mètres d'eux, ni de la véritable nature de ses "frères" qui n'auraient pas hésité à les transformer en glace ou à les dévorer lentement, se repaissant de leurs cris et de leur chair. Les entendant rire ensemble, il soupira assez fort pour les avertir de sa présence. Il avança lentement vers eux, sentant leur peur et leur surprise, et entendant leurs coeurs battre à toute allure lorsqu'ils virent sa tête... Enfin, c'était ce qu'il supposait; il était aveugle de naissance. Comment aurait-il pu voir?

- Dobro pozhalovat, jeunes Hullus. Les véritables Drakonleds, mes "frères" vivent bien plus au nord dans la Kanvili; mais bien sûr, aucun poney sain d'esprit n'aurait l'idée d'aller les voir n'est-ce pas? Seuls les Drakonleds sont acceptés sur ces terres sacrées.

Il sentit les deux poneys tendus, et souffla légèrement vers eux, laissant une vague froide sur eux. Le blizzard sembla lui répondre et il sentit sur sa peau la nature des deux poneys. L'un était une licorne, l'autre, un simple poney terrestre. Il sourit légèrement et continua.

- Êtes vous déçus par le faux Drakonled que je suis? Le seul dragon sans écailles et sans vision?

Seule la tête de Venator et un partie de son cou émergeait des ténèbres de la grotte. Le reste de son corps était caché par l'obscurité, malgré de faibles reflets irisés, venant de ses ailes.

(HRP: Je ne savais pas de quelle sorte de poney était ton PNJ... Rectifie moi s'il le faut!)
Revenir en haut Aller en bas
~ Modérateur ~
Licorne
~ Modérateur ~Licorne
avatar


Messages : 239

Date d'inscription : 29/01/2015

Age : 18

Localisation : AppleLoosa (Pomme....miam pommes.... *bave*)


MessageSujet: Re: Le froid gèle les corps, pas les âmes [Venator/PRIVER] [TERMINER]   Mer 15 Juin - 18:48

Oh clémante Célestia, Luna, Cadance et Twilight réunis...

Jess était térrifié. En quelques secondes son pelage avait dégagé une forte odeur de peur et de sueur froide, facile à detecter pour moi, alors pour le dragon devant nous je n'en avait pas le moindre doute. Je ne faisait pas non plus le fier. La tête me tournait et mon cerveau me hurlait Mais non d'une pomme casse toi de là !! mais rien à faire mes pattes refusait de bouger.
La créature devant nous était si... différente de ce à quoi je m'attendais. De grande partie de cuirasse recouvrait ses yeux et son corps était dépourvus d'écaille. Son souflle, aussi glacial que le vent dehors, ne nous aiderais pas à nous liberer de l'emprise du froid qui nous parcourait la colonne vertébrale. Et son language était absolument incompréhensible. Je n'avais compris que quelques bribes de phrases.

D-Draconl...lest ? J-je ne comprend pas ce-ce que vous me dîte ?

Le sang me tapait aux oreille de peur, je fit un bref pas en avant, étrangement curieux de la situation corporel de ce nouveau personnage impromptu, apparu comme une ombre cauchemardesque dans un fond noir comme l'encre d'ébene. Jess m'attrapa vivement la queue, assayant de me retenir et parlant à voix basse.

Nom d'un paratriste t'es complêtement fou ça se trouve il à pas mangé depuis des jours et on est son prochain repas...

Je lui jeta un bref regard, entendant notre hôte grogner. D'agacement ou juste comme ça ? Incapable de le dire... Mais je réprimanda rapidement mon ami, Réfléchie c'est un dragon marchand vu le peu de distance qu'il à avec la ville ! Il ne nous mangerait pas ! Et puis rien ne sert de chuchoter regarde ses yeux... Je lui pointa du sabot la tête du dragon dans un mouvement ne se voulant pas provocant, Je ne crois pas qu'il ait d'yeux alors son ouïe doit être putain d'éxacerbé... Il t'a entendu... nous à entendus...

Mon sang se glaça de nouveau. J'avais parlé trésor près d'une créature qui chérissait ça comme leur vie. J'avais la nausée et la migraine, nul doute qu'il devait ce méfier de moi à présent. Cependant je ne me laissai pas démonter. Je n'étais pas venue pour faire demi-tour, loin de là. Jess recula, Fait... fait attention quand même...

Sans quitter le dragon des yeux, j'acquiesça du chef. Il était réellement étrange pour un dragon... Ses quatres ailes me rappelais la description que l'on me faisait de dragons rares mais le manque d'organes visuels me bloquèrent pendant quelques secondes... Quelques secondes durant lesquels rien n'était entendu de plus que nos respirations, deux faible et une grave, ainsi que le vent extérieur. Le dragon semblait nous jauger, mais je ne pouvais rien affirmer par manque de connaissance. J'avais beau avoir lu pendant une journée entière tout ce que j'avais pu trouver sur les dragons, je ne connaissait rien sur une telle espèce. Jouant la carte de la prudence, et tout autant que parce que j'avais un réel respect pour lui, je m'adressa à lui à peu près dans ces thermes.

Pardonne-nous noble dragons de t'avoir dérangé... Nul doute que tu sache quel est notre quête et ce qui nous pousse à être ici en ce moment... mais mon ami et moi parlons très peu voir pas du tout la langue d'ici ? Qui avez-vous dis que vous étiez ?

