~ Thème : Sing me a song of storms (Eté 2017) ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[Recensement 2017] Recensement terminé <3 merci à tous

Partagez | 
 

 Rencontre fortuite [pv. Rocket Punk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Rencontre fortuite [pv. Rocket Punk]   Sam 25 Avr - 21:52



 Comme je venais de sortir du train et que je découvrais le paysage, habituellement bien moins rural, je m'étais planté là, sur le quai, devant la plaine verdoyante qui s'étalait ici. Quelques maisons, une sorte de petite ville campagnarde; C'était Ponyville. Certes, mais quel changement. Manehatten n'était pas si terrible, et à vrai dire, le bruit incessant des râles des passants, des queues des taxis et des roulottes trop rapides en permanence me manquait déjà. J'avais pris une grande inspiration, en passant gracieusement le sabot dans mes cheveux pour les garder en bonne tenue: Si seulement je venais à être décoiffé, toute ma classe serait envolée.

 Il faut rester chic! Ce n'est pas moi qui vais le nier. Je me sentait peut-être décalé, mais c'était amusant d'être au moins démarqué par la mode dans une ville. L'on était loin de Canterlot, et de toutes les autres villes où j'aurais pu trouver des licornes et autres poneys avec un peu plus de sens de la mode... C'était à mon avantage. Je blablatais seul, et perturbais visiblement quelques passagers. Je me retirais finalement. J'irais bien à la mairie pour me renseigner sur l'emplacement de ma nouvelle maison, mais j'avais mieux à faire. Des rencontres, des amis, j'avais besoin d'amis. Dard-dard! Mais j'avais entendu parler d'une idole, costumière de talent, qui avait par ailleurs gagné dernièrement un concours de mode à Manehatten. Rarity. C'était elle, Rarity! Il fallait que je la rencontre. Que je devienne employé? Qui sait! Elle a une boutique, et je suppose avoir toutes mes chances!

 Avec une petite mine songeuse au visage, je trottinait avec élégance dans les rues, sans vraiment de but, le regard complètement perdu dans le vide. Après tout, je ne risquais de percuter personne, comme les rues étaient vraiment très peu peuplées... Je prenais garde malgré tout à mes affaires; La valise au bout de la queue, mise en crochet, je veillais sur celle-ci d'un œil avisé. Je soupirais, à nouveau.





-J'espère franchement ne pas m'ennuyer, disais-je alors avec retenue, bien qu'avec une mine désolée accrochée au visage. Allons bon, cesses de parler seul, et restons sérieux... Il faut être prêt. Oui, prêt! Prêt, pour la Grande Rarity! Oooh, je ne peux y croire! Une couturière renommée, et qui sait, elle m'acceptera peut-être? Mais bien-sûr... Un modèle comme moi est incontournable, tant pour mon physique, mon sens de la mode ou mes compétences, continuais-je alors.»





Dernière édition par Cutie Heart le Ven 1 Mai - 15:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pégase
Pégase
avatar


Messages : 54

Date d'inscription : 22/04/2015

Age : 23


MessageSujet: Re: Rencontre fortuite [pv. Rocket Punk]   Dim 26 Avr - 17:14






Rencontre fortuite (Rocket & Cutie)





Il faisait nuit à Vanhoover, ce jour-là. Bon, un peu comme les trois-quarts de l'année, évidemment, puisqu'on est la deuxième ville la plus au nord d'Equestria, après le Crystal Empire (sauf que Vanhoover n'est pas touché par la magie du Coeur de Crystal). Le sol était sec sous les roues de mon skate, à mesure que je me dirigeais vers les docks, à l'Ouest de la ville.

Comme tous les jours depuis maintenant sept mois, je me présentais au centre de tri de Vanhoover, avec mes goggles, mes sabotaines cloutées et ma trousse d'urgence. Évidemment, au début, ça gênait pas mal mes collègues, mais ils s'y sont vite fait. Et comme à mon premier jour au sein du service de livraison express, j'étais venu avec mon skateboard préféré, celui avec Nightmare Moon peint dessus. Pas que j'aimais particulièrement son attitude (du moins, ce dont on m'avait dit d'elle à l'école), mais il fallait avouer qu'elle avait le sens du style ! C'est sur cette pensée que je m'approchais du bureau de Brittle Package, mon patron au sein du service postal.

- Tu tombes bien, Rocket ! Tu voulais voir du pays ? Ben voilà, t'es servi. Livraison moins de quarante-huit heures en direction de Ponyville pour une certaine... Rarity, il me semble. Ton billet de train est déjà acheté, t'as plus qu'à prendre des affaires un peu moins chaudes, un repas pour ce midi, et après tu seras paré.

Ponyville... Ce nom me disait bien quelque chose, mais je ne voyais pas d'où je connaissais le nom. Selon la carte qui se trouvait dans le bureau de Brittle, la ville se situait non loin de Canterlot.

*La vache, moi qui voulais découvrir Equestria, voilà que je vais traverser la moitié du pays...*

- Et pense à enlever tes fichues sabotaines, tu risques de blesser quelqu'un..., reprit-il avec un rire.

