~ Thème : Sing me a song of storms (Eté 2017) ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[Recensement 2017] Recensement terminé <3 merci à tous

Partagez | 
 

 Une journée comme les autres ... Enfin presque [Une place libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Une journée comme les autres ... Enfin presque [Une place libre]   Ven 21 Aoû - 17:44

Le jeune Rain Song, ce jour là comme tous les autres dès lors qu'il avait fait tout ce qu'il devait faire, s'adonnait à l'entrainement quotidien d'au moins deux heures qu'il s'imposait afin de pouvoir un jour se présenter à l'académie Wonderbolt. Appartenir à cette prestigieuse équipe de voltige, qui depuis sa création avait réunis les pégases les plus talentueux d'Equestria, était son rêve le plus ancien et son vœu le plus cher.

Le moins que l'on puisse dire était qu'il se donnait les moyens d'y parvenir car il arrivait, et même il était tout sauf rare, que si un jour il n'avait rien de particulier à faire il s'entraine du lever au coucher du soleil. Il ne prenait alors que le strict minimum de repos, respectait plus encore que d'ordinaire un régime alimentaire draconien, ne dormait jamais plus que le strict nécessaire et ne laissait aucune place à une quelconque distraction.


Et pourtant des camarades, ce n'était pas ce qui lui manquait. Qu'ils croient ou non en ses capacités à réaliser son rêve, ils avaient tous plus ou moins bien accepté son mode de fonctionnement et s'en étaient plus ou moins facilement accommodés. Ses véritables amis, et surtout sa mère, avaient une confiance absolue en lui et ne doutaient pas une seconde de ses capacités ou de sa détermination à faire de son rêve une réalité.


L'entrainement de ce jour ci consistait pour lui à battre son record de la veille. Il avait réussi à faire le tour complet de Cloudsdale en moins d'une heure, alors aujourd'hui il s'était fixé comme objectif de parvenir à le faire en moins de quarante-cinq minutes. Et à chaque nouvelle séance il en était ainsi : dès lors qu'il avait atteint son objectif, il s'en fixait un plus difficile à atteindre. Il estimait qu'il n'y avait qu'ainsi qu'il pouvait réellement se faire une idée de son évolution.


Il était sur la ligne de départ de son itinéraire et, au moment où il le jugea propice, il prit son envol. A son plus grand regret en rejoignant le point de départ, il constata qu'il n'avait pas mis quarante-cinq minutes mais cinquante-cinq minutes à faire le tour de la ville. Il se dit qu'il avait encore des progrès à faire, et décida de prendre cinq minutes de pose avant de partir pour un second tour, se disant que cette fois il n'avait pas droit à l'erreur.


Dernière édition par Rain Song le Ven 2 Oct - 6:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pégase lunariste
Pégase lunariste
avatar

I AM Shade

Messages : 109

Date d'inscription : 22/07/2015

Age : 25


Fiche d'Identité
Talent : faire des soins rapide
Cutie Mark : une croix rose d'infirmière
Double Compte : Rainbow Dash

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres ... Enfin presque [Une place libre]   Ven 28 Aoû - 19:37

Pourquoi je me rend à Clousdale déjà, cette ville en nuage, lieu de résidence de la majorité des pégases d'Equestria avec qui je ne m'entend pas forcément, car la plupart d'entre eux se pensent supérieurs à à nous pour la simple raison qu'eux font la pluie et le beau temps ou encore parce qu'ils sont les principaux gardes royal de la princesse Celestia !
Et surtout pourquoi je monte là-bas alors que le soleil est présent dans le ciel, si je n'avais pas cette paire de lunette de soleil sur le museau, je serais évanouie sur un nuage priant que la nuit tombe sur le champs.

Je retient un bâillement lorsque j'arrive dans la ville aérienne car je suis assez fatigué, normal, habituellement à cette heure là je suis dans mon lit à dormir en route pour le doux pays des rêves. J’accélère donc mon vol afin de le rejoindre ou un de ses collègues le plus rapidement possible, pourquoi le produit que je cherche se trouve uniquement dans cette ville de pégase qui est ouvert que la journée !!

Me voilà enfin à destination, maintenant je dois trouvé la boutique des arcs en ciels, acheté ce qu'il me faut et trouvé l'hotel le plus proche des environs.
Je cherche alors de yeux un pégase pouvant m'aider, comme il est encore tôt il n'y a pas grand monde et comme attendu, les quelques pégases présent m'ignorent royalement, je cherche donc une personne m'ayant pas encore vu ou qui ne semble pas avoir le même comportement que les autres.

Je trouve rapidement le pégase de mes recherches, il s'agit d'un grand pégase blanche avec une flamme comme cutie mark, je m'approche donc de lui et lui demande sans qu'il me voit, espérant avoir une réponse, avec une voix gentille :

- Excusez-moi, vous pouvez m'indiqué où se trouve la boutique des arcs en ciel ? S'il vous plaît ?

J'attend sa réponse, espérant pour qu'il me la donne sans se retourné, je ne suis pas d'humeur à écouter les moqueries des pégases.

_________________

lien de l'image d’origine:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Une journée comme les autres ... Enfin presque [Une place libre]   Ven 28 Aoû - 20:08

Rain Song était plus que conscient que la plupart des pégases s'estimaient supérieurs aux autres poneys, et encore plus spécifiquement aux pégases lunaristes. Il n'avait jamais compris la raison de ce comportement, et il ne voulait pas la comprendre. A ses yeux, lunariste ou non, un pégase était un pégase, peu lui importaient ses origines, la forme de ses yeux ou celle de ses ailes.

Un nombre incalculable de fois il s'était interposé entre des pégases et des batpony, un nombre incalculable de fois il s'était fait rossé par ses semblables pour cela après coup, mais jamais il n'avait arrêté de le faire et jamais il n'arrêterait de le faire : c'est ce qui lui semble juste, et la justice est l'une des choses les plus importantes à ses yeux.

Pratiquement arrivé à la fin de se pause il se prépara à reprendre son entrainement, quand dans son dos il entendit une voix lui demander avec gentillesse où se trouvait la boutique des arc en ciels. Il se retourna et vit que celle qui lui avait adressé la parole était une pégase lunariste et lui sourit, lui adressant un regard plein de sympathie et de bienveillance.

- La boutique arc en ciel se trouve dans les hauteurs de Cloudsdale, mais il est difficile de s'y rendre lorsqu'on ne connait pas très bien les lieux, permettez-moi de vous y conduire.


