~ Thème : Sing me a song of storms (Eté 2017) ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[Recensement 2017] Donnez nous de vos nouvelles <3

Partagez | 
 

 The Manehattan (mosh)Pit [pv Rock Storm]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pégase
Pégase
avatar


Messages : 54

Date d'inscription : 22/04/2015

Age : 22


Fiche d'Identité
Talent : Sa ténacité
Cutie Mark : Une tortue marine rouge
Double Compte :

MessageSujet: The Manehattan (mosh)Pit [pv Rock Storm]   Lun 20 Juil - 20:59






The Manehattan (mosh)Pit [Punk - Rock]





Je m'étais pris une semaine de congés bien mérités, à la fin du mois de juin. Package m'avait demandé ce que je voulais faire pendant mes 7 jours de vacances. Je ne savais pas trop quoi dire, en fait : d'un côté, il y avait une petite série de concerts de jazz qui m'intéressait, à New Morsleans, et ça avait l'air chouette ; j'y serais allé seul, ou avec mes parents, on aurait mangé des gombos et de la cuisine locale, et peut-être même que papa m'aurait laissé goûter à la boisson favorite des morsléanais, le rhum ; mais d'un autre côté, il y avait Shredding Frets et le reste de mes potes de Vanhoover qui me harcelaient pour que j'aille avec eux au Tartarusfest, à Manehattan, le plus gros festival punk et métal de tout Equestria. On aurait bu du cidre ou de la bière, sauté partout à s'en rompre les pattes, crié à s'en éteindre la voix, et sans doute se serait bagarré comme dans tout bon festoche qui se respecte. J'aurais vraiment voulu aller à ce festival de jazz, mais si ça s'était su, j'aurais passé pour un vieux auprès de mes potes, et du coup ma réputation en aurait pris un coup.

Les basses faisaient vibrer le sol, renforçant l'impression que les sauts de la foule dans la fosse créaient un mini-séisme. Les Rapones avaient annoncé à la dernière minute qu'ils feraient un concert exclusif au Tartarusfest, alors Shredding Frets asauté sur l'occasion pour me mettre au plus près des baffles pour se prendre Blitzkrieg Boop en plein dans les oreilles. C'était sympa, évidemment, être avec les potes et m'éclater, bien sûr. Mais il y avait des moments où je voulais tout simplement souffler, et être le vrai moi.

À la fin de la chanson, je m'écartais de la foule pour aller au bar, retrouver un calme tout relatif, et commandais une chope de cidre. J'avais envie de partir d'ici, souffler, pleurer ma colère contre moi-même... C'était mon idée après tout. C'est moi qui avais décidé de passer pour ce que je n'étais pas.

L'alcool aidant, je réussis à remettre une patte devant l'autre, et je me dirigeais vers la direction approximative de Shredding Frets et du reste de mes amis. Sauf que je ne savais pas qu'ils avaient tous fait un crowd surf pour aller au plus proche de la scène. J'entendis à ce moment-là le chanteur hurler.

- POOOOOGOOOOO !!!!

Le moment que je redoutais le plus était maintenant arrivé. Au moins pouvais-je mettre toute la frustration de ne pas avoir pu aller à ce festival de jazz dans mes mouvements. En voulant partir du bar dans un headbang, je bousculais un autre poney accoudé au zinc, manquant à moitié de lui renverser ma chopine dessus. Et ça ne faisait que commencer...

© Jawilsia sur Never-Utopia

_________________
Fiche perso
Paroles : #CC0000

'Always in style...' by Trees:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: The Manehattan (mosh)Pit [pv Rock Storm]   Lun 27 Juil - 16:47








Just another Manehatten festival...