Ma langue tantait de fourcher à cause de la peur, mais je resistait. Je savais que mon apprentissage m'avait appris à parler correctement devant les personnes de haut rang et cela étonnait souvent les gens m'entourant, ne comprenant pas comment un poney travaillant dans les vergers pouvait parler ainsi...

(HRP: Ne t'en fais pas tu as rapidement cerner le PNJ c'était bien un HeartPony ^^ Bonne chance pour la suite :p )

_________________
"La magie, la véritable magie, opère grâce à la fusion du corps, du cœur, de l'âme et des sentiments du poney. Si tu est en conflit contre toi même, n'essaie même pas de faire quoi que se soit.
Attention au blessure de cœur, car elle peuvent créer force et désastre...
Attention au blessure physique, elle peuvent apporté déficience et mal être...
Attention au sentiment divagant, car ils peuvent tuer la force magique émanant de vous...
Attention a votre âme...car si celle-ci est corrompus, votre magie sera mal le moment venue...
Si vous ne maîtrisez pas les quatre bases ici prononcées, votre magie ne seras que fumée..."
-Magelus, professeur de magie de formation appliqué de la prestigieuse école de Canterlot

Pensée :#990000
Parole :#000000
PNJ:#ff9000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://explicationsuraliste.unblog.fr/
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Le froid gèle les corps, pas les âmes [Venator/PRIVER] [TERMINER]   Mar 21 Juin - 13:19

Venator fut légèrement surpris par le manque de culture qui avait amené ces Hullus étrangers sur ces terres... Même s'il avait une certaine maîtrise du suomea moderne, s'exprimer dans une langue du sud serait bien plus compliqué que prévu. Il sentit la peur traverser les poneys, sans avoir besoin de se concentrer. Néanmoins, l'autre s'approcha de lui, expliquant l'incompréhension de sa langue.

- Drakonled. Les enfants de celui que le Kalevaly appelle Kirousjää, mes "frères" cracheurs de glace... N'ayez crainte, je ne suis pas l'un d'entre eux, du moins, pas complètement.

Le dragon fut capable d'entendre les chuchotements aussi bien que les paroles prononcées précédemment par... La licorne. Le poney terrestre confiait ses peurs de mourir à son camarade; et le Drakonled ne se gêna pas pour montrer qu'il avait absolument TOUT entendu en avançant légèrement son museau près du duo. Le poney terrestre recula, demandant à son camarade de faire attention, celui-ci qui s'avançait vers lui. Venator étudia son langage et son accent du sud, montrant bien qu'il était un étranger... Etranger voulant une pierre précieuse de ce qu'il considérait comme siennes. Une bague de sabot? Typique des poneys. En plus d'un millénaire d'existence, il avait eu le temps de voir des vies passer, des liens se faire et se défaire par l'existence; mais pourquoi un tel besoin de cérémonie? Cela, il ne l'avait toujours pas compris.

- N'est-il pas coutume de se présenter en premier lorsque l'on dérange quelqu'un? Mais... Soit. Mon nom est Venator, le Drakonled Aveugle. Mais mon physique montre qu'allier les sangs avec un Drake à plusieurs ailes est une erreur.

Il se redressa légèrement, afin de ne pas ressembler à l'un de ces serpents géants que l'on mentionne dans les légendes, ces réincarnations de dragons indignes de leur sang et de leur rang. Avançant vers la lumière du dehors, il révéla légèrement ses "tentacules" brillants, où les pierres précieuses semblaient incrustées. Ces poneys venaient tout de même toucher à des ressources qui étaient siennes, trouvées dans le roc creusé par ses griffes. Ses narines exhalèrent une faible brume blanche. Ils devraient payer ou mériter.
Revenir en haut Aller en bas
~ Modérateur ~
Licorne
~ Modérateur ~Licorne
avatar


Messages : 239

Date d'inscription : 29/01/2015

Age : 18

Localisation : AppleLoosa (Pomme....miam pommes.... *bave*)


MessageSujet: Re: Le froid gèle les corps, pas les âmes [Venator/PRIVER] [TERMINER]   Mar 21 Juin - 18:53

Sa remarque me fit tressaillir. Nom de nom il avait raison où étaient donc passées mes manières ?

Je suis enchanté de faire votre rencontre noble Venator, je m'appelle Étoile ardente et mon ami un peu... ayant un peu oublier que nous n'étions pas seul, se nomme Jess

Je fit une révérence de gentelcot, invitant par la même Jess à m'imiter. Le Drakonled s'avança un peu dans la lumière faible causé par la tempête, faisant de nouveau reculer Jess. Moi, je préferai rester en place. Scrutant de mes yeux l'être qui nous accueillait bien malgré lui dans son antre, je ne pouvais détacher mes yeux de ses ailes et de ses plaques osseuses sur le visage. Mon premier réflexe aurait été de scanner ça, mais je savais que notre... cohabitation provisoire ne tenais qu'à un fil. Pourtant, je fis luire ma corne avant de regarder une corniche un peu plus sur ma gauche, à la droite de Venator. Briser une roche me fut aisé, mais ce qui m'importait été de voir comment ce Dragon voyait. Quand la pierre se brisa, je le sentit... comme frissonner ou je ne sais pas quoi, comme un mouvement rapide. Après tout ce pouvais n'être qu'une supposition hasardeuse dû au froid qui me tenaillait l'estomac.

Fascinant... Vous êtes fascinant...

Star !