Il lui offrit un nouveau sourire et, ayant rangés les maigres effets personnels qu'il avait pris avec lui dans sa besace, il prit son envol vers la dite boutique. Sur le chemin il se demanda ce qu'une telle personne pouvait bien chercher en venant à Cloudsdale et plus particulièrement à la boutique des arcs en ciels, les pégases lunaristes ne s'intéressaient pour ainsi dire jamais à ce genre de choses.

- Nous y voilà. Dit-il en s'arrêtant devant les hauteur de Cloudsdale.

De là, la boutique des arc en ciels étant la plus colorée, elle était facile à reconnaitre et son nom était écrit en larges caractères sur la devanture. Il n'entra pas, laissant la pégase lunariste y aller seule, mais se préparait cependant à entrer au cas où il entendrait quelque chose qui lui déplairait.
Revenir en haut Aller en bas
Pégase lunariste
Pégase lunariste
avatar

I AM Shade

Messages : 109

Date d'inscription : 22/07/2015

Age : 25


Fiche d'Identité
Talent : faire des soins rapide
Cutie Mark : une croix rose d'infirmière
Double Compte : Rainbow Dash

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres ... Enfin presque [Une place libre]   Sam 29 Aoû - 21:43

Lorsque je fini de posé ma question, le pégase se tourne vers moi et me répond gentillement la direction à prendre avant d'ajouter qu'il va m'y conduire car cela n'est pas évident de se dirigé dans la ville quand on n'est pas du coin, je souris à ses paroles, c'est bien la première fois que je rencontre un pégase gentil avec moi, sauf si c'est un piège, mais je ne pense pas.
Sans vraiment me laisser le temps de le remercier, il range ses quelques affaires et s'envole dans la direction qu'il m'a indiqué.

Je le suis donc aussi rapidement que possible, ralentie non de dieu, je ne suis pas au meilleur de ma forme, après quelques minutes de vol, nous arrivons enfin à destination, chose confirmé par mon guide, je cherche alors la boutique que je trouve rapidement grâce à son enseigne plus que visible.
Je fais un signe de la tête à celui qui m'a aidé comme remerciement, car je suis un poil trop fatigué pour prononcer des mots, j'entre donc dans la boutique et me dirige immédiatement vers le comptoir où je demande, après un petit bonjour, les extraits d'arcs en ciel, les notes arcs en ciels et les les fleurs de nuage arcs en ciel dont j'ai besoin.

Pourquoi autant d'arcs en ciel ? Et bien, les oiseaux arcs en ciel d'un ami ont perdu leurs couleurs et il a besoin de ses ingrédients pour préparé un remède qui va leurs rendre tous leurs éclats à leurs plumage multicolore. Et comme il sait blessé à l'aile, c'est moi qui suis de corvée. La pégase me regarde de haut en bas, me dit un bonjour glacial, disparaît dans l'arrière boutique et reviens avec ma commande, je sors l'argent, prend mes affaires et m'en va immédiatement de là, avec quand même un au revoir et un merci.

Je soupire à ma sortie de la boutique et remarque que mon guide est présent, je lui souris et arrive enfin à lui dire un "merci beaucoup de m'avoir accompagné ici" avant de lâché un bâillement sonore.
Je commence vraiment à tombé de sommeil, mais je veux mangé quelques choses avant de cherché un hôtel où me reposé jusqu'à la nuit tombé, je ne veux pas prendre le risque de m'endormir sur le chemin du retour.

Je regarde alors à nouveau le pégase qui m'a déjà aidé et lui demande d'une voix sommeillante :

- Connais-tu un restaurant avec de bon fruit frais ? je t'avoue que j'ai un peu faim, je t'invite si tu veux pour te remercier de m'avoir aidé, sinon tu aurais l'adresse d'un hôtel où je peux me reposé durant cette journée ?

J'espère qu'il y a un hôtel qui m'acceptera pour la journée, je n'ai pas envie de dormir dehors à la lumière du jour, je risque d'avoir une insolation.

_________________

lien de l'image d’origine:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Une journée comme les autres ... Enfin presque [Une place libre]   Mar 1 Sep - 16:53

Aux yeux de Rain Song, il était naturel d'être agréable envers les nouveaux venus et les gens qui étaient de voyage. Il était soucieux de la manière dont on parlait de sa ville natale et de l'image qu'elle renvoyait auprès des autres cités d'Equestria. Pour cela,et parce qu'il était fier de ses origines et de sa ville, il déplorait le comportement des pégases qui se comportaient mal avec ceux qui leur rendaient visite et n'étaient pas eux aussi des pégases "normaux".

Ayant clairement vu que la jument ne semblait pas être au meilleur de ma forme, il ralentit l'allure pour qu'elle puisse le suivre jusqu'à leur destination. Il resta à l'extérieur quand elle entra faire ses achats mais il entendit clairement le ton de la vendeuse, et cela lui déplut singulièrement.

Il se demandait, sans jamais trouver de réponse et à force il doutait qu'il en existe une, pour quelle raison ses semblables se comportaient de la sorte avec les pégases lunaristes. Il vit sa nouvelle connaissance sortir et lui indiqua du regard qu'elle n'avait pas besoin de le remercier, qu'il était naturel qu'il ait agi ainsi.

- Je connais un restaurant qui sert de bonnes salades de fruits. Il n'est pas très loin d'ici. Pour ce qui est d'un hôtel en revanche je ne sais pas, mais tu peux toujours venir te reposer chez moi. Ca ne me dérange pas étant donné que je vis seul.

Il prit le chemin du restaurant dont il avait parlé et, quand ils y arrivèrent, il prit place à une table et l'invita à s'asseoir en face de lui. Lorsque la serveuse passa prendre leur commande il demanda une salade de fruits et nota que la serveuse, comme lui-même, ne semblait nourrir aucune aversion envers les étranger, ou alors elle le cachait bien.

En revanche autour d'eux, il était clair que l'ambiance s'était refroidie à l'instant où la batpony était rentrée avec lui et qu'ils étaient devenus le centre de l'attention. Lui ne prêtait pas attention à ces choses là, mais il fit signe à son invitée que si ça la dérangeait trop ils pouvaient partir.
Revenir en haut Aller en bas
Pégase lunariste
Pégase lunariste
avatar

I AM Shade

Messages : 109

Date d'inscription : 22/07/2015

Age : 25


Fiche d'Identité
Talent : faire des soins rapide
Cutie Mark : une croix rose d'infirmière
Double Compte : Rainbow Dash

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres ... Enfin presque [Une place libre]   Jeu 3 Sep - 22:17

Il refuse mon remerciement avec l'air dire que c'est normal d'aidé quelqu'un dans le besoin, je lui souris en guise de réponse et écoute ce qu'il me dit en réponse à mes demandes. Il connait un restaurant qui fait d'excellent salade de fruits et qui ne se trouve pas loin de notre position, tant mieux car je ne pense pas faire de long trajet dans mon état, par contre pour ce qui est de l’hôtel, il ne sait pas si il y en a un qui acceptera mes horaires de sommeil, il me propose donc sa propre maison en avançant l'argument qu'il vit tout seul.

