~ Thème : Sing me a song of storms (Eté 2017) ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[Recensement 2017] Recensement terminé <3 merci à tous

Partagez | 
 

 Changer d'air... frais ! (Pv entre soeurettes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
~ Administrateur ~
Princesse Lunaire
~ Administrateur ~Princesse Lunaire
avatar

I AM Luna

Messages : 766

Date d'inscription : 26/12/2011

Age : 27

Localisation : Ne me cherchez pas. Demandez plutot audience.


Fiche d'Identité
Talent : Lever la Lune et veiller sa bonne trajectoire dans nos cieux
Cutie Mark : Croissant de Lune
Double Compte : Nova Nebula

MessageSujet: Changer d'air... frais ! (Pv entre soeurettes)   Mer 8 Avr - 0:10

Le printemps venait d'arriver. Les journées s'allongeaient à Canterlot... mais il n'était plus question de cela désormais.

Pourquoi ? Parce que ma chère soeur et moi-même étions conviées à Stalliongrad, capitale de la Venässia, à un séjour de courtoisie. Voyons... une contrée lointaine, aux frontières de nos terres, où les 3/4 de l'année sont prises par les neiges et les glaces ? Et où les nuits étaient longues au point que le Soleil ne soit visible que quelques minutes en plein hiver ? Comment ne pas refuser en ce qui me concernait ! Facile de régler la régence en notre absence... surtout que quand on va en Venässia, il vaut mieux ne pas s'attendre à des plans millimétrés.

Sans plus tarder, le lendemain nous prenions place à bord de la ligne ferroviaire qui faisait la liaison : le TransVenässia ou le Truc-Express, je n'ai jamais retenu le nom. Train dont une rame qui nous était réservées, à nous, princesses du jour et de la nuit. Oh, avais-je déjà mentionné que l'équinoxe printanier était derrière nous ? Je ne m'en étais souvenu que trop tard... par conséquent, les journées sont déjà plus longues que les nuits là-bas. Zut, un plaisir de moins... et une foule d'astronomes à émerveiller moins longtemps.

Au moins j'avais le temps d'y réfléchir dans notre rame personnelle, luxueuse et finement aménagée telle une suite, comme une grande chambre sur rails. Oh que je ris d'avance en vous narrant qu'un aller à Stalliongrad prend presque quatre jours de trajet ! Et encore, une fois sur les terres venässiennes, il faut s'attendre à des arrêts imprévus, des retards... et oui, le climat ainsi que les forces naturelles des environs sont du genre... coriace : rails gelés, ensevelis, éboulement de falaises de glace... la liste est longue. Développer un PNGV, un Perce-Neige à Grande Vitesse, cesserait de décourager les touristes... l'on devrait embaucher des ingénieurs pour ça.

En pleine toundra venässienne, il n'y avait que de la neige, des sapins, encore de la neige... sous un temps mélangeant Soleil et grisaille, il neigeait certainement à quelques lieues de là. J'étais affalée sur la banquette gauche de la rame, contre la fenêtre, tandis que celle de Célestia était de l'autre coté. J'étais assez songeuse et pensive. Nous étions seules dans la rame, les gardes gardant les entrées du wagon. Donc tranquilles.

Ca fait longtemps que tu n'étais pas venue, Tia... Je sais que l'hiver n'est pas trop ta tasse de thé. C'est fou que même quand ton Soleil reprend du terrain... les contrées les plus froides lui résistent de manière presque indifférente. La quasi totalité d'Equestria est déjà sous les fleurs et le Soleil... ici, tout n'est que blanc, froid... et parfois grisaille.

Je préfère t'avertir, les banquets sont riches chez eux. Je te rappellent qu'ils mangent comme 4... et ils sont assez friands de spiritueux très forts. Pas que ce soit une terre d'ivrognes, que nenni ! Mais surveille ta ligne, quand même, gourmande... je te connais avec les pâtisseries. Et n'accepte pas leurs digestifs, je te prie. Je te rappelle que ça te détruirais les boyaux tellement leur... chose, est forte.


Ainsi rappellerais-je taquinement les spécificités de cette contrée unique à Célestia. Qu'au moins ce soit un séjour sans incidents personnels !