*Et voilà... Je me suis fait avoir...*

Voilà, ça devait pas rater... Un de mes potes m'a prévenu d'un certain festival sur Manehatten, Tartarusfest, et m'a dit que ça pouvait m'intéresser. Je n'avais pas entendu parler de ce festival, puisque le Metal ne m'intéresse pas... ça aurait dû me mettre la puce à l'oreille. En effet, il se trouve que mes goûts musicaux se limitent à tout ce qui se trouve entre le Blues et le Hard-Rock, avec une préférence pour le Rock 'N Roll, que l'on pratique avec le groupe, et en passant par la Country, mais pas plus hard, ni plus soft.

Fallait que cet imbécile puisse penser que le Metal me plaisait au point de me déplacer de Dodge Junction jusqu'à Manehatten. "C'est Rock, tu vas voir !", qu'il disait... Le pire, c'est que j'avais déplacé une session avec la maison de disque et le groupe pour faire du repérage, pour voir si notre groupe pouvait peut-être se placer dans ce festival l'année prochaine, ou même maintenant, de manière impromptue...

Bref, tant que j'étais là, autant profiter des bars, des ponettes et de voir si tel ou tel groupe a une chance de percer dans le... Metal. La chose bien, sur ces festivals, c'est que la boisson coulait à flots... Ainsi que certaines filles, mais les meilleures s'intéressent à d'autres types de musique maintenant, c'est malheureux.

Le passage était difficile, vu le nombre de poneys/pégases/licornes que ce festival avait rassemblé. Pour se frayer un chemin, il fallait donc un peu jouer des épaules. Pour rester un minimum poli, je m'excusait lorsque je bousculais un peu trop violemment, essayant de me frayer un chemin dans la horde de métalleux... D'ailleurs, en avançant de la foule, je vis qu'il n'y avait pas seulement que des métalleux, mais aussi des gars et filles à la coupe et à l’accoutrement Punk. C'était déjà un peu mieux ça que le Metal, fin, en fonction de mes goûts, quoi.

Un bar attira mon attention, non loin de la première rangée d'enceintes. je me rapprochais de celui-ci, posant un à un mes sabots à un rythme modéré sur le bitume tremblant à cause du son rauque que balançait les enceintes. The Rapones jouaient "Blitzkrierg Boop", à ce moment là. Je profitais de ce bon morceau de Punk avant de rentrer dans le bar et de fermer la porte derrière moi. Même si on l'entendait bien encore, le son était devenu une musique d'ambiance.

Une rapide analyse des lieux me permit de confirmer mes pensées : c'est bien un des bars où on a donnés nos premiers concerts. C'est peut-être même celui où on a rencontré pour la première fois Phil, actuel batteur du groupe. Bon, ça doit faire seulement 2 ou 3 ans que je n'avais pas remis les sabots ici, mais bon, ça ramenait déjà quelques petits souvenirs... Mais ce qui attira mon regard en premier était les deux filles entrain de discuter, accoudées au bar, dont une était plutôt... attrayante, je dirais. Et, coup de chance, une place était libre entre cette beauté et un métalleux en pleine consommation, et pourtant bien attaqué. Affichant un sourire en coin, je pris place sur le tabouret libre pour aborder cette fille.

- Salut ma belle, je me suis permis de remarquer que ton verre était vide, et j'ai décidé de remédier à ça en t'en payant un au...

Son regard passa de mes yeux à ce qui se passait derrière moi. Tentative ratée, donc... Je me suis retourné pour voir la cause : le métalleux qu'il y avait à coté de moi commençait à s'énerver contre un type habillé style Punk, cheveux rouge-orange avec des lunettes d'aviateur... Plutôt classe, le style.   Apparemment, le punk aurait bousculé par inadvertance le métalleux. Pas le peine de faire autant de bruit ! Y a des gens qu'essayent de draguer ici, bon sang !

Énervé, je me suis retourné et leur ai adressé la parole :

- Bon les gars, ça m'embête de casser la relation amicale qui est en train de se créer entre vous deux, mais pour faire ça vous avez l'extérieur, y a de la place... Et toi, le métalleux, faudrait que tu te pose un peu, ça sert à rien de faire le gars qui se fait respecter pour un truc comme ça, va... trouve un autre moment pour faire le chaud..

