~ Thème : Sing me a song of storms (Eté 2017) ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[Recensement 2017] Recensement terminé <3 merci à tous

Partagez | 
 

 Rocket, le poney pogoteur... [Finish him!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pégase
Pégase
avatar


Messages : 54

Date d'inscription : 22/04/2015

Age : 22


MessageSujet: Rocket, le poney pogoteur... [Finish him!]   Mer 22 Avr - 21:49

~ Présentation de ROCKET PUNK ~


~ Prénom : Rocket Punk
~ Age : Environ 17-18 ans (années humaines)
~ Sexe : Etalon
~ Race : Pégase
~ Cutie Mark : Une tortue marine rouge
~ Talent : Rocket a connu de nombreuses épreuves au cours de sa jeunesse, que ce soit à cause de son handicap ou autrement, et dont il s'est relevé à chaque fois. Son talent est donc sa ténacité sans égale, lui permettant de déplacer des montagnes.
~ Métier : Postier
~ Lieux de résidence : Vanhoover
~ Breed (Race des parents) : Pégases tous deux.

~ Physique : Rocket est un Pégase gris sombre avec une longue crinière rouge foncée un peu folle dont une mèche lui tombe devant l'oeil droit et touche presque le sol et qui parait constamment sale bien qu'il y fasse très attention. Sa queue, rouge elle aussi, forme des pics plutôt ordonnés qui se dirigent tous vers le sol. Il porte aussi deux anneaux sur le haut de son oreille gauche. Une autre chose que l'on peut remarquer concernant le jeune Punk est que ses ailes, bien que d'une taille suffisante pour lui permettre de voler, refusent de bouger. Cette paralysie, chose rare pour un Pégase, provient d'un problème qu'il a eu à sa naissance, résultant le fait que ses ailes ne peuvent pas bouger. Pour ce qui est de sa taille, disons que sa hauteur et sa longueur sont standards, mais qu'il est un peu plus maigre que la normale.

Autrement, il porte la majeure partie du temps une paire de "sabotaines" (c'est comme des mitaines, mais pour des sabots) rouges aux pattes avant, avec une quinzaine de clous sur le haut de chaque. Il porte aussi un bandeau rouge à chacune de ses pattes arrière. Il est aussi muni d'une paire de lunettes d'aviateur similaire à celles utilisées par les aviateurs des années 30 rivée sur son crâne. Bien qu'elles ne lui servent pas, ces goggles sont là pour lui donner un style.

En parlant de style, voulant toujours être cool en public en toutes circonstances, il est muni de sa "Trousse d'urgence Génialité" pour parer à toute éventualité de situation déprimante. Celle-ci contient 3 paires de lunettes de soleil différentes, 2 paires de lunettes d'aviateur (goggles type débuts de l'aviation), des feux d'artifice, 3 paires de sabotaines de rechange, un skateboard, des bombes de peinture et du maquillage pour éventuellement se faire des peintures de guerre.

Enfin, étant fils d'artistes, Rocket a appris à jouer de la guitare électrique et du piano. Pour ce qui est de ses autres compétences, il s'entraîne toujours pour se dépasser dans tous les domaines, et aussi dans sa volonté d'être un poney cool, il est capable de réduire à l'état de fétus de paille une pile de ballots de foin. Il est surtout doué pour jouer de la musique, et il excelle en sports extrêmes, et plus particulièrement en skateboard acrobatique.

~ Caractère : Tout comme les jeunes gens, Rocket cherche un peu sa voie, mais une chose est sûre : il veut faire des choses cool, voler dans les airs comme tout Pégase qui se respecte, s'amuser, ... Mais étant donné que ses ailes sont paralysées, il s'est vite rendu compte qu'il ne pouvait pas être comme un pégase normal. Et cette différence, il l'a subie depuis ses plus jeunes années.

Lorsqu'il était à l'école, tous les jeunes pégases de sa classe partaient à la Flight School, sauf lui, ses ailes ne répondant pas à l'appel. De ce fait, tous ses camarades de classe se moquaient de lui, sauf quelques uns qu'il considérait comme de véritables amis.