Toujours cette plaisanterie, comme avant le début de chacune de mes livraisons. C'était comme un rituel, désormais. Le patron me faisait cette blague depuis ma première livraison. Je me souviens comme si c'était hier. Il m'avait vu entrer dans le centre de tri, et tout le monde se fichait un peu de moi à cause de ma dégaine. J'avais chaussé une paire de lunettes d'aviateur, en plus de mes sabotaines, de mes goggles, de mes cuissières et de mon sac. Et quand j'ai fait ma première livraison, un colis un peu fragile à emmener à l'autre bout de la ville pour deux heures plus tard, il m'a dit exactement la même chose : "Evite de blesser quelqu'un, avec tes trucs..." Avec mon skateboard, j'avais battu le record de la maison avec une livraison en moins de vingt minutes, et en plus j'ai réussi à caser quelques kickflips et autres tricks au passage. (Fallait bien que je soigne mon image.) Depuis, il me répète la même chose tous les jours sur le ton de la rigolade. Je prenais le paquet qu'il tenait dans les mains avant de lui asséner une pique maison.

- T'inquiète, patron. Ça va me dégourdir les sabots, ce voyage. Oh, et cette cravate rose est magnifique, avec ta crinière vert pomme. Fais attention à ce que personne ne fasse de crise d'épilepsie à ton passage.

Je me précipitais au dehors sur mon skate pour éviter un coup de sabot mal placé. Ça aussi, c'était devenu presque un rituel entre Brittle Package et moi : il fallait toujours que je lui réponde de façon désobligeante. J'esquivais un lancer de fer à cheval d'un rapide dérapage sur ma gauche, et sortais du centre de tri au triple galop.

Je passais rapidement à la maison, prenant un sandwich à l'avoine pour le repas de midi et passais par la chambre de Blitzkrieg. Les parents n'étaient pas à la maison : papa devait sans doute être parti pour la première navette vers Canterlot très tôt, et maman devait être en train de faire les courses. Mon petit frère dormait comme un poulain. Je refermais la porte doucement derrière moi pour éviter qu'elle ne grince, remetteis mes sabotaines en place en soupirant, et quittais la maison avec toutes mes affaires, et le colis que je devais livrer à cette Rarity. Pourquoi est-ce que ce nom me disait quelque chose ? Je n'en savais rien, mais je pensais que j'en aurais le cœur net quand je l'aurais rencontrée.

Je chaussais mes goggles sur mon crâne, fis craquer ma nuque, et c'était parti pour mon road-trip. Je donnais un coup de sabot au sol pour me propulser, et partit comme une fusée en direction de la gare. Je fis un dernier melon grab avant d'entrer dans le train dans le wagon postal juste avant que la locomotive ne démarre. Heureusement pour moi, il n'y avait personne qui faisait de livraison en même temps que moi, parce que sinon il aurait encore fallu que je me la joue rebelle.

*Qu'est-ce que je déteste faire ça ! Pourquoi est-ce qu'il a fallu que j'ai cette idée, y a sept mois ?!*

Je frappais contre les planches de la paroi du wagon à ma droite de mon sabot avant gauche. Encore une de ces journées pourries qui allaient commencer... En espérant qu'au final, elle eut fini mieux qu'elle n'avait commencée. Qu'est-ce que je peux détester les lundis, moi !

Pendant mon voyage vers Canterlot, je me concentrais un maximum sur mes deux appendices inutiles qui me tiennent lieu d'ailes. Je ne savais toujours pas trop comment voler, et surtout comment les autres Pégases les faisaient obéir. J'avais conscience qu'elles étaient là, entre mes omoplates, je les sentais... Mais aucun moyen de les faire répondre à l'appel.

- Allez, mes jolies... Soyez gentilles, ça fait un bail que je me montre compréhensif..., soufflai-je entre mes dents.

Mais, comme toujours depuis ma naissance, Gauche et Droite étaient aux abonnés absents. Mon envol ne serait pas pour ce jour-là, tout comme les nombreux jours précédents, et ce depuis ma première journée en Equestria. Donc je m'assis dans un coin, sortis un ancien numéro des Power Ponies dans lequel j'avais vraiment envie de me replonger, et lus jusqu'à mon arrivée à Canterlot, où je pris la correspondance pour Ponyville, et attendit une petite heure en mangeant mon sandwich.

Une fois arrivé à Ponyville, j'étais réellement impressionné. Je savais qu'il faisait jour à cette heure-ci dans le reste du pays, mais là... J'étais littéralement ébloui par le soleil. Je sortais une paire de lunettes de soleil de ma Trousse d'Urgence, et sortais au moment-même où le contrôleur sifflait le départ du train vers Appleloosa. Il faisait réellement chaud, comparé à Vanhoover. Je prenais le paquet pour cette miss Rarity sur mon dos, auquel je l'harnachais solidement, et pris mon skateboard. Mais à peine je roulais une quinzaine de mètres que je vis un drôle d'étalon licorne.

*Mais matez-moi cette dégaine ! Il se croit où, à Manehattan ?!*

Ce que je n'avais pas prévu en me fichant mentalement de lui, c'est que j'allais me planter dans mon indie grab et que j'allais me prendre un lampadaire.

© Jawilsia sur Never-Utopia

_________________
Fiche perso
Paroles : #CC0000

'Always in style...' by Trees:
 


Dernière édition par Rocket Punk le Dim 26 Avr - 19:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Rencontre fortuite [pv. Rocket Punk]   Dim 26 Avr - 18:15



 Alors que je poursuivais ma balade sans fin dans le hameau campagnard qui me servirait à présent de maison, à converser seul dans le vide, ignorant les éventuels passants que je bousculais à mes risques. Mais c'est alors qu'un élément, du moins, un pégase, attirait mon attention; Tout d'abord pour le regard qu'il me portait, auquel je répondais par un courtois sourire, avec un fond charmeur, comme à mon habitude. J'avais certainement l'air étrange, maintenant que je n'occupais plus à proprement parlé les rangs de la cour, mais j'aime malgré tout ce sourire que je travaille depuis mon enfance! A peine le museau détourné, j'entendais un grand fracas derrière moi; C'était à nouveau lui. Cette-fois-ci, il avait foncé dans une lampe. Je n'osais même pas imaginer que c'était de ma faute... A moins que? Quoi qu'il en soit, le voilà qui traînait avec la mine dans le sol. Je m'approchais, malgré un petit roulement d'yeux que je fis paraître involontairement, accompagnant un sourire amusé et naturel, l'un des favoris de mes photographes, par ailleurs. Je pliais sur elles même mes pattes avant, me penchant alors à sa hauteur, la mine toujours relativement guillerette.