[J'ai décidé qu'on fasse un peu de début dans le train même, je ferai passer à Stalliongrad même peu après Smile ]

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Changer d'air... frais ! (Pv entre soeurettes)   Ven 10 Avr - 22:05

Dans tout Equestria, les poneys s'étaient depuis peu adonnés à la lourde tâche qu'est l'arrivée du printemps. Peu à peu, l'épais manteau blanc laissait place à un tapis verdoyant, clairsemé de fleurs multicolores. Les rayons chauds chassaient chaque jour un peu plus les brises glaciales et les chants des oiseaux venaient réjouir les oreilles des poneys. La nature s'éveillait, et jamais je ne me lassais de ce spectacle printanier. Le printemps était une saison que j'affectionnais particulièrement, plus douce que sa consoeur l'été mais beaucoup plus chaleureuse que l'hiver.

Seulement, je m'apprêtais à changer radicalement de décor en prolongeant mon hiver de quelques jours. Ma soeur et moi avions été conviées à passer quelques jours à Stalliongrad, capitale de la Venässia, bien que cela ne m'ait pas enchanté au premier abord. Lorsque j'y pensais, je me rendais compte que cela faisait une éternité que je n'avais pas mis les pieds dans ce désert de glace, où le froid règne en maître absolu. Heureusement pour moi, cette période de l'année n'était pas la plus terrible, et j'espérais que le climat se montre clément durant ce séjour. Le voyage avait été rapidement organisé, un poil précipité à mon goût. Luna, elle, avait l'air si enthousiaste... Je ne la voyais que rarement ainsi souriante, et son bonheur faisait le mien. A peine les formalités avaient-elles étaient remplies qu'elle et moi nous retrouvions à bord de l'unique train osant s'aventurer dans cette contrée lointaine, le TransVenässia. Je regrettais malgré moi de quitter Canterlot en cette si belle période de l'année, et ne pouvais m'empêcher de m'inquiéter pour le royaume durant mon absence. Pourtant, je savais bien que tout se passerait sans accroc, ou du moins j'osais l'espérer. Après tout, les princesses aussi sont en droit de prendre du bon temps et de divaguer à d'autres occupations.

Le wagon qui nous avait été réservé me rappelait la décoration du palais, il était soigneusement aménagé avec luxe et raffinement. J'allais bien en avoir besoin, car les quatre longs jours de route qui m'attendait suffisait à me décourager. Au fond, j'étais tout de même heureuse de partir avec Luna. Cela allait être l'occasion de nous retrouver, hors du contexte formel, et de pouvoir discuter et passer du bon temps comme deux simples soeurs. Déjà, je voyais derrière le carreau le ciel se couvrir d'épais nuages grisonnants, et les sapins s'aligner un par un. Je faisais les cents pas dans notre suite, j'avais perdu l'habitude des longs voyages... Je regardais Luna, pensive comme à son habitude. J'avais eu connaissance que les nuits en Venässia étaient les plus rudes, mais également les plus intéressante à observer. Certainement ma chère soeur allait veiller jusqu'à l'aurore pour n'en rater aucune miette.

" Ca fait longtemps que tu n'étais pas venue, Tia... Je sais que l'hiver n'est pas trop ta tasse de thé. C'est fou que même quand ton Soleil reprend du terrain... les contrées les plus froides lui résistent de manière presque indifférente. La quasi totalité d'Equestria est déjà sous les fleurs et le Soleil... ici, tout n'est que blanc, froid... et parfois grisaille.

Je préfère t'avertir, les banquets sont riches chez eux. Je te rappellent qu'ils mangent comme 4... et ils sont assez friands de spiritueux très forts. Pas que ce soit une terre d'ivrognes, que nenni ! Mais surveille ta ligne, quand même, gourmande... je te connais avec les pâtisseries. Et n'accepte pas leurs digestifs, je te prie. Je te rappelle que ça te détruirais les boyaux tellement leur... chose, est forte.
"

Alors que Luna engageait la conversation, je m'allongeai confortablement sur la banquette qui m'étais destinée, faisant face à celle de ma soeur. Je laissai échapper un semblant de rire avant de lui répondre.

" Effectivement, je ne saurais me rappelle quand était la dernière fois. Tu as bien raison, les fleurs et les rayons chauds du soleil commencent déjà à me manquer, j'aime tellement le printemps à Canterlot. Mais la Venässia est néanmoins une belle région, tu ne trouves pas ? C'est comme si le temps s'y était figé en hiver. Et puis, je suis presque certaine que tu as entendu parler des si belles nuits que l'on peut admirer là-bas...