Jess m'appela, la frayeur facilement reconnaissable dans sa voix. Venator avais fait un mouvement en avant. J'en était certain il nous jaugait... Il cherche peut-être à savoir combien de kilo de viande il peut récolter sur toi ? Je fis taire la stupide voix de ma tête, essayant de trouver quelque expression sur le visage de Dragon. Son souffle froid était étrangement un peu moins gelé qu'a l'extérieur, me revenant, après coup, plus chaud que ce à quoi je m'attendais. Machinalement je fis un pas en avant, regardant de tout mes yeux le moindre de ses mouvements, près à lancé un sort de téléportation n'importe quand. Je ne connaissait vraiment rien aux Dragons alors valait mieux prendre mes précautions.

Pour... pourquoi une erreur ? Chaque drag... Euh, Drakonled n'est pas unique ? Je n'ai jamais vu quelqu'un vous ressemblant...

Ma peur avait laissé place à de l'admiration. Regardant de côté, je faisait mon possible pour noter mentalement tout ce qui le caractérisait pour des études futures peut-être... Ses quatre ailes m'inspiraient puissance, et son absence d'yeux, la débrouillardise. Jamais je n'avais eu vent d'une telle créature... Mais comment faisait-elle pour être assez froide à l'intérieur pour souffler le givre sans geler complètement ?

_________________
"La magie, la véritable magie, opère grâce à la fusion du corps, du cœur, de l'âme et des sentiments du poney. Si tu est en conflit contre toi même, n'essaie même pas de faire quoi que se soit.
Attention au blessure de cœur, car elle peuvent créer force et désastre...
Attention au blessure physique, elle peuvent apporté déficience et mal être...
Attention au sentiment divagant, car ils peuvent tuer la force magique émanant de vous...
Attention a votre âme...car si celle-ci est corrompus, votre magie sera mal le moment venue...
Si vous ne maîtrisez pas les quatre bases ici prononcées, votre magie ne seras que fumée..."
-Magelus, professeur de magie de formation appliqué de la prestigieuse école de Canterlot

Pensée :#990000
Parole :#000000
PNJ:#ff9000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://explicationsuraliste.unblog.fr/
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Le froid gèle les corps, pas les âmes [Venator/PRIVER] [TERMINER]   Jeu 23 Juin - 13:31

(HRP: Attention à partir de maintenant, il y aura pas mal de références à Skyrim, parce qu'on est sur une terre froide et nordique avec des dragons, et Dark Souls, parce que c'est de là que vient l'avatar de Venator. Merci d'accepter les quelques délires un peu geek de cette personne.  Very Happy )

Le bruit de roche qui se brisait à sa gauche, non, rien que celui du sort l'avait fait réagir. S'il n'était qu'une bête non civilisée et en colère, il aurait gelé les deux poneys sur le coup avant de les dévorer. Néanmoins, il se contenta de légèrement frémir, retenant son blizzard dans sa gorge. Après tout, comme ses "frères", souffler légèrement passait par les narines, mais ouvrir la bouche signifiait que l'on était en position de faiblesse car cela montrait la puissance du souffle; le Thu'um. Serrant les dents, il n'entendit que la licorne murmurer qu'il était fascinant, avant d'être interrompu par son compagnon, qui semblait plus lucide et avait moins l'air d'un Hullu.

- Div... murmura t-il entre ses dents.

Malgré sa cécité, Venator sentait la licorne préparer son sort, son ouïe s'étant habituée à entendre les faibles bruits des sorts que pouvait lancer les apprentis Vedmas en stage à Stalliongrad, le plus souvent par peur de le voir s'attaquer à eux. Mais impossible pour lui de déterminer la nature de ce sort; mais il ne pouvait pas tout avoir, après tout, un handicap restait un handicap.
Etoile-Ardente, comme il s'était présenté à lui, semblait maintenant plus poussé par la curiosité que le gain, reconnaissant parfaitement cette émotion dans sa voix. Toutefois, flatté par cette attention et ce regard plus curieux qu'effrayé venant de son interlocuteur, il se calma, et après quelques instants, se décida à répondre.

- Dites moi Hullus des Terres du Sud, connaissez vous la Kalevaly? Si non, eh bien, sachez qu'après nos défaites successives, nous, les Drakonleds, fidèles du Kirousjää; furent obligés de nous replier jusqu'aux confins de la Kanvili. Notre race était décimée et des nôtres ont trouvé juste d'allier leur sang à des Drakons et des Drakes d'autres terres; voyageant loin et sortant de l'exil, avant de revenir. Les Sangs-mêlés sont souvent acceptés auprès de mes frères pour leur force; mais si l'on naît faible, nous sommes condamnés à vivre en marge du clan. Ainsi, le fait d'être né avec mes difformités m'empêche d'être reconnu comme Drakonled.

L'une de ses griffes repoussa un tas de pierres précieuses vers ses tentacules lui servant de membres postérieurs, avant de se rapprocher un petit peu plus des poneys, sentant le fameux Jess hésiter entre sortir de la caverne et être exposé au blizzard ou rester avec le dragon.

- Mais... N'espérez pas croiser un Drakonled de pure souche. Presque tous sont loyaux au clan et n'hésiteront pas à vous faire subir un sort des plus désagréables si vous veniez à en croiser la route.

Venator considérait ses explications suffisantes pour la licorne et se retint d'en dire plus. Il avait déjà donné assez d'informations comme ça et, même si ce n'était pas trop, ces équidés l'avaient gêné dans son repos. De plus, il devrait expliquer son odeur à Alduin lorsqu'il livrerait ses gemmes. Et il tentait de repousser ce moment le plus possible.
Revenir en haut Aller en bas
~ Modérateur ~
Licorne
~ Modérateur ~Licorne
avatar


Messages : 239

Date d'inscription : 29/01/2015

Age : 18

Localisation : AppleLoosa (Pomme....miam pommes.... *bave*)


MessageSujet: Re: Le froid gèle les corps, pas les âmes [Venator/PRIVER] [TERMINER]   Jeu 23 Juin - 22:10

(HRP: Nom d'un p'tit lait de poule tu me rend pas la tache simple pour répondre Oo xD Euh...)