-Allons bon, très cher, annonçais-je alors. Faîtes plus attention, ce n'est même si vous rentriez dans un autre poney. Ce serait... Regrettable, poursuivais-je alors en laissant insister mon regard dans le blanc de ses yeux, avec un certain degré de férocité.



 Mais je m'étais finalement habitué à ce petit sourire irrésistible, alors je m'en arrogeait. Et il faut dire qu'il ferait meilleure impression que mon regard gênant le ferait. Je hochais vivement la tête en lâchant un gloussement idiot, considérant alors le pégase. Le plus étonnant, ce n'était pas vraiment le fait qu'il roulait au lieu de voler, mais bien son physique atypique. Il était très sombre, à la crinière rouge vif. C'était choquant sur le coup, mais qui sait, l'on pourrait en faire un style. Mais oui! Enfin; Pour l'heure, nous n'y étions pas encore. Coupée et coiffée à la va-vite, ornée de lunettes étranges, alors que ses oreilles en jaillissaient, elles, jonchées de ce qui ressemblait à des anneaux de corne, mais encastrées dans sa peau. Ma paupière inférieure tremblotait, mais je reprenais une mine rassurée.


-Hihi, de l'aide? questionnais-je alors, malgré une idée de rhétorique dans la tête. Quel style vous avez-là. Hm!



 Certes, il m'effrayait quelque peu, mais il avait un air amical, au fond... Au fond. Qui sait? Et j'ai besoin d'amis. Un peu de compagnie ne ferait jamais aucun mal à personne. Et puis, pour être démarqué, au moins! C'était encore là le travail de mon génie, qui me présente les bonnes personnes. Même si pour sûr, j'aurais préféré un autre poney. Je lui tendais finalement avec hésitation mon sabot, toujours accroupis d'une manière bien peu raffinée, mais à la qualité d'être mignonne. Encore ici, selon mes photographes. Qu'en sais-je, je n'avais pas de miroir sous la main, et je n'oserais pas laisser partir une potentielle connaissance pour mon physique... Enfin, presque.




Dernière édition par Cutie Heart le Mer 29 Avr - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pégase
Pégase
avatar


Messages : 54

Date d'inscription : 22/04/2015

Age : 23


MessageSujet: Re: Rencontre fortuite [pv. Rocket Punk]   Lun 27 Avr - 12:39








Ma tête me faisait mal. Pas du genre quand vous sortez du lit mais que vous n'avez pas assez dormi, non. C'était plutôt comme se prendre une barre de fonte littéralement sur le coin du museau. De petites étoiles tournoyaient dans mon champ de vision, tandis que des oiseaux avec des crêtes chantaient d'une voix éraillée et se tapaient des headbangs.

- Oh la vache, qu'est-ce qui s'est passé ?, ne pus-je m'empêcher de laisser s'échapper.

Quelqu'un me tendait son sabot pour m'aider à me relever en me proposant son aide. J'acceptai l'aide proposée, et me retrouvais rapidement sur sabots. Mon bon samaritain était un étalon licorne brun clair, avec une queue et une crinière blond platine qui piquaient un peu les yeux. Il portait un nœud papillon, plutôt cool selon moi (c'est cool, les nœuds papillons), Mais c'est quand j'ai vu ses sabots cirés que tout me revint en mémoire.

- Oh non ! Faites que personne ne m'ait vu ! Et toi, tu racontes rien à personne ! De toute façon, j'avais pas besoin d'aide, j'ai juste accepté pour être gentil !

J'eus un mouvement de recul, mais quand je voulais reprendre mon travail, je remarquais que le paquet que je devais délivrer avait disparu et que l'une des roues de mon skateboard s'était dévissée et roulait seule à environ cinq mètres de moi. Par chance, aucun verre de mes lunettes de soleil n'était cassé.

*Qu'est-ce que je peux détester les lundis !*

Soudain, je remarquais que l'autre me détaillait le haut du crâne. Il a dû noter mes boucles d'oreilles. Et il fit une remarque quant à mon style.

- Tu dis rien sur mon style, mon pote. Mon style est cool, j'en changerais pour rien en Equestria ou au-delà. Maintenant tu me lâches la grappe, j'ai du taf, moi !

Il fallait à tout prix que je retrouve le colis, sinon c'était le blâme assuré, en plus de me faire passer un savon tout droit sorti de Tartarus de la part de Brittle Package, sans parler de ce que mon père allait me faire endurer pour m'être fait virer.

- Au fait, merci quand même pour m'avoir aidé à me relever. Aller, à la revoyure !

Sur quoi, je quittais la rue. Mais le contenu de ma trousse d'urgence génialité s'était répandu au sol, et il fallait que je ramasse le tout.

*Oh et puis zut ! La journée était pourrie de base, alors un peu plus ou un peu moins...*

Je retournais à la rencontre de ce poney à la dégaine digne des vieux des jeunes années de mon pater.