A t'entendre, ils ne jurent ici que par les mets et les boissons. Tu sais, je ne sais pas si j'arriverais à résister à tous ces grands banquets... Imaginer ces tables bien garnies me fait déjà tourner la tête. Ne me dis pas que cela ne te fait pas le même effet ! Ce n'est pas une fois rentrée à Canterlot que je pourrais me permettre ce genre d'écart. Finalement, je pense que ce voyage n'est pas une si mauvaise idée. Nous allons pouvoir passer du bon temps, rien que toutes les deux.
"


Pendant que nous parlions, le paysage montagnard ne changeait guère derrière la vitre. Je me demandais comment allait se dérouler notre séjour. Je me rendais compte n'avoir plus qu'un vague souvenir du palais de Stalliongrad.
Revenir en haut Aller en bas
~ Administrateur ~
Princesse Lunaire
~ Administrateur ~Princesse Lunaire
avatar

I AM Luna

Messages : 766

Date d'inscription : 26/12/2011

Age : 27

Localisation : Ne me cherchez pas. Demandez plutot audience.


Fiche d'Identité
Talent : Lever la Lune et veiller sa bonne trajectoire dans nos cieux
Cutie Mark : Croissant de Lune
Double Compte : Nova Nebula

MessageSujet: Re: Changer d'air... frais ! (Pv entre soeurettes)   Ven 10 Avr - 23:35

Je gloussai nerveusement aux déclarations de Célestia, qui appuyèrent certains de mes dires.

Ha ! Il ne te faudra pas aller dans le Mild West non plus, alors. Un désert de poussière et de roches, où là par contre, contrairement à la Venässia, la royauté est moins... aimée, va-t-on dire. C'est notre acquisition de terrain la plus récente... j'ai vu qu'elle n'excédait pas deux siècles. Tu as étendu Equestria en mon absence, aussi piètre politicienne tu es, hi hi hi...

Les mets copieux et la boisson font partie de leur patrimoine, c'est normal qu'ils en soient fiers ! Leur vie est honneur, labeur, respect, opulence gastronomique et... boissons fortes. C'est une région très portée sur l'industrialisation de matières premières, même si les licornes là-bas sont très portées sur la magie "froide" et la guérison. La Venässia est une région de poids très lourd pour Equestria dans son ensemble... c'est surtout de là que viennent charbon et autres combustibles. Et surtout les spiritueux glacés de luxe que la noblesse du reste du royaume s'arrache.


Les immenses steppes et collines enneigées se défilaient, avec quelques bancs de sapins perdus dans cet océan blanc aux immenses vagues rondes figées. De rares montagnes étaient visibles au loin, conférant au tout une image unique d'un lieu isolé du reste du monde, où même le temps était incertain. Ca sonnerait bien dans une fable, ça.

Après, si tu as envie d'en profiter malgré ta ligne, ne viens pas te plaindre quand tu feras exploser la ceinture d'une de tes tenues cérémonielles avec ta panse ! lançais-je à ma soeur, en gloussant de malice.

D'ailleurs, ici c'est chauffé, mais tu te doutes que dehors... il fait un froid à en geler sa crinière. On nous a préparé ça...

D'une simple lueur bleue foncée sur une poignée, le placard d'à coté s'ouvrit, dévoilant deux ensembles... en fourrures bleu/noir et blanc/doré. Comme nos couleurs, oui. De gros ensembles en fourrure très typés "Venässia", de très bonne facture, avec ce que ça implique en chapka épaisse, avec nos symboles sertis sur le front de ces dernières. Les ensembles nous couvraient la quasi intégralité du corps, y compris les sabots, mais laissaient passer nos ailes en cas de besoin.

J'espère que ça te plais, car on va les garder aussi longtemps que nécessaire. Autant rester bien emmitouflées et faire bonne impression en adoptant leur style vestimentaire, n'est-ce pas ?

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Changer d'air... frais ! (Pv entre soeurettes)   Sam 11 Avr - 12:24

" Tu doutes donc de mes talents de diplomate ? " Lançais-je à ma soeur sur le ton de la rigolade. " Tu sais, je n'avais guère plus de choses à faire que de m'adonner à la politique, durant tout ce temps... Mais il est vrai que je n'ai que rarement posé les sabots dans ce désert. Je suis certaine que les poneys de là-bas finiront par s'adoucir avec le temps. "

Comme l'appuyait Luna, la Venässia était la région la plus froide mais néanmoins une des plus importantes à l'équilibre du royaume. Nombre de matières premières nous étaient fournies par les Venässiens, comme le charbon. Le palais de Canterlot était lui même approvisionné en spiritueux par les meilleures usines Venässiennes.

