~ Thème : Sing me a song of storms (Eté 2017) ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[Recensement 2017] Donnez nous de vos nouvelles <3

Partagez | 
 

  Les fictions d'un poney dérangé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Les fictions d'un poney dérangé.   Ven 2 Aoû - 18:02

Les noms sont choisis au hasard, et si j'ai piquer un de vos noms sans le vouloir,j'en suis désoler, je changerais si vous me le dites.


Le monde sans vie

Je suis... Un poney. Un poney rouge à la crinière noir, je me fond bien dans cet endroit. Cela fait maintenant quatres ans que la lune sanglante s'est levée sur equestria, et personne ne peux la faire baisser, que ce soit Celestia ou Lune. Mon nom ? Vous n'en avais que faire...

-Arrow, tu es sur que ça va aller ?

Voilà, grâce a mon ami Jeke, vous savais que je m’appelle Arrow. Lui, il est un pégase bleu, entièrement bleu, même ses yeux sont bleu. Si il me demande si je vais bien, c'est parce que nous somment tout deux sur la tombe de ma petite sœur, et que je suis en pleure comme un petit poney. Elle était malade, et moi,je n'ai pas su la guérir. J’étaie toubib avant, mon apparence ne rassurait pas les gens, mais bon, c'est comme ça.  Mon ami travaille a l 'asile de Ponyville, qui était anciennement l'hôpital. Tout le monde a oublié l'hôpital qui a été déplacer, mais bon, il y a tellement de malades mentales depuis ce jour que l'hôpital ne sert plus a rien. Moi, je n'ai plus d'emploie maintenant, mais pour ce que nous valons maintenant, ça ne vaut plus le coup.  Une maladie s'est répandue lors du lever de la lune, elle détruisait les cellules du cerveau et rendait impossible toute prise de conscience, les gens se méttaient a faire tout ce qu'ils voulaient, les accidents se multipliaient, et bientôt, il n'y eut plus rien a faire, l'épidémie s'était répandue. Puis, du jour au lendemain, la maladie a disparut, un jour spécial.

Ce jour là, la lune était rouge, je traînait avec ma sœur près des boutiques, je voulais célebrer son mariage, puis j'ai reçu un message m'informant du comportement étrange d'un des aliénés de l'asile, je me suis rendu là bas en quatrième vitesse, il y avait déjà une jolie petit équipe là bas, dont la Princesse Celestia, son cortège et deux ou trois élève. Le patient, un dénommé Trinity withe ( bien que je sache parfaitement que c'était un faux nom), avait demander a me voir en privé, il m'avait décris physiquement, il avait donner mon nom, et pourtant,je ne l'avais jamais rencontrer. Tout contact avait été couper, le seul moyen de nous voir était un miroir sans teint, mais ils ne pouvaient rien entendre. Une aura calme et pur émanait de ce poney, ce qui me fit éprouver ne grande sympathie pour lui.

-Bonjour Trinity

-Bonjour monsieur Arrow, comment ça va aujourd'hui ? Desoler de vous avoir retirer des sabots de votre sœur, mais il fallait que je vous parle.

J'ai ouvert les yeux, intrigué qu'il sache que j'était avec ma sœur, alors que, à la base, nous nous étions rencontrer par hasard dans une rue, et donc, personne ne pouvait savoir que nous allions traîner ensemble.

-Je vous ai demander de venir car vous êtes le seul poney assez fou pour me croire, mais ne le prenait pas mal, car je vais vous raconter la vérité sur tout : cette maladie, sa guérison, la lune et bien entendue, nous serons les seuls a savoir tout ça.

Je le regard intrigué, je jetais un regard à l'horloge au dessus de lui, accrocher au mur de la pièce, elle indique 18 heures, 32 minutes et 12 secondes exactement. Je rejetai mon regard sur lui et lui dit :

-Très bien, parlez cher ami, je vous écoute.