© Jawilsia sur Never-Utopia

_________________
Fiche perso
Paroles : #CC0000

'Always in style...' by Trees:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Rencontre fortuite [pv. Rocket Punk]   Lun 27 Avr - 16:50



 Après m'avoir lancées quelques paroles contradictoires, sous mon regard surpris, quasi-ébahis, l'autre c'était remis en course, alors que je perdais un peu de mon sourire. Non que c'était vraiment blessant, ou que cela m'atteignait, mais... C'était étrange, je l'avais fais fuir, si ce n'est lui faire honte. Qu'avais-je donc de mauvais... Certes, j'étais un poney de style, et je n'avais pas l'air plus méchant que cela... Mais lui! Huh, j'avais de-quoi en redire. Mais à peine songé à ce qu'il s'était déroulé, le pégase revenait vers moi. J'eus, lors d'un instant, comme réflexe de retrousser mes pattes devant lui, les yeux levés vers lui, comme celui-ci se révélait être plus grand que moi. J'avais certainement encore l'air ridicule, mais j'avoue avoir légèrement peur de son regard, depuis ces instants. J'avais peut-être eu l'air insultant?... C'est vrai, si je veux me faire des amis, il me faudrait peut-être être plus amical?... Il avait l'air amical, et s'il se disait poney de style, il était peut-être fréquentable. Mais ne serait-ce qu'arrivé face à moi, je plantais ma petite mine contre le sol, la relevant alors pour attraper ses pattes avant dans les miennes, braquant mon regard piteux sur lui, de petites larmes soudainement et sans raisons, apparues aux paupières.


-Mais qu'ais-je fais?! Expliquez moi, sanglotais-je avec difficulté. Je tente à toux prix de faire de vous mon ami, et... Et j'ai l'impression de vous faire de la peine! tentais-je toujours d'expliquer, des larmes irraisonnées sur les joues.



 C'était vrai! Après tout, tout le monde pourrait devenir mon ami, et je fais tout pour! J'avais bien conscience que j'étais ridicule, et que mes larmes n'avaient pas du tout lieux d'être, mais ma sensibilité avait été heurtée. Comment et par quoi? Je n'en savais rien! Mais mes larmes ne cessaient. Je me sentait stupide, ridicule, mais il me semblait pourtant que j'étais au moins sincère... Bien qu'excessif. Et je savais aussi que, étant ainsi, le protagoniste allait encore plus avoir envie de fuir, en m'insultant à nouveau... J'avais marquée une pause, alors qu'un silence s'était installé; Mes paupières tremblotantes comme seuls récipients à mes larmes de crocodile, laissant briller mes yeux piteux vers le pégase. Après tout, j'étais tombé au plus bas, mais je ne me permettais pas d'aller plus loin dans le ridicule, en lui posant une question idiote. Mon arrivée aura été fracassante, quoi qu'il en soit. Et je m'en souviendrais, allez savoir si mieux que lui. Je réalisais petit à petit à quel point j'étais pitoyable dans mon drame, et à quel point l'autre semblait importuné, ennuyé de moi-même, depuis mon arrivée...





Dernière édition par Cutie Heart le Mer 29 Avr - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pégase
Pégase
avatar


Messages : 54

Date d'inscription : 22/04/2015

Age : 23


MessageSujet: Re: Rencontre fortuite [pv. Rocket Punk]   Lun 27 Avr - 20:17








*Par Luna, c'est pas de mes sabotaines, dont il faudrait se méfier... Ce que je peux être maladroit !*

Je m'approchais calmement de lui, essayant de ne pas l'effrayer. Bon, à vrai dire, je savais pas trop si cette technique aurait marché, parce qu'autant ça fonctionnait avec les chats errants à Vanhoover, mais je ne savais pas du tout si ça marchait avec les vrais poneys. J'avançais le plus lentement possible, en essayant de ne rien faire qui puisse lui faire peur. Bon, c'est vrai qu'avec mes sabotaines et les bombes de peinture qui étaient restées dans ma trousse, j'avais plutôt l'air d'une quincaillerie ambulante, mais bon, on pouvait toujours essayer.

- OK, désolé, je voulais pas te faire peur.

Des larmes embuaient ses yeux. Et c'était parti pour la partie où j'avais toujours du mal. J'étais pas psychologue, moi ! Je n'étais qu'un simple coursier ! Les seules fois où j'ai dû faire ça, c'était quand Blitzkrieg tombait en bas de l'escalier ou se prenait un mur en volant. Je n'étais pas doué, dans les relations. Mais il fallait bien que j'évite de me mettre ce zigoto à dos, même si je n'en avais pas pour longtemps à Ponyville ; on ne savait jamais, on pouvait se croiser à nouveau autre part. Je regardais des deux côtés de la ruelle pour vérifier que personne ne regardait.

- Ne chiale pas ! Pleurer, c'est pas cool !

Eh bien, pour remonter le moral des troupes, c'était raté. Non seulement des torrents coulaient des coins de ses yeux, mais en plus ses sanglots me fendaient le cœur. Et vu que personne n'était là pour m'empêcher de ne pas être cool, j'allais pouvoir essayer de le rassurer sans pour autant ternir mon image.

- Eh ! Je suis désolé pour mon attitude d'avant. Je voulais pas te blesser, sincèrement... J'ai juste... J'ai juste un peu de mal à me faire des amis, et surtout que mes potes ont carrément pas ta dégaine... Désolé, sincèrement, je voulais pas paraître méchant ou quoi que ce soit.