Il a pas l'air d'avoir apprécié de trop...










Revenir en haut Aller en bas
Pégase
Pégase
avatar


Messages : 54

Date d'inscription : 22/04/2015

Age : 22


Fiche d'Identité
Talent : Sa ténacité
Cutie Mark : Une tortue marine rouge
Double Compte :

MessageSujet: Re: The Manehattan (mosh)Pit [pv Rock Storm]   Lun 27 Juil - 20:46








L'armoire à glace se relevait, m'enveloppant de son ombre moite. À moins que ça ne fut la sueur qui commençait à me parcourir l'échine ? Difficile à dire. Toujours était-il que le type était taillé comme un monolithe, était de couleur grise, la crinière longue et crasseuse à souhait, tatoué et arborant au moins 10 kilos de piercings sur le corps, sans compter les clous de son blouson.

- Non mais tu peux pas faire gaffe ?

- S'cuse moi, mec ! C'est juste qu'avec ta masse, c'était difficile de pas te rentrer dedans, et je me suis pris ton... Je crois que c'est ton biceps tout gonflé, ouais. Je me suis pris ton biceps dans la tronche. La nature est tellement bien faite !


Et oui, même dans les situations délicates, il fallait que je fasse le mariole. J'y étais un peu obligé, avec ma volonté de paraître cool. C'était plus fort que moi ! Je risquais juste quelques mois d'hôpital, de perdre la moitié de mes dents (au minimum), et multiples fractures, mais bon, fallait tout de même que j'insulte vaguement ce poney terrestre, question de principe.

- Bon les gars, ça m'embête de casser la relation amicale qui est en train de se créer entre vous deux, mais pour faire ça vous avez l'extérieur, y a de la place... Et toi, le métalleux, faudrait que tu te pose un peu, ça sert à rien de faire le gars qui se fait respecter pour un truc comme ça, va... trouve un autre moment pour faire le chaud...

Mais monsieur Gonflette n'avait pas l'air d'avoir entendu ce poney charmeur à la crinière noire et rouge, qui m'aurait fait une merveilleuse diversion devant tout autre adversaire. Le terrestre voulut m'envoyer un coup de sabot dans la mâchoire, que j'évitais de justesse d'une torsion du bassin. Mais même si j'esquivais, le coup connut une victime, qui n'était autre que le dragueur. J'aurais préféré ne pas être à sa place.

Avant que le métalleux ne remarque qu'il s'était trompé de cible, je me baissais et sortais de mon AEP mon vieux skateboard ringard qu'on m'avait offert peu de temps après mon arrivée à Vanhoover, avec "No More Blank Flank" inscrit dessus. Il allait enfin me resservir en 5 ans à moisir dans une armoire. Je le saisis, et l'abattais entre les 2 omoplates de la brutasse, sans que la planche à roulettes ne rompe. Il fallait que la montagne de muscles fasse gaffe à moi, je me devais d'avoir l'air cool, et une bagarre de bar était le summum de la coolitude selon Shredding Frets (de même que les power slides, les solos de guitare à s'en rayer les sabots, s'enfiler douze bières flanc-sec sans ciller, le 1440-kickflip, et j'en passe et des meilleures) Et surtout, au fond de moi, je ne voulais pas que le tombeur de ces dames ne soit la nouvelle cible de ce type qui aurait sans doute pris le fait de s'être trompé d'adversaire comme une bonne raison de s'en prendre à l'infortuné.

- Alors, on est trop balourd pour se rendre compte qu'on se plante de cible ? C'est moi qu'tu veux...

Je me préparais à me prendre la dérouillée de ma (courte) vie.