-Bien, donc premièrement, contrairement à ce que tout les poney croient, ce n'est pas la lune qui est a l'origine de la maladie, mais l'inverse : ce sont les entités qui ont rependu cette chose qui ont bloquer la lune, elles ont un pouvoir immense.

Ce qu'il m'as dit m'as beaucoup intriguer, tellement que je n'ai pas penser a regarder autour de moi si tout était OK.

-Effectivement, le seul moyen de vous débarrasser a jamais de cette maladie est de tuer cet entité.

Hors, la maladie avait été éradiquer le matin même, le dernier patient avait été vacciner, mais comme si il avait lue dans mes pensées, il répliqua avant que je n'ai pus répeter la phrase dans ma tête :

-Je sais, vous pensez que la maladie est finit, mais elle reviendras, un jour ou l'autre, et ce jour là, il faudra l'éradiquer. Elle s'est cachée, l'entité s'est cacher, attendant de trouver un moyen de vaincre toutes les créatures et d’anéantir ce que nous connaissons, mais vous pouvez faire quelque chose, avec ça.

Il leva son sabot et le porta à ma poitrine, il émanait une douce lumière bleu de celui-ci, et la lueur a pénétrer en moi et n'est jamais ressortie. Ensuite, je suis partis, et le lendemain matin, on a retrouver   le patient qui s'était suicider dans sa cellule. Je n'ai fait pas a Celestia et aux autres aucun mots de ce qu'il m'as dit, persuader que c'était des conneries pur et simple et qu'il valait mieux ne pas les effrayer dans le vide.

Aujourd'hui, je quitte la tombe de ma sœur, la maladie est effectivement revenue, plus forte que la première fois, et ma sœur fut parmi ceux qui moururent en premier. Mes yeux étaient emplies de larme, que devais-je faire maintenant ? Ce poney, Trinity, avait il raison ? Et avait-il fait en sorte que je puisse anéantir cette maladie et faire revenir le soleil ? Je vais vers l'hôpital, si cette... chose est encore dans mon corps et n'est pas partis depuis le temps, alors je doit pouvoir la faire sortir... Ou amener la maladie et les entités a elle.

-Tu vas faire quoi Arrow ? On vas où maintenant ?

-A l'asile.

-Pourquoi faire ?

J'avais un plan, il ne fallait plus qu’espérer que ça fonctionnerais, mais a quel prix ? C'était presque du suicide.


Je suis sur la table d'opération,j'ai demander la récolte du sang de chaque patients de l'asile, je vois une énorme aiguille qui contient le sang de tous. Je déglutit, ça va faire mal, très mal.  J'ai demander de faire faire cette opération en plein air, afin de pouvoir voir de mes propres yeux le soleil se lever. Je ferme les yeux et on m'attache avec de grosse sangles bien épaisse à la table d'opération. Et là, on  m'injecte dans les veines le venin. Je sent la douleur en moi, je n'aurais jamais cru que cela fasse aussi mal.Mon cœur bat à la chamade, je souffre, du sang, le mien, se met à couler de mes lèvre et de mes yeux, je pleure des larmes de douleur et du sang. Ma vision finit par se troubler et, enfin, je ne vois plus rien, mon esprit se ferme et je sent que l'heure est venue. Je comprend que, au plus profond de moi, j'ai toujours cru Trinity, j'ai toujours cru ce poney que tout le monde croyait fou, et je l'ai cru car j'éspérait voir le soleil un jour,j'avais ce qui manquait à tout les autres, j'avais l’espoir.

Il fait noir, vraiment noir. Je ne voit plus rien autour de moi, mais j'entend un rire, un rire atroce et immonde, un rire à faire se faire dessus les poney les plus courageux. Une voix rauque et dur se fait entendre, je recule de peur, même si je en sais aucune où je suis.

-Alors c'est toi que Trinity à choisis ?