Sur quoi je retirais ma sabotaine et lui proposais un sabot secourable à mon tour. Qui sait, peut-être qu'il ne me tiendrait pas rigueur de mon comportement. J'espérais sincèrement pouvoir repartir du bon sabot avec lui. Déjà que je ne connaissais pas son nom...

- Au fait, moi, c'est Rocket.

© Jawilsia sur Never-Utopia

_________________
Fiche perso
Paroles : #CC0000

'Always in style...' by Trees:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Rencontre fortuite [pv. Rocket Punk]   Mar 28 Avr - 21:08



 Il s'était approché pour s'excuser de manière étrange; Je prenais presque ses dires comme des insultes. Mais après-tout, il avait sûrement raison, je n'avais rien de commun; Enfin, l'on était quittes. Je prenais le sabot qu'il m'avait tendu, alors que je me relevais avec, plus ou moins, son aide. Il disait s'appeler Rocket -Peu commun, ici encore. Alors que je séchais mes larmes, forçant un sourire relativement rassuré bien que morose, j'avais tenté de parlé, avant de me résigner dans mes bégaiements. Je m'étonnais moi-même à être si effrayé, et à m'attrister pour si peu. Mais il tentait maladroitement de me consoler, et cela était amusant. Je souriait légèrement, lançant alors, en réponse à ses propos à mon tour, entre quelques inspirations vives que provoquaient sans arrêts mes sanglots.


-Je suis Cutie Heart, déclamais-je finalement; Je me nomme Cutie Heart... répétais-je en tremblotant sur mes quatre pattes. Je viens de Manehattan...



 C'était étrange; L'on eut dit qu'il continuait à avoir honte, encore plus que plus tôt. Il regardait autour de lui avant de parler; Heureusement que la rue était déserte. J'avoue être gênant. Moi-même, je n'aurais su quoi faire d'une personne si étrange... Que j'étais. Sur le moment, j'étais confus; Je baissais la mine, certainement de honte, alors que mes pattes gigotaient machinalement. J'avouais bien être amusé, presque attendrit de son caractère, même par son vocabulaire étrangement déniché. Je l'avais mis en mauvaise position, il n'était pas difficile de l'observer, rien qu'au fait qu'il s'excusait de son comportement soit-disant "cool" du moment. Rien qu'à sa "dégaine", qui sait, il ne devait même pas s'excuser d'habitude... Ou négligeais-je un détail? Enfin, avec un look comme ça, d'autant qu'il lui tenait à cœur... Des bouts de métal aux oreilles, une crinière étrangement tenue, et les sabots dans des gants étranges, même inutiles pour le froid. C'était peut-être la mode, même si je n'avais jamais entendu parler de cela... Et je suis au courant de toutes les modes! Malgré son air bourru, j'étais convaincu qu'il cachait son jeu. Mais j'analysais, sans même prendre garde à ce qu'il disait, faisait; Peut-être que faire simplement sa connaissance ne serait pas plus mal, et puis, il avait besoin d'aide, après s'être prit une lampe à cause de ma beau-... Ma "dégaine", je supposais que je me devais certainement de lui rendre service. Mais n'avais-je pas l'air étrange, qui sait, collant? Et s'il allait imaginer des choses sur moi? Huh! Mais je suis si peu habitué à aller faire connaissance avec quelqu'un qui n'a aucun intérêt à mes yeux, aucune chose qui m'attire vers lui, si ce n'est la célébrité ou la classe... Même s'il avait la classe, je veux dire...




Dernière édition par Cutie Heart le Mer 29 Avr - 17:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pégase
Pégase
avatar


Messages : 54

Date d'inscription : 22/04/2015

Age : 23


MessageSujet: Re: Rencontre fortuite [pv. Rocket Punk]   Mer 29 Avr - 14:36








Cutie Heart. Drôle de nom que celui du poney qui me faisait face. Bon, c'est vrai que je ne peux rien dire, parce que Rocket Punk, disons que ce n'est pas un nom des plus communs, non plus. Et tu m'étonnes que son look et ses manières me fassent bizarres : il vient de Manehattan, le bougre ! Je me souviens d'une fois où un type était venu de la grande ville à l'Est d'Equestria à Vanhoover, il portait des vêtements vraiment bizarres. On m'avait dit que certains habitants de Manehattan pouvaient être excentriques, et j'en avais la preuve en face de moi. En fait, je crois qu'on faisait bien la paire, tous les deux : lui avec son look sophistiqué, et moi avec ma dégaine de rebelle. On avait beau sembler opposés par nos différences d'accoutrement et de manières, mais au final, j'avais l'impression qu'on se ressemblait, tous les deux.

J'avais honte de moi, plus que n'importe quand avant. D'habitude, certes, je repoussais les poneys un peu trop sensibles, mais les jeunes à Vanhoover m'appréciaient, s'identifiaient plus ou moins à moi... Mais ce jour-là, j'avais fait pleurer quelqu'un qui ne cherchait qu'à m'aider. Il fallait à tout prix que je me rattrape. Et qui sait, peut-être qu'on pourra vraiment être amis ?

- Tu viens de Manehattan ? Mais c'est génial, j'ai toujours voulu allé là-bas, un jour. Pas pour la mode, je m'y connais pas du tout et à vrai dire, je m'en fiche un peu, mais on m'a dit qu'il y avait pas mal de groupes de musique là-bas, j'ai super envie de les découvrir. Parce même si y en a quand même un bon paquet à Vanhoover, mais bon, à force, je les connais tous, j'ai envie d'ouvrir mes horizons.