© Jawilsia sur Never-Utopia

_________________
Fiche perso
Paroles : #CC0000

'Always in style...' by Trees:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: The Manehattan (mosh)Pit [pv Rock Storm]   Mer 29 Juil - 14:26








Alors que je croyais l'avoir énervé, rien du tout, il n'a même pas fait fit de ce que j'ai dit... Ce qui m'insupporte, c'est de me faire ignorer pendant que je parle, mais ce métalleux était toujours concentré sur le punk. Il tenait vraiment à régler ses comptes avec lui, et mes paroles les incitant à sortir pour régler ça  n'avaient pas fait le moindre effet. Je me suis donc relevé de mon tabouret pour essayer d'en virer un au moins... J'étais sur une belle fille, c'était pas le moment de commencer une baston, qui pouvait terminer en baston de bar voire dans une grande partie du festival.

Mais il m'a pas fallu longtemps pour comprendre que ça n'était pas le moment de me lever non plus : a peine m'étais-je levé que je me pris un sabot en pleine tronche, sur une esquive du punk. Un peu sonné, je reculais maladroitement, manquant de me ramasser sur mon tabouret. Recouvrant peu à peu mes esprits, je vis que plusieurs types commençaient ou à râler à cause de ce début d'accrochage ou à l'encourager, ainsi que le barman qui avait l'air de s'en foutre totalement... un habitué des bastons de bar... mais surtout que ma cible avait déjà pris le large, sûrement qu'elle sentait que ça allait empirer...

*Ouuuuh, mon pauvre, tu vas ramasser...*

Je vis rouge, pour le sabot dans la gueule, surtout, puisque la fille ne semblait pas intéressé par me avances, même si sans ces deux gars, j'aurais peut-être pu tenter un truc... Lorsque mon attention s'est retournée sur les deux gars, le métalleux était par terre, entrain de se relever, le punk une planche à roulette sous le sabot. Il ne me fallu pas beaucoup de temps pour réaliser ce qui s'était passé.

- Alors, on est trop balourd pour se rendre compte qu'on se plante de cible ? C'est moi qu'tu veux...

Le métalleux, suite à cette phrase, avait les yeux d'un taureau enragé ayant vu une couleur rouge, mais était toujours entrain de se relever. Ce que je m'apprêtais à faire était plutôt facile, vu qu'il était encore par terre, mais il m'avait bien remonté : avant qu'il ne puisse faire face à nouveau au punk, je lui explosais la tronche sur le sol, mon sabot appuyant sur l'arrière de sa tête.

Il se roula sur le sol, les sabots cachant son museau

- Bon, c'était un peu facile, je l'avoue, mais ça fait du bien ! Désolé de pas t'avoir laissé terminé ce que tu avais commencé, mon gars.

A peine avais-je prononcé ces mots, un grand sourire sur les lèvres, bien sûr, que je pus percevoir du mouvement derrière moi : un groupe de gars, 5 exactement, portant un blouson noir où il y avait inscrit "Death Metal" autour d'une tête de mort, dans un style trash, le même  que le métalleux à terre, s'avançaient vers le punk et moi. Donc, soient ils ont acheté le même blouson par hasard, soit ils étaient en bande... Bref, je sens que c'est plus la deuxième option.

Et le calcul était vite fait : on allait prendre cher, même en répondant violemment, vu la carrure de chacun des métalleux. Une solution s'imposait alors : déclencher une bonne grosse baston générale pour pouvoir profiter du chaos pour s'enfuir ou rendre le combat plus équitable. Le problème, c'est qu'il fallait bien bien le faire, sinon je risquais d'avoir non pas 5 gars mais tout un bar à mes trousses, et, à ce moment là, la seule solution serait de s'enfuir...






Revenir en haut Aller en bas

I AM Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: The Manehattan (mosh)Pit [pv Rock Storm]   

Revenir en haut Aller en bas
 

The Manehattan (mosh)Pit [pv Rock Storm]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ROCK STORM - AC/DC and the rock will never die... ^^
» [JEU] ROCK BAND : Jouer avec plusieurs instrument sur son HD2 [Payant]
» Bleach 419 - Deicide21 [Transcendent God Rock]
» Fan club Rock Lee
» (J-Rock) Acid Black Cherry

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Friendship of Equestria  :: RPG - Equestria :: Manehattan-