Je réfléchie à sa proposition, je n'aime pas l'idée d'aller dormir chez un inconnu que je viens de rencontré, je pense lui demandé de m'aider à faire le tour des hôtels avant d’accepter son offre. Je le suis donc vers le restaurant dont il m'a parlé où nous nous installons à une table et une serveuse vient prendre notre commande avec un large sourire chaleureux, j'adore quand on me regarde pas comme une bête curieuse, mon guide donne sa commande et je fais signe que je veux la même chose, après avoir noté notre commande, la voilà partie.

J’observe alors mon guide qui semble regardé autour de lui, je fais de même et vois que beaucoup de personne n'ont pas l'air d'apprécier ma présence ici, à chacun d'eux je fait un sourire qui montre, comme il faut, mes canines avant de les ignoré royalement.
Je soupire et dit à mon gentil guide avec une voix un peu fatigué :

- Ignorent-les, cela ne me dérange pas, sinon quel est ton nom ? moi c'est Shade, merci encore de m'avoir aidé et amené ici, par contre je veux qu'on essaye quand même les hôtels des environs avant d'accepter ton offre, je ne veux pas dérangé.

C'est à ce moment là que la serveuse revient avec notre commande et me demande si je veux qu'on baisse les stores pour diminuer la luminosité du lieu, je lui fait non de la tête avant de la remercié pour le geste, elle me sourit et s'en va s'occupé d'une autre table.
Je souhaite un bonne appétit à mon guide et commence à dégusté ma salade très coloré.

_________________

lien de l'image d’origine:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Une journée comme les autres ... Enfin presque [Une place libre]   Ven 4 Sep - 9:33

Rain Song n'aurait jamais accepté qu'on le remercie pour avoir fait une chose, qui relevait au demeurant du simple bon sens et du savoir-vivre le plus élémentaire, aussi naturelle que d'accueillir correctement un voyageur, d'où qu'il vienne et qui qu'il soit. Ils prirent le chemin du restaurant et, lorsqu'ils y arrivèrent, s'y installèrent avant de prendre commande auprès de la charmante serveuse, qu'il connaissait depuis bien longtemps maintenant, tout comme ce restaurant en lui-même.

Ce restaurant était tenu par son oncle Wind Storm, le frère de son défunt père. La fille de ce dernier, Blazing Star, y officiait en temps que serveuse depuis aussi longtemps qu'il la connaissait. La crinière de cette pégase était d'un magnifique rouge carmin, et il était claire à la ressemblance de son pelage et de sa démarche que Rain Song et elle avaient plus en commun qu'une simple amitié et une relation client-serveuse ordinaire. Le regard qu'ils échangèrent ne pouvait tromper, ils avaient le même point de vue sur la réaction de la plupart des pégases lorsqu'un voyageur ou un "étranger" quelconque arrivait à Cloudsdale.

Le pégase aux yeux azur prêta vaguement attention aux clients du restaurant qui regardaient celle qui l'accompagnaient d'un mauvais oeil et parlaient à voix basse, certainement pour médire sur elle et sur lui aussi. Il trouvait un tel comportement si pitoyable qu'il ne tarda pas à s'en désintéresser pour se concentrer totalement sur sa nouvelle "amie" et écouter ce qu'elle lui disait. Il lui répondit à voix basse, de sorte à ce qu'elle seule puisse l'entendre :

- Je m'appelle Rain Song. Enchanté de faire ta connaissance, Shade. Je les ignorerais, comme je le fais systématiquement lorsqu'une telle situation se produit. Dit-il, sous entendant que ce n'était pas la première fois qu'il se trouvait dans une situation comme celle-ci.

- Soit, dès que nous aurons fini nous irons faire le tour des hôtels et avec de la chance, il s'en trouvera peut-être un qui pourra t'accueillir jusqu'à ce soir.


- Oh ... Maintenant que j'en parle, je m'aperçois qu'il y a celui-là que l'on pourrait tenter en premier. C'est le plus proche d'ici et de ce que je sais, ils adaptent leurs horaires à ceux de leurs clients.
Nous commencerons par là et si c'est impossible, nous ferons le tour des hôtels de la ville. Nous finirons bien par en trouver un qui fera l'affaire.

Il dégustait tranquillement la délicieuse salade de fruit que leur avait apportée sa chère cousine, et il la reconnut bien dans l'attention toute particulière qu'elle portait au bien être de Shade lorsqu'elle lui proposa de baisser les stores pour atténuer la luminosité des lieux.
Il se dit qu'il devrait lui recommander la prudence à leur départ, car bien qu'il sache qu'elle n'était plus une fillette sans défense et qu'elle avait de la ressource, il savait aussi que certains pégases ici-présents ne manqueraient pas de lui reprocher le fait d'accueillir des étrangers et de les traiter comme elle traitait ses semblables : avec respect, et qu'il n'était pas exclus que certains restent après la fermeture pour, comme ils disent entre eux, "lui donner une leçon".

S'ils se risquaient à poser un sabot sur elle et qu'en revenant il l'apprenait, il était clair qu'ils allaient passer un mauvais quart d'heure.
Bien que Rain Song puisse accepter un certain nombre de choses et déteste singulièrement le recours à la force, lorsqu'un membre de sa famille était en danger il parvenait à surmonter son dégoût pour la violence et faisait ce qui devait être fait : protéger les siens et prendre soin d'eux autant qu'il le pouvait. Il savait qu'ils n'hésiteraient pas à en faire de même pour lui, c'était donc la moindre des choses qu'il pouvait faire pour eux.


Dernière édition par Rain Song le Mer 9 Sep - 15:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pégase lunariste
Pégase lunariste
avatar

I AM Shade

Messages : 109

Date d'inscription : 22/07/2015

Age : 25


Fiche d'Identité
Talent : faire des soins rapide
Cutie Mark : une croix rose d'infirmière
Double Compte : Rainbow Dash

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres ... Enfin presque [Une place libre]   Mer 9 Sep - 14:47

Mon guide répond à ma question à voix basse, il s'appelle donc Rain Song, c'est un jolie nom je trouve. Par la suite il me fait comprendre qu'il ignore systématiquement ce genre de personne médisante dans une pareil situation.
Maintenant les présentations faites, Rain Song me parle des hôtels possible pour passé la journée, espérant pour moi que nous trouvions mon bonheur.