L'ambiance entre ma soeur et moi était beaucoup plus décontractée qu'en temps normal, lorsque nous étions occupées au palais. Je ne pus retenir un petit gloussement en réponse à ses réflexions sur les banquets qui nous attendaient une fois à bon port. La gourmandise était sans aucun doute mon plus gros défaut, et je ne pouvais résister bien longtemps à l'envie de plats bien fournis et de pâtisseries alléchantes. Luna quant à elle se tenait mieux que moi à ce niveau là... Il arrivait souvent qu'elle me glisse discrètement la fin de son repas lorsque nous étions enfants, que j'engloutissais sans rechigner.

Je ris nerveusement tout en me remémorant notre enfance, lorsque je vis les portes sculptées du placard s'ouvrir. Deux épaisses vestes en fourrures s'en extirpèrent. Comme me l'expliquait Luna, nous risquions de porter ces ensembles un certain temps à cause du thermomètre qui descendait bien en dessous des zéro degrès. Ces tenues étaient tout à fait resplendissantes, confectionnées sans doute par un sabot expert. Elles étaient finement brodées par endroit, et alliaient utilité et raffinement avec un juste équilibre. Je me sentais réchauffée rien qu'à la vue de cette fourrure, j'étais persuadée qu'elle suffirait à me faire partiellement oublier le rude climat de notre région d'accueil.

" Ils sont sublimes. Nous avions bien besoin de cela pour lutter contre le climat local. Je suis sure qu'ils nous iront à merveille, et  tu as raison en disant qu'il est bien mieux de s'adapter à leurs coutumes. Nous auront l'air de parfaites Venässiennes ! Une fois porté, il va falloir me supplier pour que je daigne l'enlever... "

L'ensemble aux couleurs du jour sortit de l'armoire dans un halo jaunâtre, avant de se poser sur mon dos. Je l'ajustai encore un peu jusqu'à ce qu'il me sied parfaitement, puis je me retournai vers Luna. J'avais rarement porté un vêtement aussi confortable que celui-ci. Il changeait radicalement de toutes ces robes que j'avais l'habitude de porter pour les cérémonies de Canterlot. Je fis quelques pas avec mon manteau sur le dos, sous les yeux de ma soeur.

" Ne le trouves-tu pas ravissant ? Et tellement confortable... Tu devrais essayer le tien, il doit t'aller à ravir. Tu verras qu'il n'y a rien de mieux que la sensation d'être emmitouflée dans une épaisse fourrure. "

Je lui souris, un de ces sourires plein de complicité. Il y avait sur la table basse qui séparait nos deux banquettes un service à thé en porcelaine, dont une théière qui fumait encore. Celle-ci s'anima, et déversa son contenu dans une des petites tasses. Une morceau de sucre s'extirpa du sucrier, et vint plonger dans le thé bouillant. Je ne savais pas quel genre de thé avait été préparé, mais il dégageait un nuage de senteurs exquises qui remontaient jusqu'à mon museau.

" Je te sers une tasse de thé également ? Il a l'air exquis. "
Revenir en haut Aller en bas
~ Administrateur ~
Princesse Lunaire
~ Administrateur ~Princesse Lunaire
avatar

I AM Luna

Messages : 766

Date d'inscription : 26/12/2011

Age : 27

Localisation : Ne me cherchez pas. Demandez plutot audience.


Fiche d'Identité
Talent : Lever la Lune et veiller sa bonne trajectoire dans nos cieux
Cutie Mark : Croissant de Lune
Double Compte : Nova Nebula

MessageSujet: Re: Changer d'air... frais ! (Pv entre soeurettes)   Sam 11 Avr - 23:20

Tant mieux que ça te plaise. Et ça te va bien, oui, après tout, on nous les as faits sur mesure il y a déjà un temps de cela. Visiblement ça fait un moment qu'ils attendaient notre venue.

Voyant que Célestia s'en accommodait très bien, j'enfilais mon ensemble également, de couleurs bleu-nuit et noir. Mes couleurs, après tout. Posant également la toque/chapka sur ma tête, j'avais vraiment l'air... "locale".