J'espère avoir réussi à briser la glace, mais je sais pas vraiment si ça a marché : est-ce qu'il connaissait des groupes de rock ? Ça avait clairement l'air de ne pas être son genre... Mais bon, je devais m'ouvrir, ou sinon je risquais de perdre un potentiel nouvel ami.

- Est-ce que tu pourrais m'aider à retrouver le paquet que je devais livrer. Il a dû voler quand je me suis pris le lampadaire, et faut que je le livre le plus tôt possible...

© Jawilsia sur Never-Utopia

_________________
Fiche perso
Paroles : #CC0000

'Always in style...' by Trees:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Rencontre fortuite [pv. Rocket Punk]   Mer 29 Avr - 17:44



 Il s’enthousiasmait pour Manehattan. Au moins une chose que l'on avait en commun, la ville nous plaisait! Enfin, je crois. Il disait avoir cherché à s'y rendre pour découvrir des groupes de musique rock, et à vrai dire, son genre de musique m'avait fait cligné des yeux. Non que je ne connaissais pas cela, mais... Comment lui annoncer que cela ne me plaisait pour le plus, pas du tout?... J'étais encore confus, dans l'espoir de paraître correct. Peut-être devrais-je faire diversion? Mais comment! Peut-être que si j'étais naturel, que je ne me forçais en rien à paraître commun et similaire à lui, cela se passerait mieux? Ou qui sait, pire! Mais pourtant, j'avais l'impression que cela ne s'annonçait pas si mal que cela, j'avais même cessé de trembler -Un signe? Je battais l'air du sabot, laissant passer un silence relativement long dans la sorte de conversation. Cela ne nous changerais pas, et je ne sais qu'est-ce qui pouvait se révéler meilleur... Je laissait finalement pendre à mon museau mon sabot, souriant avec assurance.


-Oh oui, oui, j'adore, les groupes de rock! assurais-je en mentant, certes, mais qui sait? Mais j'avoue être plus tourné vers les comédies musicales, il y en a aussi beaucoup, à Manehattan... disais-je ensuite en opinant du menton, le même sourire accroché aux lèvres.



 Je mentais en partie, mais pour la bonne cause! Et puis allons, c'était pour améliorer la conversation... Nous avions bien besoin d'un peu de ça... Je présume. Mais voilà qu'il me demandait un éventuel aide à retrouver le paquet qu'il devait livrer; Un facteur? Un coursier? Mais qu'à faire, il voulait que nous fassions quelque chose, et je me devais de l'aider. J'hochais vigoureusement de la caboche, jetant mon regard vers les parages. Peut-être devrais-je regarder de plus près les choses... Et puis, pour la bonne cause. Allons bon, je m'étais tapis au sol, à la manière d'un chat de gouttière pistant une souris; Mais comme je n'étais pas un chat de gouttière et que son colis n'avait pas l'air d'être une souris, je m'étais redressé, en déposant à mon cou un sabot prude et élégant, marchant à petit trot, marquant quelques pauses aux éventuels arbres, cachettes... Mais alors qu'au bout d'une branche, une sorte de... Carton étrange pendait, accroché par ce qui semblait être de l’adhésif mit rapidement. C'était bien pathétique, comment allions-nous faire descendre de truc de là haut? Et avec le taux de probabilité que cela arrive hors des films, nous étions franchement chanceux... Un signe, huhu? J'appelais Rocket, qui lui, semblait inspecter de son côté; Mes joues tuméfiées, une petite mine gênée au visage.


Revenir en haut Aller en bas
Pégase
Pégase
avatar


Messages : 54

Date d'inscription : 22/04/2015

Age : 23


MessageSujet: Re: Rencontre fortuite [pv. Rocket Punk]   Jeu 30 Avr - 19:07








Bon, bonne nouvelle, il avait l'air de ne pas trop m'en vouloir. Et il disait s'y connaître en rock ! Comment ne pas devenir ami avec lui ?! Mais à vrai dire, j'avais des doutes quant à son affirmation : il l'a dit lui-même, il était plutôt du genre comédie musicale, ça m'aurait étonné qu'il connaisse des groupes comme Sonic Mouth ou Colt Dynamite. Mais je hochais tout de même du chef, ne sachant trop que faire. À vrai dire, c'était le premier poney d'à peu près mon âge qui avait l'air de ne pas s'y connaître en punk que je rencontrais, je ne savais pas quel comportement adopter...

Il se mit à la recherche du paquet qui m'avait échappé des sabots, et je fis de même de mon côté. Au moins ça me laissait un peu de temps pour trouver un autre sujet de conversation. Mes lunettes de soleil sur le museau pour éviter les reflets importuns à mes yeux peu habitués à cette luminosité, je regardais partout où aurait pu atterrir un paquet volant.

*Non, pas derrière ce buisson ; ni derrière ce pot de fleurs... Et de quoi est-ce que je vais bien pouvoir lui parler ?! Il ne s'y connait pas en rock, ça m'étonnerait qu'il soit un expert en skateboard ou en rollers, et même en culture punk ! On est totalement aux antipodes l'un de l'autre, comment je vais pouvoir m'en faire un ami ?!*

Quand soudain, Cutie m'interpella au milieu de mes recherches. Le colis était coincé en haut d'un arbre, accroché entre deux branches.

- Alors là, ça va pas le faire. Mais alors, pas du tout...

Je passais la ruelle en revue, en quête d'une échelle, d'un escabeau, voire même d'une simple corde... et d'une bonne excuse pour ne pas utiliser mes ailes.