Et d'un coup, le pégase semble avoir une illumination, un hôtel proche du restaurant adapte ses horaires d'ouverture en fonction de ses clients et propose que nous commencions immédiatement par celui-là, une fois notre repas fini.
Même si il ajoute quand même que nous ferons quand même le tour des autres hôtels si celui-la ne peux m’accueillir finalement.
Maintenant notre parcours prédéfini, nous mangeons la salade de fruit dans un silence qui en dit long sur le délice qui se trouve dans notre assiette.

C'est un pégase d'une autre table qui fini par rompre le silence divin en me demandant ce qu'une personne comme fait à Clousdale, il ne l'a pas dit de façon vraiment méchante, mais on sent que je dérange un minimum. J'avale ma bouché et répond avec le plus grand sourire possible et une voix posé :

- Je suis venu ici faire une course pour un ami, là je cherche un endroit pour passé la journée afin de repartir se soir pour chez moi, je ne vous dérangerais donc pas plus longtemps.
Si vous voulez bien m'excusé, j'ai un repas à finir.


Le pégase reste comme une queue de pelle à côté de moi avant de repartir vers sa table, où plusieurs personnes l'attendent. Je fini donc mon repas sans me soucier d'eux et dit à Rain en réprimant un bâillement :

- Nous pouvons y aller quand tu veux, malgré l'excellent repas, la fatigue ma gagne à nouveau.

Je me lève, pose quelques pièces sur la table pour le repas et sort l'attendre dehors, j'ai l'impression qu'il apprécie la serveuse, surement voudra-il lui dire quelques mots avant de me rejoindre.

_________________

lien de l'image d’origine:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Une journée comme les autres ... Enfin presque [Une place libre]   Sam 12 Sep - 6:56

Rain Song n'ayant jamais eu de problèmes de logement, il était peu habitué à s'intéresser aux hôtels, à leurs horaires et à la clientèle qu'ils acceptaient ou non. Cela ne l'empêchait pourtant pas, de temps en temps, de s'y intéresser et de se renseigner sur les hôtels et surtout leurs tarifs, l'élément le plus déterminant dans un choix.

Cet hôtel dont il avait parlé tantôt était le seul dont il connaissait un peu le gérant et l'équipe, des amis de son oncle qui régulièrement offraient leurs services aux voyageurs qui décidaient de faire étape à Cloudsdale pour une raison ou pour une autre.

Cessant momentanément de penser à cela, Rain Song savourait la délicieuse salade de fruits qui leur avait été servie. Sa mère, car il se doutait bien que c'était cette dernière qui s'occupait de la cuisine puisqu'il savait qu'elle travaillait ici depuis qu'il avait pris son indépendance, n'avait rien perdu de son talent et même s'améliorait avec le temps.

Rain Song fut indisposé, bien qu'il ne l'afficha pas ouvertement, par la question à ses yeux grossière qu'un pégase assis à une autre table posa à Shade. Il sourit subrepticement devant le calme et la malice avec laquelle elle lui répondit, surveillant néanmoins du coin de l’œil la réaction de ce pégase et de ceux qui se trouvaient à sa table.

Ceux de cette bande il les connaissait, et ils étaient connus pour n'être pas des tendres avec les "étrangers". Néanmoins, avant qu'il dise quelque chose, Blazing Star qui avait tout entendu s'approcha de leur table et, à égale distance entre elle et la notre, fit remarquer au petit groupe que de tous temps ce restaurant avait été ouvert à tous et leur fit poliment comprendre que si cela ne leur convenait pas, ils étaient libres de plier bagage. Rain Song réprima à grand peine un rire, reconnaissant bien là le caractère impétueux et le tempérament volcanique de sa cousine.

Il finit le contenu de son assiette lorsque la batpony l'informa qu'elle se sentait à nouveau fatiguée et comprit qu'elle voulait qu'ils se mettent en route dès à présent. Il lui fit signe d'aller l'attendre dehors, prit les pièces qu'elle avait laissées sur la table en allant rejoindre sa cousine qui se trouvait au bar et y régla la note lorsqu'elle lui tendit l'addition.


Il profita de cette courte entrevue pour l'inciter à la prudence et le regard qu'elle lui adressa signifiait plus que tous les mots de la création :
"T'inquiète cousin, j'ai l'habitude de ce genre d'énergumènes et ils ne tenteront rien au grand jour, ils n'auront pas le courage de passer à l'acte en plein jour et avec le restaurant aussi plein."

Elle lui fit signe que ce soir, elle en avait parlé avec son père, elle viendrait chez lui et ils passeraient la soirée ensemble. Il sourit en entendant cela, et après un bref échange de regards qui en disait plus long sur leur complicité que tous les gestes de la création, il la laissa à son travail et partit rejoindre Shade à l'extérieur. Il prit son envol en arrivant à ses côtés et la guida vers l'hôtel dont il lui avait parlé tantôt.
Revenir en haut Aller en bas
Pégase lunariste
Pégase lunariste
avatar

I AM Shade

Messages : 109

Date d'inscription : 22/07/2015

Age : 25


Fiche d'Identité
Talent : faire des soins rapide
Cutie Mark : une croix rose d'infirmière
Double Compte : Rainbow Dash

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres ... Enfin presque [Une place libre]   Jeu 17 Sep - 22:00

Je n'attend pas très longtemps mon guide Rain Song, je ne sais pas de quoi il a parlé avec la serveuse, mais il semble moins nerveux que toute à l'heure, voir même rassuré. Dès qu'il fut à mes côtes, Rain s'envole dans la direction de l’hôtel qui doit me convenir normalement, j'arrive à bien le suivre malgré ma fatigue, la salade de fruit m'a requinqué.
Nous arrivons rapidement sur le lieu de ma futur journée de sommeil, comme il me l'a dit, il est vraiment pas loin du restaurant.

Je me frotte rapidement les yeux avant de rentrée dans le bâtiment et me rend au comptoir où un pégase avec une coupe en brosse se trouve. Il me regarde de bas en haut et me demande : "une chambre pour la journée ?"
Je suis surprise par la ton qui me lance en disant cela, comme si cela le dérange de me donné une chambre pour la journée ou alors c'est seulement sa façon de parlé.
Mais je recule quand même d'un pas avant de faire oui de la tête. Il me tend une clé sans me donné de prix pour la chambre ou autre.