Je baissai la tête, pesant le pour du contre de ces paroles... Ma parole aucun n'est commode... à croire que s'ils le pouvaient ils nous tueraient tous jusqu'au dernier... J'avais dit ça pour moi... absorber dans mes pensées... J'entendit Jess s'approcher, l'odeur de sa peur empestant l'air comme une pile de linge tremper laissée à macérer. Je savais qu'il ne serait confiant qu'une fois loin de Venator... Mais comme on dit, les étoiles sont têtues comme les planètes, je n'en faisais pas exception.

Mon attention se porta sur les tentacules qui permettaient au Drakonleds de se déplacer. J'étais d'accord avec lui, la surprise que provoquer la vue de ces membres singuliers faisait froid dans le dos. L'ambiance était tendu et j'aurais parié voir Venator tenter de se retenir de nous geler sur place. Je voulais partir, au plus vite ! Mon cerveau fulminait et me bourrait d'adrénaline pour que je cour le plus loin possible, loin de cet être capable de mettre fin à mes jours. Mais mon esprit ne voulait tout simplement pas. J'avais un but, et je ne reviendrai pas sans le réussir. Certes mourir n'arrangerai pas les choses et Shadow en crèvera de douleur et de tristesse. Mais je n'arrivai pas à m'y résoudre. Jess me surpris et dit la chose la plus censé qu'il ai prononcé depuis lors.

Star ? Je crois qu'on le dérange...

Il l'avait dit sans quitter des yeux le dragon, ayant fait passé sa peur à de l'anxiété et de l'angoisse, une odeur moins âcre que la peur. C'était déjà ça. Je lui fit un signe de tête.

Je sais... Puis regardant Venator, je soupirai, me résignant, Ne le dérangeons pas plus longtemps... partons. Je fit un mouvement de tête vers Venator, Nous somme navrés pour le dérangement noble Drakonled, fidèle du Kirousjää, nous ne t'importunerons plus...

Jess semblait étonné, autant que je lui porte raison que le fait que j'ai retenue un mot aussi, bizarre, mais me devança et m'attendit à l'entrée de la grotte. J'étais décomposé. Si ce que Venator avait dit était vérité, rien n'aurait servis de chercher un dragon censé voulant bien entendre mon histoire, l'on m'aurait dévoré sur le champ... Je n'avais plus qu'à retourner à Stalliongrad et trouver une autre solution.

Mon regard pourtant ce posa sur le Drakonled, statue sans mouvement et sans écaille d'une espèce rare et craintes par la plupart des poneys. J'étais réellement déçu, Shadow attendra...

(HRP: Ne tiens qu'à toi de terminer le RP ou continuer xD Mais je n'avais pas du tout d'idée après ta réponse et j'ai fait réagir mon perso comme moi j'aurais réagi ^^" Libre à toi, Ball is on your team Razz )

_________________
"La magie, la véritable magie, opère grâce à la fusion du corps, du cœur, de l'âme et des sentiments du poney. Si tu est en conflit contre toi même, n'essaie même pas de faire quoi que se soit.
Attention au blessure de cœur, car elle peuvent créer force et désastre...
Attention au blessure physique, elle peuvent apporté déficience et mal être...
Attention au sentiment divagant, car ils peuvent tuer la force magique émanant de vous...
Attention a votre âme...car si celle-ci est corrompus, votre magie sera mal le moment venue...
Si vous ne maîtrisez pas les quatre bases ici prononcées, votre magie ne seras que fumée..."
-Magelus, professeur de magie de formation appliqué de la prestigieuse école de Canterlot

Pensée :#990000
Parole :#000000
PNJ:#ff9000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://explicationsuraliste.unblog.fr/
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Le froid gèle les corps, pas les âmes [Venator/PRIVER] [TERMINER]   Jeu 30 Juin - 19:41

Le drakonled sentit les émotions passer dans l'esprit des deux poneys. La peur, le doute et... Une tristesse? La partie qui se serait apparentée à des sourcils se fronça légèrement sur son crâne. Et puis, ils se mirent à l'appeler Drakonled et fidèle du Kirousjää. Secouant la tête, Venator avança vers eux, mais étendit sa patte avant de manière à bloquer leur recul.

- Sachez, que vous ne m'avez pas tant importuné que cela. De plus, vous me dérangeriez encore plus si vous sortiez maintenant. Le blizzard est puissant dehors et vous ne feriez que vous perdre en tentant de retrouver le chemin.

Enlevant sa griffe de l'entrée, il exhala une légère brume qui réduisit la taille de l'entrée de la grotte avec  une glace aux reflets bleutés. Reculant vers le fond de l'endroit, il finit par recroqueviller son corps sur lui même et posa sa tête au sol.

- Je n'ai aucune envie de faire du mal, mais je tiens seulement à conseiller lorsque le besoin s'en fait ressentir. Je ne suis certes pas l'être le plus sage, et encore moins moral, de ces terres; mais je ne suis pas fou. et puis, il faut bien que je justifie ma fréquentation de poneys... Dès que le blizzard prendra fin, je vous ramène à Stalliongrad avec mes alexandrites.