© Jawilsia sur Never-Utopia

_________________
Fiche perso
Paroles : #CC0000

'Always in style...' by Trees:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Rencontre fortuite [pv. Rocket Punk]   Jeu 30 Avr - 21:03



 Rocket semblait bien dérangé; De mon côté, alors qu'il semblait observer les alentours à la recherche d'une éventuelle aide -Supposais-je-, j'attaquais l'arbre à délicats coup de sabots, sans succès, pour sûr. Je ne suis pas poney terrestre, qu'y pouvais-je... Les licornes ne sont pas faîtes pour la force. Et puis, si je pouvais secouer les arbres, je travaillerais à la ferme. Je n'osais pas grimper après le tronc, pour la même raison, mais aussi pour ne pas abîmer mes sabots, si polis que je pouvais voir mon reflet contre... Oh, en effet! Je m'admirais un instant dans ceux-ci, fixant mon meilleur profil, souriant avec malice à moi-même. Je toussais un coup, avec délicatesse, reprenant mine de rien, mon sérieux. C'est bien hélas que mon génie ne me sautait pas à l'esprit. Mais après tout, il pouvait voler, pourquoi il n'irait pas là haut?... Enfin... Oh, qui sait, il s'est certainement abîmée une aile en tombant. C'était probable, avec une chute comme celle-ci... Mais si quelqu'un pouvait faire descendre cela d'ici, qui serait-il? Vu comme il était pendu là haut, un simple coup ne suffirait pas... Mais après avoir songer, une idée venait à même mes yeux, et j'affichais alors un grand sourire satisfait, fier de moi-même, à vrai dire.


-On pourrait trouver une licorne! annonçais-je astucieusement. Un peu de magie, et le paquet serait à nous! Enfin... songeais-je finalement, un sabot pendu aux lèvres, les yeux levés.



 Il nous fallait certainement tout d'abord trouver une licorne. Mais il serait peu probable d'en trouver une ici! C'est vrai, avec si peu de noblesse, aucune d'entre-elles pourrait avoir à l'idée de venir résider ici...


Revenir en haut Aller en bas
Pégase
Pégase
avatar


Messages : 54

Date d'inscription : 22/04/2015

Age : 23


MessageSujet: Re: Rencontre fortuite [pv. Rocket Punk]   Mar 5 Mai - 18:56








- On pourrait trouver une licorne ! Un peu de magie, et le paquet serait à nous! Enfin...

Mais est-ce qu'il n'était pas en train de se foutre de moi, là ? Trouver une licorne ? Est-ce qu'il avait conscience de l'absurdité de sa question ? Est-ce qu'il n'avait jamais remarqué l'appendice situé entre ses deux yeux ? Mais je ne devais pas montrer mon exaspération, sinon je risquais de perdre mon seul semblant d'ami ici. Et si je voulais ne pas paraître rustre. Et il avait l'air super sympa, ça me ferait au moins une connaissance en dehors de ces crétins à Cloudsdale et de mes potes de Vanhoover. Et si je voulais qu'il soit mon ami, je devais faire le premier pas.

Je remis la roue de mon skate en place et resserrai la vis du mieux que je pus.

- On va voir si on peut pas y arriver autrement... Je pourrais pas voler pour attraper le paquet. Je vais essayer de faire un grind sur une rampe d'escalier et de sauter jusqu'à l'arbre. Si je me rate, tu peux très bien utiliser ta télékinésie. T'es une licorne, à ce que je sache ?

J'avais honte de moi ; sincèrement, j'espérais qu'il ne prendrait pas mal ma remarque. Mais surtout, je me gifflais mentalement de ne pas lui dire la vérité et de toujours me cacher sous cette carapace du poney cool. Je voulais vraiment être son ami, alors pourquoi est-ce que je lui mentais en essayant de paraître ce que je n'étais pas ? Mais même si je l'avais effrayé à notre rencontre, il avait l'air de s'être habitué à mon comportement... Qu'est-ce que je pouvais faire, dans ce cas-là ? Si j'agissais différemment, il ne m'aurait pas reconnu, et dans ce cas, j'aurais beaucoup de mal à préserver notre amitié ! La seule solution qui me venait était de laisser tout ça se tasser, y aller petit à petit, histoire de ne pas le brusquer.

Je retirais mes lunettes de soleil, me rendis compte que je m'étais habitué à la luminosité ambiante, avant de mettre mes goggles et de prendre de l'élan. J'avais bien réussi à traverser une rue en un ollie en sautant d'un toit à un autre, quand j'étais à Vanhoover, je devais pouvoir y arriver... Une fois au niveau du perron, je donnais une petite impulsion sur mon skate pour grimper sur le garde-fou pour faire un grind. Une fois sur la rampe d'escalier, je vis la roue que je venais de refixer maladroitement sauter à nouveau, ce qui me déconcentra dans mon ride.

Je continuais de glisser sur la rampe à une vitesse décente, mais j'ai sauté trop tard, ce qui me força à m'accrocher aux branches basses de l'arbre, un peu trop bas pour que je puisse atteindre le paquet. Par la surprise, je n'arrivais pas à me hisser sur ma branche.

- Euh, je crois qu'un peu d'aide ne serait pas de refus, finalement..., ne pus-je retenir.

J'espérais vraiment que Cutie allait trouver un moyen de me sortir de ce pétrin...