Je retourne d'un pas hésitant vers Rain et lui demande :

- Je dois le prendre comment ? Mal ou bien, car je sais si il est agacé par ma présence ou pas ? Si c'est la cas, je pense changé d'hotel, mais en même temps, il m'a donné une chambre sans souci.

Je lâche un énième bâillement alors que mes yeux commencent vraiment à se fermé tous seules. Je ne pense pas allé plus loin sans m'endormir en chemin, je pense resté quand même ici finalement.
Je vais quand même attendre la réponse de Rain à ma question et si sa maison n'est pas loin, je pense accepté son offre, car je ne pense pas qu'un hôtel va m'accepté si déjà dans celui là, qui est normalement le plus prometteur, fait déjà un tel cinéma au vu de ma présence.

_________________

lien de l'image d’origine:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Une journée comme les autres ... Enfin presque [Une place libre]   Ven 18 Sep - 9:29

Dès qu'il en eut fini avec Blazing Star, Rain Song alla rejoindre Shade hors du restaurant et s'envola avec elle en direction de l'hôtel. Certes leur pause déjeuner l'aura certainement un peu requinquée, mais il veillait à garder une allure qu'elle pourrait suivre car il savait que le vol en plein jour était toujours difficile pour les pégases lunaristes, fatigue de voyage ou non.

Lorsqu'ils arrivèrent devant l'hôtel, il entra juste après elle et fut surpris de ne pas voir la même personne que d'habitude à l'accueil. En faisant plus attention à ce qui l'entourait, il remarqua que tout avait changé depuis sa dernière visite. Intrigué par le fait il chercha un visage connu et fini par croiser l'un des employés qu'il connaissait, un agent de sécurité, qui l'informa du fait que l'hôtel avait changé de propriétaire et qu'il était le seul de l'équipe d'origine à être resté après le changement, choix que d'après son regard il semblait à présent regretter.

Il lui conseilla à voix basse de retourner auprès de son amie et de partir avec elle vers un autre hôtel, les nouveaux propriétaires étant bien plus sélectifs que les anciens sur leurs clients. Rain Song le remercia du regard et s'éloigna de lui afin de ne pas lui créer de problème avec ses nouveaux employeurs et s'approcha du guichet. Il fut légèrement outré par le ton et le comportement du pégase qui s'y trouvait, jugeant que ce n'était pas là une manière de parler à un client.

Il attendit qu'elle eut fini de parler et lui fit signe de rendre la clé. L'accueil qui avait été réservé à Shade lui avait foncièrement déplu et sa rapide discussion avec l'agent de sécurité lui avait fait comprendre que ce n'était pas une simple maladresse de l'agent d'accueil, mais que son comportement était dicté par la volonté des nouveaux propriétaires.

Il se doutait que ce ne serait pas dans les autres qu'il en serait autrement et, sa maison n'étant pas très loin, ils pouvaient y aller à pied. Shade aurait du mal à voler dans son état et ce serait assez risqué, un accident était si vite arrivé. Il lui fit signe de la suivre et se mit à marcher vers chez lui. Il leur fallut à peine moins d'une dizaine de minutes pour arriver devant chez lui. Il ouvrit la porte et lui fit signe de le suivre avant de fermer derrière eux, prenant soin de n'allumer que ce qui lui était nécessaire.

- Ma chambre se trouve à l'étage, tu peux y dormir jusqu'à ce que tu te sentes prête à repartir pour chez toi. Si tu as besoin de quoi que ce soit, n'hésite pas à me le demander.
Dit-il en rangeant ses affaires.


Dans d'autres circonstances il serait sans doute retourné s'entrainer, mais dans le cas présent il préférait rester ici avec Shade et l'accompagner lorsque serait venu le moment de son départ. Il se plaisait en sa compagnie et avait même commencé à s'y habituer. Il monta avec elle pour lui indiquer précisément où se trouvait la chambre et, en y entrant, prit place sur le fauteuil qui se trouvait en face du lit.
Revenir en haut Aller en bas
Pégase lunariste
Pégase lunariste
avatar

I AM Shade

Messages : 109

Date d'inscription : 22/07/2015

Age : 25


Fiche d'Identité
Talent : faire des soins rapide
Cutie Mark : une croix rose d'infirmière
Double Compte : Rainbow Dash

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres ... Enfin presque [Une place libre]   Mer 23 Sep - 22:44

La réponse de Rain est sans appel, il me demande de rendre la clé et de le suivre sur le champs chez lui. Je lui fais confiance, surtout que l'atmosphère qui règne ici ne va pas me permettre d'avoir un sommeil reposant, limite le contraire.
Je rend donc la clé avec un sourire amical prétextant que je rentre finalement chez moi directement avant de sortir rapidement à la suite de mon guide. Nous marchons cette fois, surement parce que je ne suis plus vraiment état de gardé un vol correct et sécuritaire pour tout le monde, y compris moi.

Heureusement, la maison de Rain Song ne se trouve pas loin de l’hôtel, nous l'atteignons donc rapidement. Une fois devant sa porte, nous entrons presque immédiatement, d'abord lui et moi à sa suite avant de refermé la porte dans mon dos et de la verrouillé à clé. J'enlève mes lunettes de soleil au vu du peu de luminosité de l'endroit, chose qui ravi ses derniers qui en plus du sommeil qui essai de les gagner, le soleil agressif n'arrange rien.

Mon hôte m'indique le chemin de sa chambre tout en rangeant sa garçonnière, qui n'est pas si en désordre que cela, ajoutant que je peux lui demander ce que je veux. Après un petit geste de remerciement, je prend la direction des escaliers qui m'a indiqué. Une fois dans la chambre, je me laisse choir sur le lit de nuage avant de mis peloté, les nuages sont vraiment confortable, je vais surement m'en faire livrer un pour chez moi si cela est possible.

Alors que je laisse finalement le sommeil me gagné, Rain qui est monté avec moi s'installe sur le fauteuil de la pièce, je tourne ma tête alors vers lui et dit d'une voix fatigué :

- Merci encore de m'hébergée, mais si tu as des choses à faire, tu peux y aller, je ne pense pas bougé d'ici avant plusieurs heures.

Je lâche un dernier bâillement et m'endors immédiatement avec un sourire aux lèvres, je suis vraiment au bout du rouleau, à tel point que si il me répond, je ne l'entend guère. combien de temps vais-je dormir ? Je ne sais pas moi-même, tant qu'il fais nuit, l'heure m'importe peux, j'espère seulement ne pas trop profité de l'hospitalité de mon hôte et guide, ainsi qu'ami maintenant.