Il sembla oublier quelque chose, mais se rappela bien vite de ce que cela était.

- Je ne vous importunerai pas plus durant l'attente. Et, Jess, c'est bien cela? Il y a un petit renfoncement à gauche. Le feu prendra sans problème.
Revenir en haut Aller en bas
~ Modérateur ~
Licorne
~ Modérateur ~Licorne
avatar


Messages : 239

Date d'inscription : 29/01/2015

Age : 18

Localisation : AppleLoosa (Pomme....miam pommes.... *bave*)


MessageSujet: Re: Le froid gèle les corps, pas les âmes [Venator/PRIVER] [TERMINER]   Ven 1 Juil - 9:36

Une patte griffue bloqua notre route et je sentis Jess s'arrêter net dans un mouvement d'incompréhension. Qu'est-ce que... ? Ses sourcils se froncèrent alors que je regardais Venator d'un œil perplexe.

"Sachez, que vous ne m'avez pas tant importuné que cela. De plus, vous me dérangeriez encore plus si vous sortiez maintenant. Le blizzard est puissant dehors et vous ne feriez que vous perdre en tentant de retrouver le chemin."

Nos cœurs loupèrent un battement et nous nous regardâmes d'un air surpris Jess et moi. Venator s'inquiétait... de notre sort ? Perdu dans notre réflexion, nous ne le vîmes pas tout de suite, geler la sortie afin de protéger le lieu du froid mordant. Puis ce dernier ajouta...

"Je n'ai aucune envie de faire du mal, mais je tiens seulement à conseiller lorsque le besoin s'en fait ressentir. Je ne suis certes pas l'être le plus sage, et encore moins moral, de ces terres; mais je ne suis pas fou. et puis, il faut bien que je justifie ma fréquentation de poneys... Dès que le blizzard prendra fin, je vous ramène à Stalliongrad avec mes alexandrites."

Mon analyse se porta vers au dehors, où le vent était encore facile à entendre malgré la couche de glace nous protégeant. Je savais d'instinct qu'une telle tempête ne s'éteindrait pas avant des lustres.... Je soupirais de soulagement, sans m'en rendre compte. J'avais intérieurement espéré que Venator nous aurait retenue et cette mini-affirmation de mes doutes me redonna un peu confiance. Merci... Fut tous ce que je pu sortir. Jess dit de même et s’essaya, perdant surement l'équilibre, perdu par l'enchainement des événements.

Tout en se couchant, le Drakonled s'adressa directement à Jess, ce qui nous surpris tout les deux. "Je ne vous importunerai pas plus durant l'attente. Et, Jess, c'est bien cela? Il y a un petit renfoncement à gauche. Le feu prendra sans problème."

Est-ce que mon ami étais méfiant ? Je ne pense pas. Il sourit à pleine dent à l'idée de se réchauffer et remercia le Dragon, chaleureusement cette fois-ci, avant d'aller vers l'endroit indiquer par ce dernier. Je le suivit et soupira, apaisé. Quelques minutes plus tard, le feu pris dans des branches que nous avions amasser avant l’expédition.

_________________
"La magie, la véritable magie, opère grâce à la fusion du corps, du cœur, de l'âme et des sentiments du poney. Si tu est en conflit contre toi même, n'essaie même pas de faire quoi que se soit.
Attention au blessure de cœur, car elle peuvent créer force et désastre...
Attention au blessure physique, elle peuvent apporté déficience et mal être...
Attention au sentiment divagant, car ils peuvent tuer la force magique émanant de vous...
Attention a votre âme...car si celle-ci est corrompus, votre magie sera mal le moment venue...
Si vous ne maîtrisez pas les quatre bases ici prononcées, votre magie ne seras que fumée..."
-Magelus, professeur de magie de formation appliqué de la prestigieuse école de Canterlot

Pensée :#990000
Parole :#000000
PNJ:#ff9000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://explicationsuraliste.unblog.fr/
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Le froid gèle les corps, pas les âmes [Venator/PRIVER] [TERMINER]   Ven 1 Juil - 10:15

Le dragon blanc ne répondit pas aux remerciements des poneys et se contenta d'écouter les crépitements du feu qu'ils avaient allumé. Celui-ci contrastait avec le bruit des cheminées de Stalliongrad, qui brûlaient au charbon et laissaient une odeur âcre dans l'air. Il y avait quelque chose d'agréable avec ce feu de bois, à part la chaleur, qui était une sensation étrange sur la peau de Venator. Peut être que les dragons comme lui ne craignaient pas le froid, mais n'aimaient pas la chaleur du fait de leur vie dans la Kanvili ?

Étant dénué d'organes visuels, le Drakonled n'avait aucune idée de ce que pouvaient exactement faire les poneys devant le feu. Et personnellement, il s'en fichait. Tant qu'ils ne tentaient pas de le compromettre ou de s'en prendre à lui, il n'avait rien à craindre... Son esprit apaisé finit par oublier la conscience et le dragon s'endormit, son souffle devenant régulier et profond, ses muscles se décontractant et ses ailes se repliant. La fatigue, cumulée lors de son jeun, puis son repas et son travail l'avaient sûrement fatigué plus qu'il ne l'avait estimé... Mais après tout, chacun avait sa méthode pour passer le temps et attendre la fin du blizzard qui grondait dehors.
Revenir en haut Aller en bas
~ Modérateur ~
Licorne
~ Modérateur ~Licorne
avatar


Messages : 239

Date d'inscription : 29/01/2015

Age : 18

Localisation : AppleLoosa (Pomme....miam pommes.... *bave*)


MessageSujet: Re: Le froid gèle les corps, pas les âmes [Venator/PRIVER] [TERMINER]   Ven 1 Juil - 21:56

Hey Star... me souffla Jess en chuchotant, je crois qu'il dort... nan ? Le feu crépitait généreusement, alimenté magiquement par mon maintient thermique, un sort simple et peu gourmand en magie. Je somnolais à demi, écoutant le doux son qu’émettait les flammes dévorant goulument chaque centimètre carré de cellulose sèche. La question de mon ami me tira à peine du sommeil venant, mais me fit réfléchir assez pour interrompre le processus de mise en veille de mon cerveau, si processus il y avait eu.