Mais aussi, lorsqu'il allait au marché avec sa mère, tout le monde s'inquiétait pour lui, venant aux nouvelles du petit Rocket, lui demandant le plus souvent "Alors, tes ailes vont bien ?" ou d'autres questions de ce genre. Rocket avait l'impression d'être assisté quoiqu'il fasse. Mais maintenant, il a beaucoup plus confiance en lui, se moquant du regard que les autres lui portent.

Il aime écouter de la musique dynamique, qui le motivera, comme du rock, du metal, du punk, même du rap ou du jazz. Mais, lorsqu'il a un moment de blues, il sera plus enclin à écouter de la musique classique ou de la musique gothique.

Il s'impose une discipline de vie, et il est assez exigeant envers lui-même : il passe environ 2 heures par jour à s'entraîner, surtout à essayer de bouger ses ailes, comme le lui a conseillé son médecin. Cette exigence qu'il a envers lui-même lui joue souvent des tours, car lorsqu'il échoue à une tâche qu'il estime simple (ce qui arrive assez souvent, il faut le dire), il le prend très mal et réessaie sans relâche, et surtout sans penser à sa santé. Aussi, ces entraînements répétés lui font surestimer de ses capacités, et il voudra toujours chercher un défi à sa mesure. Il travaille dur pour trouver sa voie, même si son handicap lui ferme les portes une par une ; aussi continue-t-il envers et contre tout, s'entraîne-t-il plus dur à chaque fois, tout comme sa Cutie Mark le dit : son talent est sa résilience, sa ténacité, le rendant limite obstiné en toute circonstance.

Mais ce que dit aussi sa Cutie Mark, c'est que la carapace du mec cool n'est là que pour protéger le vrai Rocket. En effet, on peut séparer son comportement en deux : lorsqu'il est en public, et lorsqu'il ne l'est pas.

En public, Rocket est ce Pégase cool que tout le monde veut pour ami : dynamique, rieur, un peu prétentieux, prenant soin de ses amis la plupart du temps, il a tout pour plaire aux groupes de jeunes gens. Il a confiance en lui, faisant penser à certaines personnes qu'il est arrogant et orgueilleux. Mais cette facette, c'est lui qui a décidé de la montrer ainsi : il veut se faire passer pour LE mec cool, pour faire oublier à tous les autres son handicap.

Tandis qu'en privé, Rocket est un poney plus introverti, en proie à la solitude et la tristesse. Les moqueries qu'il a subies à l'école de Cloudsdale l'ont profondément marqué, bien qu'il ne veuille pas l'admettre. Bien qu'il sache pertinemment qu'il n'a pratiquement aucune chance de pouvoir voler un jour, il continue d'espérer, se rattachant à cette pensée comme à une ancre pour pouvoir tenir. Il déteste la façon dont il se comporte en public, car ce n'est pas vraiment lui, il ne montre aux gens que ce qu'il pense qu'ils veulent voir de lui. Mais c'était le seul moyen qu'il ait trouvé pour leur prouver que son handicap ne changeait rien à sa vie.

Aussi, il adore lire des livres comme Le Tour d'Equestria en Quatre-Vingt Jours ou Vingt Mille Lieues Sous Les Mers de Hooves Verne, sans doute son auteur préféré. Mais en public, pour conserver son attitude rebelle, il ne lit que des comics ; par ailleurs, il a un abonnement pour recevoir le dernier numéro des Power Ponies chaque semaine chez lui.

~ Histoire :- Félicitations, c'est un poulain !

Tous le monde était heureux dans la maternité de l'Hôpital de Cloudsdale. Un nouveau Pégase venait de voir le jour. Mais il y avait un problème avec le bébé, un problème que ses parents, le Dr Vicodin et les sages-juments ont rapidement remarqué : les ailes du poulain ne semblaient pas vouloir bouger, alors que c'était chose normale chez tous les autres Pégases.

- Oh, Charcoal, qu'est-ce qu'on va faire ?

- J'en sais rien, Steam... Je ne savais même pas que c'était possible. Vous pourriez nous donner un conseil, doc ?

- Aucune idée, je m'y connais pas en mioches. De toute façon, c'est pas mon boulot. Vous voulez vraiment mon avis ? C'est votre fils, votre famille. Donnez-lui tout l'amour et toute la joie que vous pourrez, il a besoin de vous ; l'abandonnez pas. C'est tout ce que je peux dire, moi mon domaine, c'est la médecine, pas les gosses...