_________________

lien de l'image d’origine:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Une journée comme les autres ... Enfin presque [Une place libre]   Ven 2 Oct - 6:36

Rain Song n'était pas à l'aise à l'idée de laisser sa nouvelle amie dans cet hôtel compte tenu de l'état d'esprit de ceux qui le dirigeaient, probablement partagé par la plupart des personnes qui y travaillaient. Tant pis si au passage il devait se faire mal voir, en cas de besoin il pourrait toujours s'expliquer. Ici il doutait que Shade puisse être vraiment en parfaite sécurité, alors que chez lui elle le serait puisqu'il reçoit assez rarement de la visite en dehors de sa famille et de ses amis.

Dès lors qu'ils furent arrivés chez lui, le pégase roux baissa au maximum la luminosité afin que Shade puisse sans risque ôter ses lunettes. Il se dit qu'ils avaient bien fait de venir à pied et non par les airs, l'état de fatigue avancé de la pégase lunariste ne lui aurait jamais permis un vol réunissant toutes les conditions de sécurité, et c'était là un risque qu'il avait refusé de prendre car il ne voulait pas qu'elle se blesse ou qu'on puisse lui reprocher d'avoir blessé quelqu'un d'autre.


Elle ne tarda pas à prendre place sur le lit et l'accompagna dans sa chambre, lui faisant comprendre du regard que si elle avait besoin de quoi que ce soit, qu'elle n'hésite pas à lui demander. Il l'aiderait autant qu'il lui serait possible de le faire et, s'il ne le pouvait pas, chercherait au moins à l'orienter vers la personne qui pourrait l'aider.


- Ne me remercie pas Shade, c'est bien naturel. Je n'allais pas te laisser là-bas, c'était trop risqué. Ici au moins il n'y a aucun risque et tu peux rester aussi longtemps que tu le veux. Je n'ai rien à faire en particulier étant donné que je n'avais de toutes façons pas grand chose à faire aujourd'hui.


- Si tu as besoin de quelque chose n'hésite pas à m'appeler, que je sois à l'étage ou en bas je viendrais et, si je peux t'aider, c'est avec plaisir que je le ferais. En attendant repose toi, tu as grand besoin de reprendre des forces.
Dit-il en se dirigeant vers la porte d'où avec l'interrupteur il éteignit la lumière afin que les conditions de repos soient optimales pour Shade.

- Ne te gêne surtout pas pour l'heure. Je viendrais te réveiller, si tu le souhaites, quand la nuit commencera à tomber et que les conditions de vol te seront plus favorable.


Il lui adressa un dernier sourire avant de quitter la pièce pour la laisser se reposer et alla lui-même se détendre en s'allongeant sur le canapé de son salon. Il ferma les yeux une petite quinzaine de minutes et, une fois qu'il jugea s'être suffisamment reposé, il entreprit le plus silencieusement possible de ranger les lieux. Certes, dans son chez lui ce n'était pas le bronx, mais sa mère lui avait appris qu'un peu de rangement en plus ne faisait jamais de mal, et cette leçon il l'avait retenue.


Quand il eut fini, il reprit place sur le canapé et sortit le livre qu'il était en train de lire. Certes ce n'était pas de la grande littérature, il n'était pas un féru de ce genre, mais un simple roman d'action-aventure. De base ce n'était pas quelqu'un qui adorait lire, il était plutôt du genre à s'ennuyer rapidement lorsque ça ne bougeait pas assez à son goût, mais il était conscient que parfois il fallait se poser et quitte à passer le temps, un bon livre d'aventure était toujours le bienvenue pour peu qu'il soit dans un état d'esprit lui permettant une réception optimale des informations qu'il recevait par sa lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Pégase lunariste
Pégase lunariste
avatar

I AM Shade

Messages : 109

Date d'inscription : 22/07/2015

Age : 25


Fiche d'Identité
Talent : faire des soins rapide
Cutie Mark : une croix rose d'infirmière
Double Compte : Rainbow Dash

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres ... Enfin presque [Une place libre]   Dim 4 Oct - 12:49

Je m'enfonce d'avantage dans le lit moelleux de nuages alors que Rain semble dire quelques choses, mais je n'entend rien, mon esprit et mon corps sont déjà partie pour le pays des rêves. Je ne sais pas si je rêve ou pas, mais le son d'une explosion me réveille en sursaut au point que je fini au plafond. Combien de temps c'est écoulé depuis mon arrivé dans le lit ? C'est quoi qui a fait ce bruit de tout les diable ?

Par réflexe, j'ouvre la fenêtre pour avoir des réponses à mes questions. Dehors, le soleil commence seulement à descendre sous l'horizon, me forçant à retrouvé la pénombre de la chambre, il fait encore trop jour pour mes yeux sans lunette, surtout au saut du lit comme ça. Je soupire et m'étire le dos, les pattes et les ailles avant de descendre rejoindre mon hôte.

Une fois en bas, je le cherche rapidement du regard et lui demande :

- C'était quoi ce bruit ? Il y a des travaux dans les environs ? Ou alors une fête se prépare ? J'ai eu une peur bleu et cela à eu pour effet de bien me réveillé.

Je croise à ce moment là aussi un miroir qui renvoie l'image d'une batpony avec une crinière et une queue en bataille. Je rougit légèrement sur le moment, comment ai-je pu me présenté ainsi devant Rain. Je fais vivement demi-tour et remonte dans la chambre pour prendre ma trousse de toilette et m'enferme dans la salle de bain.

J'entreprend alors de me rendre présentable à grand coup de brosse, de peigne et une brossage express de mes dents. Une fois que la glace me renvoie une image satisfaisante de moi. Je sort enfin de la salle de bain et descend, cette fois pour de bon, dans le salon pour savoir si Rain à les réponses à mes questions. Cela me fait pensé que je dois le remercier de m'avoir prêté son lit, je me demande ce qui peux lui faire plaisir.

_________________

lien de l'image d’origine:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Une journée comme les autres ... Enfin presque [Une place libre]   Ven 18 Déc - 10:04

Voyant que Shade s'était déjà endormie, Rain Song sourit et lui ferma la porte après s'être assuré que les conditions optimale pour qu'elle ait un sommeil réparateur étaient réunies. Il se passa facilement trois heures sans aucun accroc, puis Rain Song entendit non loin de là un grand bruit de chute qui le fit pester, car il ne manquerait pas à coup sûr de réveiller son invitée, et sortit voir de quoi il en retournait.

Il comprit assez rapidement que le bruit venait de pégases livreurs qui avaient fait tomber un certain nombre de marchandises et ferma la porte, avant de voir Shade, qu'évidemment ce vacarme de tous les diables avait réveillée, lui demander de quoi il en retournait. Il pesta contre ces maladroits avant de se tourner complètement vers elle.