Ah ah ah ! Il ne manque plus que la bouteille et je remplis presque le tableau des clichés !
Et plus tu portes ton ensemble, mieux c'est. Tant que tu ne transpires pas dedans... le palais est très bien chauffé là-bas, ils ne sont pas fous non plus.


Célestia se versa une tasse du thé d'aujourd'hui... encore chaud. Normal, le thé tiède est moins bon... mais le thé glacé est une boisson que j'avais toujours apprécié. Au moins, à Stalliongrad on ne manquera pas... de glace.

Non merci. Et puis tu sais que je préfère le café... hem...

Il faut dire que mon addiction au café était... plutot connue. Même si les effets néfastes et comportementaux visibles sur moi ont été rares... pour veiller une partie de la journée, il me faut bien du café quotidiennement. En... quantités assez importantes, je l'avoue.

En tout cas, il ne reste que peu de temps avant notre arrivée à Stalliongrad. Il va falloir s'attendre à de la foule... prends le temps de terminer ton thé, un passage d'escorte nous sera fait. Les venässiens peuvent être... très, très affectifs. Mais vraiment. Ils pourraient te sauter à la gorge, au sens propre du terme, pour te couvrir de cadeaux et d'honneurs. Alors restons bien auprès de leur escorte...

Après une petite demi-heure, notre train arriva en gare de Stalliongrad, à un quai de garage (une fin de voie donc). Il y avait plusieurs voies et quais, le trafic ferroviaire en Venässia pouvant être important malgré les conditions climatiques. Il y avait déjà foule de poneys en tenues chaudes, pour pas mal dotés d'une pilosité faciale très... épaisse, avec ce que ça inclut de moustaches et barbes. Comme quoi, certains clichés se vérifient. Une foule visiblement agitée et très impatiente de nous voir sortir.

Un chemin était fait au milieu de cette foule, délimitée par de nombreux escorteurs en manteaux épais... comme de toute façon 90% des personnes présentes. Ils nous délimitaient un chemin sûr, repoussant ceux qui étaient un peu trop... envieux de nous approcher, alors que nous n'étions même pas encore sorties !

Ah bah... décidément, quand on vient à deux, la foule est beaucoup plus importante que quand je viens seule... Bon... heu... essayons de rester proche l'une de l'autre, et restons... "droites" comme à notre habitude, ça passera.

La foule s'étendait devant nous, dans cette grande ville enneigée aux briques crasseuses. Il neigeait juste légèrement, par petits flocons, alors que l'air glacial emplissait mes poumons et ressortait naturellement sous forme de buée. La grande et cosmopolite foule venässienne nous acclamait, tandis que je posais sabot sur le quai enneigé. Certains essayaient de passer en force à travers les escorteurs qui délimitaient notre chemin, tel un mur, vainement bien sûr.

L'escorte ne fut pas longue, jusqu'à une sorte de grand carrosse finement décoré et sculpté... sans roues ni personne pour le tirer. Une Licorne aux teints très clairs et portant une belle robe blanche nous fit une révérence, assise au devant. C'était une Vedma, une grande mage de Venässia. Et une fois que nous y avions pris place... le carrosse sans roues se souleva légèrement tandis que la corne de la Vedma luit d'un bleu très clair, et il glissa seul... soulevé par de la glace que la Vedma manipulait à loisir. C'était une méthode de transport très... originale, je trouvais.

Le "carrosse" (même si à ce stade j'appellerais ça plutôt une luge) glissa sur cette glace magique surélevée au milieu des avenues enneigées, se maniant avec aisance, jusqu'au palais de Stalliongrad, raffiné, lisse, d'une architecture très... très... comment dire ? Très... rouge. Briques rouges installées en coupoles, ornements dorés sur les sommets, on aurait presque dit une grosse pâtisserie élaborée aux multiples sommets... sans l'aspect appétissant de la chose. Là, un grand poney terrestre nous accueillis d'une révérence : épais manteau de fourrure et toque (comme quasiment tout le monde), moustache et barbes épaisses, un air bourru, mais son air était également élégant, représentant bien la noblesse venässienne. Il n'était après tout que le Chancelier, soit... ben... la plus haute autorité de Venässia, en fait. J'avais oublié à quel point il avait un gros accent...