Hm... ? Tournant la tête vers notre hôte, je remarqua sans soucis le comportement atypique du sommeil. Il était paisible, les flammes éclairant d'une couleur beaucoup plus chaude son antique peau grise/bleue. Ses armatures d'os solides qui lui couvraient les yeux et quelques autres parties du corps brillaient presque d'une aura oranger vraiment agréable à regarder. Étrangement, et ce malgré sa nature de dragon des glaces, les cristaux de glaces qu'il exhalait auparavant  n'étais même plus de la brume à présent, mais une fumée si fine qu'il fallait regarder pendant cinq bonne minutes en plissant les yeux, pour le voir.

Depuis un quart d'heure que le feu brulait, Jess remettant de temps en temps du bois, je ne commença à sentir une véritable fatigue qu'a partir de maintenant. Je fis luire ma corne plus intensément, puis fronça les sourcils quand un bruit d'apparition explosé coupa le doux murmure du feu, le temps d'une seconde. C'était l'inconvénient de faire apparaitre des objets, c'était que leurs téléportation à partir d'un point enregistré magiquement était très bruyant. Soupirant, et le calme revenant très très vite, je donna par lévitation à Jess un des deux sacs de couchage que j'avais fait apparaitre. De grands sacs de couchage, lourd et encombrant, que nous n'aurions pas put porter avec nous. Merci Célestia de m'avoir donné une corne et les pouvoirs y étant liés.

Merci Me dit Jess en se glissant tant bien que mal dans les épaisseurs douillettes des synthétiques "contre-froid". Face vers le feu, je vis ses yeux briller pendant une minutes, avant de s'effondrer comme une masse dans le sommeil. Oh majestueuse et magnifique Luna, veille avec grâce sur ses rêves, et que sa nuit sois des plus belle.... Je ne m'étais par coucher. J'avais posé mon sac sur le sol de pierre chauffé par le foyer, entrouvert, et m'étais assis dessus. En réalité, j'étais amoureux de deux choses. Ma douce et si lointaine Shadow, ainsi que les nuits au bord du feu, regardant s'envoler les petites braises de bois calcinées. Je me mit dos au feu et regarda Venator. Cette noble créature ayant bien voulut nous accorder son hospitalité, contre rien... et je n'aimais pas ça.

Je n'aimais pas être redevable au gens, et me sentais toujours obligé de les remercier dûment pour ce qu'ils avait fait sur moi. Réchauffé, je m'approcha de Venator, suffisamment proche pour qu'avancer de cinq centimètres de plus ne me mette en contact avec lui. J'avais les yeux mi-ouvert, regardant cette imposante masse vivante inspirer et expirer à un rythme régulier. Je posa mon sabot, avec une EXTRÊME douceur, sur sa patte, et m'assis. Je me devais de le remercier... et j'avais une belle idée pour ça. Soufflant par les naseaux, je sentit une très grande quantité de magie sortir de mon corps pour se diriger vers mon sabot, poser sur le Drakonled. Je n'avais aucun moyen de savoir si les dragons rêvés, mais je lançai un sort de sommeil spécial, qui me vida automatiquement des dernières forces qui me restaient. C'était un sort poussé que j'avais élaboré il y quelques mois après une semaine de crise d'angoisse de Shadow. Ce sort permettait de créer artificiellement un rêves magnifique, bourrés des sentiments les plus positifs au dormeur. Comme une sorte de canalisations sentimentale... je ne sais pas si l'on pouvait le qualifier ainsi. Il avait aussi pour effet de renforcer le sommeil et aider grandement à la récupération de l'endormis.

Quand mon sort se termina, j'essayai de me lever, en vain. Je retomba une dizaine de fois avant de toucher mon sac, et m'y glissé difficilement, fondant immédiatement dans le royaume de Luna. Impossible de savoir si avoir fait ça serait suffisant, mais je devais dormir absolument et ne voulais pas réfléchir, mon esprit ne se faisant pas prier pour sombrer dans les songes. Luna me voilà...

_________________
"La magie, la véritable magie, opère grâce à la fusion du corps, du cœur, de l'âme et des sentiments du poney. Si tu est en conflit contre toi même, n'essaie même pas de faire quoi que se soit.
Attention au blessure de cœur, car elle peuvent créer force et désastre...
Attention au blessure physique, elle peuvent apporté déficience et mal être...
Attention au sentiment divagant, car ils peuvent tuer la force magique émanant de vous...
Attention a votre âme...car si celle-ci est corrompus, votre magie sera mal le moment venue...
Si vous ne maîtrisez pas les quatre bases ici prononcées, votre magie ne seras que fumée..."
-Magelus, professeur de magie de formation appliqué de la prestigieuse école de Canterlot

Pensée :#990000
Parole :#000000
PNJ:#ff9000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://explicationsuraliste.unblog.fr/
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Le froid gèle les corps, pas les âmes [Venator/PRIVER] [TERMINER]   Jeu 11 Aoû - 16:04

Le Dragon dormait d'un sommeil profond, son esprit apaisé par les bruits du blizzard à l'extérieur. Son ouïe était très fine et en tant que porteur du sang des Drakonleds, il appréciait sans cesse le temps froid; mais ses fines ailes l'empêchaient d'en profiter pleinement.