Il ne s'arrêta pas une seconde à son apparence négligée, personne n'était très beau à voir en sortant du lit. Se rendant compte de son état, Shade se détourna vivement et remonta en direction de la chambre avant de s'enfermer dans la salle de bain. Rain Song soupira discrètement, gardant par devers lui qu'il ne comprendrait jamais les femmes qui avaient toujours besoin d'être présentables en toutes circonstances, cela lui rappelait sa cousine et il n'y a pas si longtemps que ça, quand son père était encore de ce monde, sa mère.

Quand elle fit son retour dans le salon, bien plus arrangée et plus jolie que tantôt, Rain Song ne put s'empêcher de rougir légèrement et fit passer ça pour un coup de chaud en faisant mine d'aller baisser la température de la pièce. Les chances qu'elle y croit étaient infinitésimales, mais au moins il aurait essayé de donner le change. Il lui sourit avant de répondre à sa question. Il ne pouvait s'empêcher de la regarder, sans trop insister afin de ne pas être inconvenant, et se dit qu'elle était vraiment très belle.

- Oh, ce n'était rien de grave ne t'en fait pas. Ce n'était que des livreurs qui avaient fait tomber de la marchandise et il devait y avoir, dans le lot, des objets lourds et encombrants. Je suis désolé que ça t'ait réveillée. Mais est-ce que tu as pu bien dormir au moins ?
S'enquit-il, réellement soucieux de son bien-être.


- Et surtout ne t'en fais pas pour l'heure. Je n'ai plus rien à faire de spécial aujourd'hui, donc tu peux rester ici autant que tu veux. Tu pourras partir quand tu seras prête et quand tu le voudras, ta présence ici ne me dérange pas le moins du monde.

- Ce serait même plutôt le contraire, tu es l'une des rares personnes avec ma mère, mon oncle et ma cousine, la pégase que tu as vue tout à l'heure au restaurant, à être entrée ici. Je reçois généralement assez peu de visites, c'est plutôt moi, d'ordinaire, qui vais à la rencontre des gens plutôt que l'inverse. Dit-il, parlant sur le simple ton de la conversation la plus banale de tous les temps.

Il lui sourit et lui proposa de s'asseoir fasse à lui en prenant place dans l'un des fauteuils, lui proposant de boire ou de grignoter quelque chose avant de prendre le chemin du retour chez elle. Il savait que la plupart des pégase lunaristes vivaient dans un village nommé Hollow Shades, et se doutait que Shade en venait probablement. L'hospitalité dont il faisait preuve à son égard n'était nullement du favoritisme, il aurait agi de la même façon auprès de n'importe quelle autre personne qui aurait sollicitée son aide.
Revenir en haut Aller en bas
Pégase lunariste
Pégase lunariste
avatar

I AM Shade

Messages : 109

Date d'inscription : 22/07/2015

Age : 25


Fiche d'Identité
Talent : faire des soins rapide
Cutie Mark : une croix rose d'infirmière
Double Compte : Rainbow Dash

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres ... Enfin presque [Une place libre]   Ven 1 Jan - 23:32

Alors que j'arrive dans le salon, je croise le regard de Rain qui est tout rouge d'un coup, il s'empresse d'ailleurs de faire celui qui baisse le chauffage. Sur le moment, je souris un peu bêtement en remettant en place une mèche de ma crinière. D'ailleurs, je rougis à mon tour légèrement lorsqu'il me sourit en me regardant à nouveau avec des yeux doux et gentil.

Il me dit ensuite ce qui a fait un bruit de tous les diables qui m'a réveillé, se sont des livreurs maladroits les responsables, ainsi que de nombreux paquets forts lourds. Je soupire et maudit intérieurement ses livreurs, je dormais si bien, d'ailleurs je réponds à Rain :

- jusqu'à ce que ses livreurs me réveille à m'en faire être au plafond, je dormais très bien, je pense que j'aurai dormir encore plusieurs heures sans cela.

Alors que je m'étire encore un peu les ailes, mon hôte m'informe que je peux rester là autant que je le souhaite, n'ayant rien de prévu pour le reste de la journée, je suis contente d'apprendre que je ne le dérange pas, le soleil est encore bien présent. Surtout que j'ai envie de passer encore un peu de temps avec lui, je me sens bien ici.

Il rajoute que les seuls personne venant le voir ici, afin de bien me montré qu’on ne risque pas d'être vraiment déranger, sont sa mère, son oncle et sa cousine. Allant plutôt chez les gens que l'inverse, pourtant ce n’est pas moche chez lui, il n'a pas à être honteux de sa garçonnière, qui a été encore un peu plus ranger d'ailleurs.

Lorsqu'il me propose de m'asseoir fasse à lui en me proposant quelques choses, mon ventre se rappel à mon bon souvenir dans un grognement sonore, je m''installe en rougissant fortement en disant :

- Tu as du jus fruit ? s'il te plait ? Et encore pardon de venir squatter chez toi, mais merci encore de m'avoir accueillir.


Je lâche quand même un bâillement discrètement une fois qu'il a le dos tourné, je suis reposer, mais des heures de sommeils en plus n'aurais pas été de refus quand même. Maintenant que je suis plus reposer, je regarde un peu plus en détail la maison dans lequel je suis et trouve une étagère remplie de produit à l'effigie des Wonderbolts.

Je m'approche de l’étagère et regard tout attentivement avant de dire :

- Tu es un fan ? Tu veux les rejoindre ? Les voltigeurs de mon village rêve de les affronté dans un duel de voltige amical.


Sweet Balance est déjà notre porte parole, mais cela ne coûte rien d'avoir un expert en voltige pour m'en dire un peu plus sur eux.

_________________

lien de l'image d’origine:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Une journée comme les autres ... Enfin presque [Une place libre]   Dim 10 Jan - 9:06

Le rougissement de Shade n'échappa nullement à Rain Song, qui cependant n'y réagit pas tant il était occupé à dissimuler la véritable nature du sien, bien qu'il se doute que son manège ne pouvait convaincre nul autre que lui-même. Il écouta ce que dit la batpony et ne prit pas la parole quand elle eut fini, réfléchissant à ce qu'il répondrait à ses propos.

- Je suis navré qu'ils t'aient réveillés par leur maladresse. Si tu désires te reposer encore un peu, pour finir de récupérer, ne te gêne surtout pas pour t'installer sur le canapé. Même si tu ne te rendors pas, simplement fermer les yeux et ne plus penser à rien permet de récupérer un peu. Je le fait parfois, entre deux entrainements, quand je l'estime nécessaire.