Depuis ce jour, Charcoal et Steam Punk ont veillé sur le petit Rocket, leur fils aux ailes paralysées, malgré les moqueries qu'il subissait de la part de ceux de son âge. Il était capable de marcher sur les nuages, comme tous les Pégases, donc il pouvait aller à l'école de Cloudsdale ou accompagner sa mère au marché. Mais lorsqu'il se baladait en ville, tout le monde lui demandait comment allaient ses ailes, quand est-ce qu'il pensait pouvoir voler, entre autres ; les adultes le maternaient trop, selon lui, prenant des nouvelles ou prenant soin de lui un peu trop selon lui. Et à l'école, la plupart de ses camarades de classe se moquaient de lui, soit à cause de sa crinière ayant constamment l'air sale, soit parce qu'il avait toujours le flanc blanc, soit à cause de ses ailes ; eux étaient inscrits à la Flight School pendant les vacances, alors que lui ne pouvait y aller. Il s'en fichait un peu quand il était petit, mais maintenant qu'il allait sur ses 13 ans, la situation le rendait fou, si bien qu'il décida de faire un balluchon avec le peu d'affaires lui appartenant, et quitta Cloudsdale en tombant du bord de la cité nuageuse.

Charcoal, conscient du mal-être de son fils, n'arrivait pas à dormir cette nuit-là. Il avait entendu la porte de la chambre de Rocket grincer 5 heures avant le lever du soleil ; il comprit de suite ce que son fils avait en tête. Il se précipita au dehors pour le suivre, et assista impuissant à sa chute. Il se jeta à son tour par-dessus bord et battit des ailes plus fort que jamais, et rattrapa son fils handicapé, impressionné, en pleine chute libre, et le posa sur un ballot de paille que transportait un train en direction de Vanhoover. Bien qu'intimidé par le geste de son père, Rocket en avait assez qu'on le prenne pour une petite chose fragile, et envoya son père paître, lui disant qu'il pouvait très bien se débrouiller seul. Charcoal le laissa sur le train, paya le billet de son fils au contrôleur, et repartit sur Cloudsdale pour informer Steam du départ de leur fils.

Rocket eut un peu de mal de s'intégrer à Vanhoover, n'en étant pas citoyen, mais il a finalement réussi à vivoter de petits boulots, comme livreur de journaux ou vendeur de fruits et légumes. Avec l'argent qu'il a mis de côté, il a pu s'acheter un petit appartement, pendant qu'il travaillait comme un simple Poney terrestre.

Trois mois plus tard, trop inquiets pour leur fils, Charcoal et Steam Punk suivirent leur fils à Vanhoover, où ils ont déménagé pour se rapprocher de lui et faire ce que le docteur Vicodin leur avait conseillé : s'occuper de leur fils quoi qu'il en coûte. Le jeune Punk n'appréciait parfois pas la façon dont ses parents le maternaient, justement l'une des raisons pour lesquelles il a fugué, mais il leur en est reconnaissant le reste du temps. Aussi, la présence de ces parents l'a remotivé, et il s'entraînait plus dur chaque jour à essayer de faire bouger ses ailes, en vain, si bien que son désir d'être celui qu'il était réellement, un Pégase, devint extrêmement fort.

Le lendemain de son dix-septième anniversaire, il demanda à ses parents de l'amener au Concours des Jeunes Voltigeurs, pour être impressionné par les compétiteurs, mais aussi "pour étudier leur manière de voler pour quand j'aurais gagné l'usage de mes ailes, on sait jamais...". C'est là qu'il a vu cette jument pour la toute première fois, réalisant le mythique Sonic Rainboom. La quatorzième concurrente était entrée dans le Cloudeseum, illuminant l'audience de milles feux provenant de ses ailes irisées semblables à celles d'un papillon croisé avec une libellule ; mais elle s'était trop rapprochée du soleil et, telle Icare, ses ailes ont brûlé à cause de l'astre solaire, et elle tomba littéralement du ciel. C'est là que Numéro Quinze, comme il l'appelait lorsqu'il ne connaissait pas son nom, une jument bleu ciel à la crinière et à la queue arc-en-ciel, entra en scène et plongea rapidement en piqué pour sauver son ami. Il se passa soudain la chose la plus géniale et incroyable à laquelle il ait jamais assisté : le mur du son se brisa, et, alors qu'une détonation retentit dans les airs, une onde, de toutes les couleurs du spectre visible, se propagea dans les cieux.