Un dragon peut rêver, mais d'une manière différente que les poneys. La plupart de ces rêves sont ceux de richesses, de combats et d'honneur; mais d'autres peuvent aussi êtres aussi pervertis que la corruption rongeant les esprits, donnant des rêves de massacres, de chasses incessantes et de pouvoir. Venator, lui, ne rêvait que d'une seule et unique chose... Il rêvait de tolérance. Son désir était d'être toléré et accepté par les communautés. Etre rejeté ne fait qu'accroître ce désir, même si certains Dragons sont accommodés à vivre seuls pendant des centaines d'années; ne se réunissant que quelques fois avec leur Clan au cours des ans.
Quand aux rêves des aveugles, ils sont constitués de sons, d'odeurs et de perceptions. Les images n'existent pas et leur expliquer ce que sont les couleurs et les paysages est plus que complexe. Malgré tout, le Drakonled rêvait de ce qu'il voulait le plus au monde: être accepté. Il était rare que ces rêves durent longtemps, mais néanmoins, celui-ci se déroula sans encombre, et le réveil lui fut facile. Pas de peur, pas d'agressivité.
Il aperçut les poneys tranquillement dormir et savait que la tempête s'était achevée, laissant une magnifique couche blanche sur la Kanvili à l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
~ Modérateur ~
Licorne
~ Modérateur ~Licorne
avatar


Messages : 239

Date d'inscription : 29/01/2015

Age : 18

Localisation : AppleLoosa (Pomme....miam pommes.... *bave*)


MessageSujet: Re: Le froid gèle les corps, pas les âmes [Venator/PRIVER] [TERMINER]   Ven 12 Aoû - 17:53

Un grattement sur la pierre attira mon attention et me fit tourner la tête. J'étais réveillé depuis une vingtaine de minutes et regardais les braises encore chaude terminer leur incandescent ballet de lumière. Regardant Venator qui venait de se réveiller, je fit une pression sur ma tempe alors qu'une douleur légère s'évapora. La totalité de mes pouvoirs avaient été rechargés pendant cette nuit et mon manque d'énergie n'était plus qu'un lointain souvenir.

Me relevant, je dus faire suffisamment de bruit pour que Jess se réveille, en me regardant d'un air tellement ahuris et hagard que je soupçonnais un rêve pas du tout solitaire durant cette nuit. Il secoua la tête et bailla à s'en décrocher la mâchoire avant de s'attraper le menton dans un mouvement de douleur et ne se mette à gémir. Je fis un mouvement de tête inquiet avant de l'entendre murmurer entre ses dents serrées, Aïe, aïe une crampe...

Je me retint de rire trop fort et laissa échappé un soupir vraiment amusé. Terminant de nous lever, je re-téléporta nos bagages et appliqua de la neige sur les braises pour les éteindre. Dans un murmure ne voulant pas casser le calme matinal, Jess me désigna le Dragon qui semblait nous... "regarder" ou du moins en donner l'impression vus que son visage dépourvu d'orbite nous faisait face.

Je me raclai la gorge pour m'éclaircir la voix et parla au plus bas afin de ne pas être désagréable à entendre, La nuit à-t-elle été reposante noble Venator ? Certaines personnes des villes portuaires et mondaines me dirait lèche-botte à parler comme ça devant quelqu'un, mais si l'on m'en faisait la remarque, je répondrais qu'on ne parle pas comme à tout le monde à un Dragon, surtout qui à accepter de vous offrir la nuit au sec.

Derrière moi j'entendis l'estomac de Jess gargouiller, ce dernier fixant la sortis comme espérant partir et déjeuner dans un endroit plus... hospitalier...

_________________
"La magie, la véritable magie, opère grâce à la fusion du corps, du cœur, de l'âme et des sentiments du poney. Si tu est en conflit contre toi même, n'essaie même pas de faire quoi que se soit.
Attention au blessure de cœur, car elle peuvent créer force et désastre...
Attention au blessure physique, elle peuvent apporté déficience et mal être...
Attention au sentiment divagant, car ils peuvent tuer la force magique émanant de vous...
Attention a votre âme...car si celle-ci est corrompus, votre magie sera mal le moment venue...
Si vous ne maîtrisez pas les quatre bases ici prononcées, votre magie ne seras que fumée..."
-Magelus, professeur de magie de formation appliqué de la prestigieuse école de Canterlot

Pensée :#990000
Parole :#000000
PNJ:#ff9000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://explicationsuraliste.unblog.fr/
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Le froid gèle les corps, pas les âmes [Venator/PRIVER] [TERMINER]   Sam 13 Aoû - 23:54

Le Dragon Blanc inclina la tête à la question de la licorne, néanmoins sans parler. La chaleur s'était dégagée dans la grotte et les dragons de glace étaient connus pour leurs organes refroidissants, faisant d'eux des animaux à sang très froid ; et comme les siens, la chaleur au réveil n'était pas une sensation familière, et il réagissait en produisant plus de brume gelée. S'il ouvrait la bouche, la première chose qu'il ferait serait de geler le reste de foyer qui le rendait légèrement mal à l'aise.