Da ! Dobro pozhalovat, Majestés ! Nous vous attendions avec grande impatience ! Quel plaisir de revoir les minois des divines devushka !

Ils n'avaient pas la même... notion des titres que nous. Enfin, juste un écart, va-t-on dire. Et dire que je me souviens même plus du nom du Chancelier...

Ce fut un honneur d'accepter votre invitation, Chancelier. Vous savez que j'aime toujours venir en votre compagnie.

Da, oui. Mais cette fois encore plus spéciale, car nous recevons aussi devushka du Jour, qui fut pas venue depuis bien longtemps !

[HRP : En gros, c'est normal en Russie Honest ]

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Changer d'air... frais ! (Pv entre soeurettes)   Ven 17 Avr - 15:30

Comme ma soeur avait gentiment déclinée mon offre, je commençai à boire mon thé. Il était encore bouillant et me brûlait le museau, je songeai alors qu'il vaudrait mieux le laisser tiédir quelques instants. De l'intérieur du wagon, j'entendais le blizzard souffler sur le désert blanc de la Venässia. Plus on approchait de notre destination, et plus les conditions climatiques déplorables se faisaient ressentir. Luna confirma mes pensées en m'informant que le train ne tarderait pas à arriver en gare de Stalliongrad. Je n'avais plus que de vagues souvenir de ce à quoi ressemblait la grande capitale de la Venässia. La plupart des images que je m'en faisait provenaient des nombreux livres et peintures que renferment le palais de Canterlot.

Je ne connaissait pas non plus vraiment les coutumes et les habitudes locales. Selon les dires de Luna, la population Venässienne serait très attachée à la royauté, ainsi qu'à ses deux princesses. Après une si longue absence sur ces terres gelées, je supposai que la population serait très enthousiaste à l'idée de voir les deux princesses réunies à nouveau dans leur contrée. Seulement, ma soeur me confirma que leur enthousiasme était beaucoup plus important que ce que je ne pouvais imaginer, frôlant l'hystérie. Je ne m'inquiétais pas, je savais que nous serions bien escortées par les gardes que nous enverraient le Chancelier.

" A un tel point ? J'avais conscience que les Venässiens étaient très attachés à la royauté, mais je ne songeais pas à de telles extrémitées. Si je comprends bien, je n'ai pas à m'inquiéter en ce qui concerne l'accueil chaleureux. Nous tâcherons de ne pas trop nous éloigner, si nous voulons arriver indemne au palais. " Répondis-je à Luna en lui adressant un sourire.

Ma soeur avait raison, le reste du voyage fut bref. A peine eus-je le temps de terminer ma tasse de thé que la gare se dessinait au loin, entre les sapins blancs. Lorsque le train s'arrêta complètement, un brouhaha ressemblant au bourdonnement d'une ruche se fit entendre de plus en plus fort. A travers la vitre du wagon, je contemplai avec stupeur la gare, remplie de toute part par une foule de poneys impatients. Ils étaient pour la plupart, si ce n'est tous, habillé d'un ensemble doublé de fourrure à l'instar de celui que je portais, la température l'obligeant.

Poneys, poulains et juments se bousculaient de toute part pour approcher au plus près de l'espace délimité par les gardes que nous avait envoyé le palais. Heureusement, la carrure de nos escorteurs suffisait à me rassurer. Ils scindaient la masse de poneys en deux, nous laissant un maigre chemin. Les portes de notre wagon n'allaient pas tarder à s'ouvrir, ma soeur et moi nous levions donc, prêtes à prendre un véritable bain de foule. Enveloppée dans son ensemble et recouverte de sa chapka, Luna avait l'air aussi surprise que moi. Il fallait dire que l'engouement que notre visite suscitait était des plus impressionnants.

" Tu m'avais prévenue de la foule, mais cette masse de poneys est bien au-delà de l'idée que je m'en faisais. Notre visite a l'air d'être pour le moins très attendue. Tu as raison, ne nous éloignons pas trop et montrent nous digne. Tous ces poneys sont après tout ici pour voir leurs princesses. "

Alors que les portes coulissaient doucement, une clameur ingérable s'éleva et résonna partout dans la gare. Certains poneys lançaient leur couvre-chef, d'autres essayaient tant bien que mal de ruer sur les escortes afin de percer le barrage. Luna et moi sortions du wagon et saluèrent la population Venässienne quelques instants, avant d'entreprendre la traversée de cette marée humaine.