Ce n'est qu'à la remise des prix qu'il découvrit l'identité de cette héroïne, son héroïne, celle qui lui a redonné foi en lui, celle qui lui a montré comment ne pas être un simple Pégase handicapé aux yeux des autres. Dès lors, il se promit d'être aussi cool que cette Rainbow Dash pour faire oublier ses ailes paralysées aux autres poneys. Depuis ce jour-ci, il s'entraîna encore plus dur, passant près de deux heures par jour à s'entraîner pour s'améliorer dans des domaines cool, comme les sports extrêmes ou la guitare électrique.

Désormais, il est postier express à Vanhoover, où il vit dans une maison avec ses parents, mais il désire découvrir plus du monde, voir autre chose que Cloudsdale ou la ville du Nord d'Equestria.

~ Famille : Les parents de Rocket sont tous deux des Pégases. Son père, Charcoal, un étalon couleur de suie à la crinière grise sombre, travaillait dans la Rainbow Factory de Cloudsdale en tant que machiniste avant le déménagement des Punk. Il travaille désormais en tant que cheminot sur la ligne Vanhoover-Canterlot. Il joue de la guitare à ses heures perdues, et c'est lui qui a appris à son fils à en jouer.

La mère de Rocket, Steam, jument bleu pâle à la crinière azur, jouait du piano dans un groupe dans un music-hall de Cloudsdale avant le déménagement. Depuis, elle est professeur de musique à l'école de Vanhoover.

Il a aussi un jeune petit frère âgé de 6 ans et répondant au nom de Blitzkrieg. Il s'agit d'un Pégase comme le reste de sa famille, au pelage noir de jais et à la crinière rouge sang. Lui n'a pas ses ailes paralysées, et Rocket l'encourage toujours quand il vole, bien qu'avec un léger pincement au cœur et une pointe de jalousie.


~ Toi, derrière ton écran ! ~




~ Prénom : Yann
~ Age [Facultatif] : 20 ans
~ PUF : PeanutEater
~ Comment trouvez-vous FoE ? Un peu vide, mais sacrément attrayant.
~ Comment avez-vous trouvé ce forum ? Je lisais MLP Timey Wimey sur Le Poney Blanc, et j'ai vu le forum dans les coups de cœur... Et vu que je désespérais de ne pas trouver un RP Friendship is Magic, ben j'ai sauté sur l'occasion.
~ Des suggestions pour l'améliorer ? Peut-être ouvrir d'autres lieux de la carte officielle, comme Vanhoover ou les Rainbow Falls...
~ Possédez-vous d'autre(s) compte(s) sur le forum ? Nope, comme dirait Big Mac
~ Code :Punché par Luna


Dernière édition par Rocket Punk le Ven 24 Avr - 11:43, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Administrateur ~
Princesse Lunaire
~ Administrateur ~Princesse Lunaire
avatar

I AM Luna

Messages : 767

Date d'inscription : 26/12/2011

Age : 27

Localisation : Ne me cherchez pas. Demandez plutot audience.


MessageSujet: Re: Rocket, le poney pogoteur... [Finish him!]   Mer 22 Avr - 22:13

Bienvenue ! Smile

Pour l'instant la fiche est à peu près correcte. Tant que tu en fais pas un "jesaistoutfaire", vu qu'il a sérieusement l'air de pencher sur le sujet, donc doucement, donne-lui vraiment un vrai domaine où il excelle Awkward

Et sinon... que veux-tu dire par "20 clous sur des mitaines" ? Tu es au courant que c'est un truc juste un peu "mortel" ça ? On est pas en post-apo ou en grimdark, buddy Honest

Et de quelle Rainbow Factory parles-tu ? Attention, une mauvaise réponse et c'est une baffe Trollestia

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Rocket, le poney pogoteur... [Finish him!]   Mer 22 Avr - 22:16

Bienvenue parmi nous !