Sortant doucement de la grotte en extirpant son corps entier de celle-ci, l'exposant totalement aux deuw poneys, il regarda l'état de la Kanvili et finit par abaisser sa tête.

- Le vent est tombé... Continuez au sud-est sans vous arrêter. À vol d'oiseau, le prochain village habité est à deux heures d'ici... Je vous conseille de partir tout de suite afin d'arriver avant une éventuelle reprise. Le temps change vite et énormément... Quand à moi, je vous fait mes adieux poneys...

Étendant ses quatre ailes derrière lui, il donna plusieurs impulsions avant de s'élever et de se diriger vers le nord, glissant avec facilité et vitesse à travers l'etendue bleue... Il devrait faire un rapport au Clan. Certes il les avait épargnés, mais il devait garder une image de fiabilité face à ceux de Stalliongrad. Après tout, ils seraient sûrement plus cléments et rapides que ses "frères"...

Revenir en haut Aller en bas
~ Modérateur ~
Licorne
~ Modérateur ~Licorne
avatar


Messages : 239

Date d'inscription : 29/01/2015

Age : 18

Localisation : AppleLoosa (Pomme....miam pommes.... *bave*)


MessageSujet: Re: Le froid gèle les corps, pas les âmes [Venator/PRIVER] [TERMINER]   Dim 14 Aoû - 14:44

Le vent produit par ses quatre puissantes ailes faillit nous faire vaciller alors que nous sortions de la grotte. Sa dernière phrase me donna un frisson qui parcouru chaque centimètre de mon échine, alors que nous regardions cette immense créature décoller et s'éloigner. Cette aventure que nous avions vécu Jess et moi avec ce Dragon de glace restera très longtemps graver dans ma mémoire. Bien sur, je ne manquerait pas de préciser, aux poneys de Staliongrad, avec quel bonté ce Drakonled nous avait offert l'hospitalité pour échapper à une nuit glaciale et potentiellement mortelle.

La matinée était fraîche, mais un soleil au rayons agréable vint faire scintiller la neige, donnant au paysage geler un éclat irréel. Mon ami terrestre me donna une tape dans l'épaule en soupirant, heureux d'avoir put passer la nuit tranquille malgré cet être que nul n'aurait pensé capable de nous épargner. Et nous l'avions remercier par notre respect et notre confiance. Nous lui avons fit confiance pour la nuit, confiance pour l'hospitalité, confiance pour nos vie. Jamais nous n'oublierons Venator et la confiance en qui nous l'avons donné.

Je fis un pas dans la neige, les flocons craquants sous mon sabot, quand j'activa un sort de maintient de chaleur comme celui pour le feu d'hier, qui nous recouvris moi et mon ami. Une chance que nous ayons trouvé un abris hier, le peu de magie qui m'étais resté n'aurait pas suffit à nous faire survivre tout les deux en pleine nuit. Quand Jess posa son sabot à son tour, la magie qui se dégagea de son sabot par mon sort l'amusa vivement, regardant tout deux les flocons voltiger dans le vent frais du début de journée.

On se mit rapidement en marche, écoutant le vent sur la neige faire de la musique. Une idée me vint comme un coup d'éclair et je courut en arrière, sous le regard perplexe du terrestre. Grande Célestia j'ai oublié quelque chose ne bouge pas j'arrive ! Courant vers la grotte, je m'arrêta net et abaissa la tête pour préparer un sort. Quand ce dernier fut prêt, relevant la tête, j'envoyai une boule de magie dans le boyau rocheux qui émit un bruit d'explosion étouffé en échos. Puis courant vers Jess, nous nous remîmes en marche, expliquant à mon compagnon de voyage mon rapide coup de théâtre, avant de changer de sujet et parler d'un éventuel déjeuner, nos éclat de rire couvrant le doux murmure du vent dans les pleines froides de la Kanvili.

Derrière nous, dans la grotte, contre la parois froide et rocheuse de la cavité, était gravé dans la pierre un motif tribale représentant un dragon majestueux aux ailes veinées d'argent couvrant de ces dernière deux poneys autour d'un feu de camp, les protégeant de la froide nuit de la kanvili...

_________________
"La magie, la véritable magie, opère grâce à la fusion du corps, du cœur, de l'âme et des sentiments du poney. Si tu est en conflit contre toi même, n'essaie même pas de faire quoi que se soit.
Attention au blessure de cœur, car elle peuvent créer force et désastre...
Attention au blessure physique, elle peuvent apporté déficience et mal être...
Attention au sentiment divagant, car ils peuvent tuer la force magique émanant de vous...
Attention a votre âme...car si celle-ci est corrompus, votre magie sera mal le moment venue...
Si vous ne maîtrisez pas les quatre bases ici prononcées, votre magie ne seras que fumée..."
-Magelus, professeur de magie de formation appliqué de la prestigieuse école de Canterlot

Pensée :#990000
Parole :#000000
PNJ:#ff9000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://explicationsuraliste.unblog.fr/

I AM Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Le froid gèle les corps, pas les âmes [Venator/PRIVER] [TERMINER]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le froid gèle les corps, pas les âmes [Venator/PRIVER] [TERMINER]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le froid gèle les corps, pas les âmes [Venator/PRIVER] [TERMINER]
» ~Délilah~ Photos du corps p.2 (31/05)
» LE TATOUAGE arts du corps
» [Spoiler] Shurara Corps
» Enlever corps de ses jambes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Friendship of Equestria  :: RPG - Equestria :: La Venässia-