Rain se sentait bien avec Shade et n'était aucunement pressé de la voir partir. Le soleil était encore assez haut dans le ciel, ce qui voulait dire qu'elle resterait donc encore un moment en sa compagnie. Autant ça le gênait pour elle car ça la retardait, autant il appréciait de pouvoir ainsi passer davantage de temps avec elle, ce qui le rendit légèrement honteux de lui-même et de ce qu'il pensait.

Il sourit lorsque parvint à ses oreilles un grognement sonore qui ne pouvait tromper sur son origine. Il se rendit à son frigo et en revint avec deux jus de fruits identiques, multi-vitamines, et s'installa sur le fauteuil face à Shade avant de lui répondre.

- Mais ne t'excuse pas pour ça voyons. Cela me fait plaisir d'avoir pu t'aider, même si c'est en te proposant quelque chose d'aussi modeste que mes murs et ma compagnie. Dit-il avec une honnêteté indéniable et une simplicité authentique.

Le pégase disposait d'une impressionnante quantité d'objets portant le symbole et le nom des Wonderbolts, si bien que le fait qu'il les admirait ne pouvait échapper à quiconque visitait son humble demeure. Il ne faisait aucun mystère du culte, car c'était bien de ça qu'il s'agissait à son niveau, qu'il vouait à la célèbre équipe de voltigeurs.

- Fan ? J'ai bien peur que le mot soit faible dans ce cas précis. Les rejoindre est mon vœu le plus cher, mon rêve depuis que je sais voler et la raison pour laquelle je m'entraine comme je le fais, comme je le faisais juste avant que l'on se rencontre.

- Je serais bien surpris qu'ils ne relèvent pas le défi si l'occasion se présente à eux. Ils saisiraient l'opportunité si elle s'offrait à eux. Et en ce qui me concerne, je ne raterais pour rien au monde cette rencontre "au sommet", si je puis dire.

Il n'y avait nulle flatterie dans ses paroles, il était parfaitement sincère comme à son habitude. Il ne savait pas mentir et, de toutes façons, détestait cela. Au pire il lui arrivait de mentir par omission, et encore même ça c'était rare. Il préférait, en toutes circonstances, dire le fond de sa pensée quitte, par la suite, à en assumer les conséquences et à s'attirer les foudres de ceux à qui il déplairait d'entendre ce qu'il avait à dire. Il avait toujours fait ainsi et ferait toujours ainsi, car telle est sa nature et il n'y a qu'ainsi qu'il est vraiment lui-même.
Revenir en haut Aller en bas
Pégase lunariste
Pégase lunariste
avatar

I AM Shade

Messages : 109

Date d'inscription : 22/07/2015

Age : 25


Fiche d'Identité
Talent : faire des soins rapide
Cutie Mark : une croix rose d'infirmière
Double Compte : Rainbow Dash

MessageSujet: Re: Une journée comme les autres ... Enfin presque [Une place libre]   Lun 18 Jan - 12:58

Alors que Rain reviens avec deux jus de fruits et s’installe sur un fauteuil, je reviens en face de lui et prend, en le remerciant, mon propre jus de fruit que je commence à boire doucement. Il dit que je n’ai pas à m’excuser pour ma présence chez lui, qu’il est heureux de m’aider, même en me proposant que les murs de sa demeure et sa présence. Je souris en entendant ses paroles, s’est déjà beaucoup à mes yeux, si peu de gens font la même chose, surtout pour quelqu’un comme moi.

Le pégase revient ensuite sur ma question à propos d’être fan des Wonderbolts, pour lui le mot est bien faible, les rejoindre est son vœux le plus chère à ses yeux. C’est dans cette optique là qu’il s’entraine sans relâche jour après jour, comme avant notre rencontre, il se trouve que je l’ai surpris en plein entrainement lorsque j’ai demandé mon chemin.

Je croise les sabots pour que son rêves de réalise un jour, il le mérite, c’est une personne tellement gentille et attentionné. Rain me dit que si le défie se pointe, il y a peu de chance que ses idoles la refusent, même si elle vient des batponys. Je suis contente de savoir que même l’un de leurs fans m’annonce que les Wonderbolts vont bien vouloir faire cette rencontre, reste plus qu’à attendre une réponse de leur part maintenant, en espérant que Sweet Balance à pu donner la lettre.

Il ajoute aussi que si cela à lieu, il va être présent pour cette rencontre au sommet entre les deux groupes de la voltige. Je souris face à autant d’enthousiasme de sa part, si plus de monde peux être comme lui, si ouvert et compréhensible. C’est sur que si cette événement attire du monde, les voltigeurs du village et même leurs fans, en seront ravie et vont les faire être encore meilleurs que d’habitude pour le spectacle.

Je fini mon jus de fruits en me léchant les lèvres pour ne pas en perdre une goutte avant de dire :

- Merci pour la confirmation, cela me rassure d’apprendre que même les fans des Wonderbolts serais enchanté par cette rencontre, j’espère qu’ils vont répondre rapidement à notre invitation alors, en espérant que mon amie est pu leur donner la lettre qui la contient.

Je vais peut-être devoir penser à aller la voir ou à lui envoyer un courrier à se propos d’ailleurs, histoire d’au moins savoir si elle a pu donner la lettre ou pas. Je vais bien voir ça à mon retour à Hollow Shades. Je fini par rompre le petit silence installer en demandant :

- Tu as de la famille Rain ? Tu m’as dit toute à l’heure que se sont les seules à venir te rendre visite, tu n’as d’amis ? Excuse moi, cela ne doit pas me regardé, je suis trop indiscrète.


Je baisse un peu la tête et regarde le fond de mon verre vide, quel idée de posé une telle question moi. Je le regarde dans les yeux avec un petit sourire gêné qui laisse voir un peu mes crocs. Je suis une idiote de mettre dans l’embarras celui qui m’a inviter dans sa demeure, je me lève donc et va dans la cuisine pour laver mon verre. J’ai besoin de m’occuper, là maintenant, sinon je sens que je vais encore dire une bêtise.

_________________

lien de l'image d’origine:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une journée comme les autres ... Enfin presque [Une place libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une journée comme les autres ... Enfin presque [Une place libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un vendredi pas comme les autres,... à St Claude.
» Un moteur de recherche pas comme les autres !
» Un enterrement pas comme les autres
» L'amour est une arme comme les autres.
» Sherlock Holmes. Un Noël pas comme les autres. Holmes/Watson. Drabble. G.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Friendship of Equestria  :: RPG - Equestria :: Cloudsdale :: Ville-