J'eus la confirmation de la rudesse du climat local. Le vent glacial qui soufflait avec force gelait mon museau à chaque bourrasque. Malgré quelques frayeurs causées par des poneys aux tendances assez agressives, nous arrivions rapidement devant le véhicule qui allait nous conduire jusqu'à Stalliongrad. D'extérieur, celui-ci ressemblait à un carrosse richement décoré et sculpté avec une finesse remarquable. Seulement, les roues et les poneys faisaient défaut à cet engin. Une licorne au teint aussi pâle que la neige nous accueillit avec la révérence qu'imposait notre statut, et nous invita a prendre place sur la banquette recouverte de velours rouge. A peine étais-je installé que la corne de cette dernière se mit à luire d'un halo bleu pâle, provoquant la mise en mouvement de notre carrosse.

Un peu déboussolée, je jetai un regard à travers la vitre et découvris que le crosse glissait sur une traînée de neige magique, que la licorne devait manipuler selon son bon vouloir. Cette méthode de transport était pour le moins originale, je n'avais jamais rien vu de tel lors de mes précédents déplacements. Je savais que je n'étais qu'au début de mes surprises, et que ce séjour allait m'apprendre bien des choses sur cette Terre.

Sous nos pieds, la grande cité de Stalliongrad défilait en nous dévoilant toutes ces grandes avenues. De nombreux poneys se pressaient dans les rues, et une épaisse fumée s'échappait de presque chaque cheminée. Après quelques minutes, le palais émergea sous nos yeux, se dressant dans toute sa splendeur. Il n'avait rien de commun avec son équivalent de Canterlot, mais était tout aussi impressionnant à mes yeux. De hautes tours en briques rouges coiffées d'imposantes coupoles aux couleurs chatoyantes constituaient la majeure partie du palais. Il était parfaitement représentatif de l'architecture Venäsienne et me rappelait les autres bâtiments que j'avais pu observer durant le voyage. Après avoir fait le tour du bâtiment, notre carosse se posa au pied du palais, me laissant poser les sabots sur le manteau neigeux.

Ici même nous attendait un poney d'une certaine envergure, vêtu lui aussi du même ensemble que toute la population. J'avais remarqué que le sien était toutefois plus noble, aux finitions plus riches. J'avais devant moi le Chancelier de la Venässia, qui allait devenir notre hôte durant ce séjour. Son visage pour le moins poilu lui donnait un air autoritaire, mais ce masque tomba dès qu'il prit la parole.  Sa voix était forte, mais le ton qu'il employait couplé à son accent marqué était des plus chaleureux. Le Chancelier avait l'air d'être réellement heureux de nous voir enfin arriver, et je ne pouvais que lui rendre les sourires qu'il nous adressait, à Luna et moi.

Alors que ma soeur avait engagé la conversation, je me devais de saluer à mon tour le Chancelier.

" Le plaisir est partagé Chancelier, je suis à mon tour ravie de séjourner parmi vous. Comme vous me le rappelez, je regrette de ne pas me rendre plus souvent dans votre si beau pays. Ma soeur m'a déjà beaucoup parlé de vos contrées, mais j'ai hâte que vous m'en appreniez davantage. "

Sur ces mots, je lui adressai un nouveau sourire, avant de me tourner vers Luna qui en affichait un également. J'avais hâte d'observer davantage la demeure du Chancelier, ainsi que de profiter de tout ce que la Venässia avait encore à nous offrir...

[HRP : Excuse-moi d'avoir été si longue, c'est parce que je passe la plus grande partie de mes vacances à Paris. Entre la préparation du voyage et les visites je n'ai pas eu beaucoup de temps... Je rentre mercredi, d'ici là ça reviendra à la normale (: ]
Revenir en haut Aller en bas

I AM Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Changer d'air... frais ! (Pv entre soeurettes)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Changer d'air... frais ! (Pv entre soeurettes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Paypal - Envoi d'argent entre proches - N'est plus gratuit ?
» [RESOLU] Adresse bluetooth pas unique!
» [Info Forfait] Eden Smartphone
» [TUTO]Accéder et échanger des données entre PC/Serveur et votre PPC en WAP (Dropbox like)
» Les Marchombres modernes : entre rêve et réalité?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Friendship of Equestria  :: RPG - Equestria :: La Venässia :: Stalliongrad-