© Jawilsia sur Never-Utopia

_________________
Fiche perso
Paroles : #CC0000

'Always in style...' by Trees:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Rencontre fortuite [pv. Rocket Punk]   Jeu 14 Mai - 6:59



 Pendent un moment, j'avais regardé Rocket s'atteler à la tâche, alors qu'il venait de me faire remarquer -Avec plus ou moins de grossièreté, à vue de mon expression- mon inattention. Certes oui, j'étais une licorne! Huhu! Mais sitôt dit, il s'était envolé sur sa planche à roulettes, qui s'était sitôt démembrée, avant de l'envoyer dans l'arbre. Il demandait alors de l'aide, l'air navré; Pour ma part, la situation m'amusait quelque peu. Je battais vivement des cils vers le pégase, qui semblait légèrement moins crédible que plus tôt; Mais trêve de bavardage, je cessais de rire, et me concentrait à l'idée de le faire léviter plus bas. Heureusement, je savais me servir de ma corne -Comme toute bonne licorne: Alors qu'un halo rouge entourait ma corne, et de même Rocket, je tentais tant bien que mal de le faire descendre en douceur, supposant qu'un poney "Cool" n'aurait pas peur de voler par la magie. A peine déposé un sabot au sol, je le laissais se remettre sur ses quatre sabots, en le lâchant directement -A une distance raisonnable du sol, allons!- et me chargeait du colis. Et je fis le même manège; A un détail prêt. C'était l’adhésif qui entourait grossièrement le paquet, et qui par ailleurs, s'était accroché à la branche. J'avais beau projeter dans tout sens le paquet, rien n'y faisait: Il était décidément bien accroché au tout. J'envoyais mon regard vers Rocket, un petit sourire gêné pendu au visage.




-Hihihi... Je crois que-euh... débutais-je alors avec hésitation, le sabot pendu aux lèvres, il semble bien accroché, et... Je n'arrive même pas à le décrocher avec ma magie! Huhuhu... bégayais-je encore.



 Je le fixais d'un air bête, gardant un œil sur le paquet, au cas où le vent le ferait descendre de là; Sans espoirs, pour sûr. Je m'étais couché au sol, pattes rangées. Certes, j'aurais essayé! Mais si je n'y arrive pas, je ne sais que faire d'autre. Et puis, il pourrait monter en battant un peu des ailes. Mais oui! Pourquoi ne pas y avoir pensé dès le début? Je levais alors mon sabot, comme mon génie m'avait encore parlé; A nouveau, je regardais tour-à-tour Rocket, puis le paquet, à maintes reprises. Je toussotais un instant.




Coucou! Désolé du gros retard, j'avais un peu décollé... Mais bon, vouala vouala Smile !
Revenir en haut Aller en bas
Pégase
Pégase
avatar


Messages : 54

Date d'inscription : 22/04/2015

Age : 23


MessageSujet: Re: Rencontre fortuite [pv. Rocket Punk]   Lun 8 Juin - 21:09








Il bougeait ! Le paquet bougeait ! J'allais enfin pouvoir poursuivre ma livraison !

*Allez, encore quelques centimètres... Mais... Mais qu'est-ce que c'est que cette bouse ?*

Le ruban adhésif était resté collé à la branche. Comment est-ce que j'allais livrer cette Rarity, du coup ? Il fallait que je trouve un moyen, et vite. Je regardais à nouveau dans la rue, avec le stupide espoir que je trouverais cette fois-ci une corde ou une échelle, mais en vain.

- Bon, aux grands maux les grands remèdes... Pense à assurer mes arrières, s'il te plaît, j'ai pas trop envie de me casser quelque chose.

Je crachais dans chacun de mes sabots avant, les frottais ensemble, et me mis à escalader l'arbre. Mais je glissais assez souvent, et malgré mes chutes, je me relevais inlassablement, continuant ma montée sans prendre garde aux échardes et écorchures sur mes sabots. Une dernière chute, et je me retrouvais littéralement les quatre fers en l'air, au bas de l'arbre, sans que le paquet n'ait bougé d'un fer.

- Bon, on dirait que ça va pas non plus marcher comme ça... Cutie, est-ce que ça te gênerait si je te faisais la courte échelle pour que tu puisses monter récupérer le colis, s'il te plaît ?

Je devais vraiment sembler gêné de demander de l'aide. À vrai dire, je l'étais. Sincèrement. D'habitude, j'arrivais toujours à me débrouiller pour me sortir de n'importe quelle situation de mes propres sabots. Pourquoi ce jour-là était-il différent de tous ceux que j'avais déjà vécu ? Mais toujours était-il que ma livraison était toujours dans l'arbre, collée à une stupide branche par un stupide ruban adhésif.

Je me redressais, pris appui sur mes pattes arrière, et lança un sourire qui se voulait encourageant à destination de Cutie.

- T'inquiète pas, ça va aller comme sur des roulettes ! Si jamais tu manquais de tomber, je serais là pour te rattraper.

© Jawilsia sur Never-Utopia


Pour toi, Cutie ♥:
 

_________________
Fiche perso
Paroles : #CC0000

'Always in style...' by Trees:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rencontre fortuite [pv. Rocket Punk]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre fortuite [pv. Rocket Punk]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» CM Punk surprend tout le monde ! (Spoiler Over The Limit)
» [Pogo punk electro technicolor] POLYSICS
» kit "Little punk" cherche testeuses !!![trouvées !
» RECHERCHE Artiste pouvant sculpter et peindre les tetes de DAFT PUNK
» The Flying Skarabés - Punk/Rock/Ska

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Friendship of Equestria  :: RPG - Equestria :: Ponyville :: Rues-