Bon courage pour ta fiche et amuse toi bien dans le coin Smile
Revenir en haut Aller en bas
Pégase
Pégase
avatar


Messages : 54

Date d'inscription : 22/04/2015

Age : 22


MessageSujet: Re: Rocket, le poney pogoteur... [Finish him!]   Jeu 23 Avr - 8:22

Vous inquiétez pas, les clous, c'est juste de la déco, la pointe est émoussée, c'est pas fait pour faire mal. Et puis c'est un punk, faut bien qu'il ait autre chose qu'une crinière un peu crasseuse et une queue en pics comme signes distinctifs.

Sinon, j'ai pas prévu d'en faire un Gary Stu, il y aura évidemment des choses qu'il ne saura pas faire (comme des trucs qu'il ne trouve pas cool, par exemple : la patience, le léchage de timbres, certains jeux, ... Il ne saura pas y faire avec les gosses, aussi, ce genre de choses) Il aura évidemment 2-3 domaines dans lequel il sera meilleur que dans les autres, et j'avais pensé en faire un expert du skate (eh, on est cool ou on ne l'est pas)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Administrateur ~
Princesse Lunaire
~ Administrateur ~Princesse Lunaire
avatar

I AM Luna

Messages : 767

Date d'inscription : 26/12/2011

Age : 27

Localisation : Ne me cherchez pas. Demandez plutot audience.


MessageSujet: Re: Rocket, le poney pogoteur... [Finish him!]   Jeu 23 Avr - 10:47

Même émoussés, 20 clous restent dangereux. L'effet "planté dans la chair" est juste remplacé par l'effet "coup de sabot américain", du genre à briser des os facilement Honest

Ca me rassure pour le Gary Stu. Et si tu tiens vraiment à en faire un punk, tatoue-le au pire, à quelques endroits (Pas par dessus la cutie mark, c'est complètement stupide Cheerilee )... et perce-lui les oreilles et une narine, le piercing est très peu répandu en Equestria (car pas vu en série mais j'imagine que ça existe), donc quelqu'un de percé c'est très "rebelle". M'enfin c'est mon point de vue Smile

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pégase
Pégase
avatar


Messages : 54

Date d'inscription : 22/04/2015

Age : 22


MessageSujet: Re: Rocket, le poney pogoteur... [Finish him!]   Jeu 23 Avr - 11:51

Il a déjà deux boucles d'oreille (j'ai oublié de les mettre dans sa description physique, je corrige ça de ce pas), mais bon, je sais pas trop pour les tatouages... J'imagine mal Rocket avec des tatouages, et surtout je ne saurais pas quoi lui mettre Awkward . Et puis, Punk, c'est que son nom de famille, j'ai pas fini sa psychologie...

_________________
Fiche perso
Paroles : #CC0000

'Always in style...' by Trees:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ Administrateur ~
Princesse Lunaire
~ Administrateur ~Princesse Lunaire
avatar

I AM Luna

Messages : 767

Date d'inscription : 26/12/2011

Age : 27

Localisation : Ne me cherchez pas. Demandez plutot audience.


MessageSujet: Re: Rocket, le poney pogoteur... [Finish him!]   Ven 24 Avr - 12:22

Très bonne fiche une fois finie, surtout pour l'histoire qui laisse ressortir toute l'originalité du personnage (je m'attendais à des punks rebelles pour les parents aussi, à vrai dire. Contente de m'être trompée Smile ). Je collerai bien 8/10 pour l'originalité de Rocket Honest

Et donc pour cette affaire de "clous"... il s'avère que sur tes mitaines dans la signature ce ne sont pas des clous, mais des "piques", et ça oui c'est cosmétique. Et donc accepté. Moi j'appelle ça des "bracelets à la Bowser" Honest

Oui nan parce qu'un clou c'est ça Cheerilee



Avoir ça sur des mitaines c'est très Mad Max/Borderlands/OeuvreDeZombieRandom, c'est très différent de ta représentation. Mais bref, le sujet a été réglé de toute manière Smile

Je pense donc que tu peux être largement validé Smile

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Rocket, le poney pogoteur... [Finish him!]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rocket, le poney pogoteur... [Finish him!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rocket, le poney pogoteur... [Finish him!]
» Mon petit poney
» [TECHNIQUE] Repeindre entierement un poney ?
» poney express
» GIF poney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Friendship of Equestria  :: Un peu de patience... :: Halte là ! :: Pégases-