Une forme apparaît, c'est... Trinity ? Non, ce poney n'est pas Trinity, il est différent, non pas dans le physique, mais dans l'aura qui en émane, elle est mauvaise, sombre. Je le regarde, Trinity l'as envoyer ici, enfin, je pense qu'il a envoyer mon esprit ici.

-Je vais t'anéantir, toi, et les espoirs de Trinity.

Il se jette sur moi, mais c'est comme si un champs de force me protégeait, le regard de ce poney est celui d'un incrédule, et je lis une pointe de peur dans ses yeux.  Il retente son assaut plusieurs fois, mais n'arrive à rien.  C'est Trinity, il me protège, il veille a ce que j'accomplisse mon devoir. Mais je dois aussi faire un effort. Mon cœur se soulève, une sérénité s'empare de moi, je me sent bien, mon esprit et mon âme sont en paix, bien que je me doute que mon corps, lui, est en train d'en baver. Je le regarde droit dans les yeux et m'approche de lui, un sourire de paix aux lèvre. Il recule un moment pour se tenir hors de portée de moi, puis il se heurte à un mur invisible et ne peux plus reculer. Je le serre contre moi, comme pour le câliner et je lui murmure à l'oreille :

-Maintenant, tout est terminé.

La lueur sort de mon torse et se met à briller d'une lueur magique, cette lueur devient aveuglante, elle me fait du bien,je baigne dedans, mais lui, il hurle de douleur et tente de se défaire de mon étreinte, mais je le retient, tout est finit maintenant, Equestria pourras de nous être en paix.


J'ouvre les yeux, mais je ne suis toujours pas dans mon corps, je suis aux cotés de Trinity, du vraie Trinity.

-Tu as été génial, bien que tu aurais pus éviter ton destin en injectant ton sang dans les corps affectés.

Je souris, le air serein et, devant nous , la lune n'as plus sa clarté rougeâtre, mais une magnifique couleur blanche. Nous somme loins,je peux voir la terre, le soleil et la lune, et tout ça sans avoir a tourner la tête, et autour de nous, les étoiles et plusieurs météorites qui déferlaient dans l'éspace, le néant infinie.

-J'ai fait ce qui me semblait juste, et de toute façon, ça n'aurais rimer a rien et aurais pris trop de temps 'injecter mon sang à tous, je n'en aurais pas eut assez.

-Pas faux. Impressionnant comme spectacle, hein ?

J'acquiesce et regarde la lune reprend sa couleur normale. Je ferme les yeux en murmurant :

-Merci l'ami.

Et quand je les ouvres de nouveau, je suis dans mon corps, couvert de sang et de larmes. Les autres me regardent, et plus particulièrement Jeke :

-Vieux … T'as réussi...

Je souris quand Celestia à décider de faire se pointer le premier rayon de soleil, c'est la plus belle vision de ma vie, je suis heureux, ce monde à retrouver la vie, et je vais pouvoir reposer en paix aux  coté de ma sœur et Trinity, tout ça c'est grâce a lui, merci Trinity.
Revenir en haut Aller en bas
~ Membre d'or
avatar

I AM Ukubwa

Messages : 74

Date d'inscription : 24/11/2012

Age : 24


Fiche d'Identité
Talent : Doué pour le Thêatre
Cutie Mark : Deux masques
Double Compte : Diamond Tiara

MessageSujet: Re: Les fictions d'un poney dérangé.   Sam 3 Aoû - 19:18

Et bien....Ton histoire commence trop vite, et fini trop vite, je m'explique...Les événements s'enchainent trop vite, y a vraiment pas de suspense ^^'

Puis le coup on a plus besoin de medecin est un peu stupide, y aura toujours une maladie à soigner m^me si y a que des fous x)

_________________
Mon seul talent c'est de porter des masques....
#333333
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les fictions d'un poney dérangé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mon petit poney
» [TECHNIQUE] Repeindre entierement un poney ?
» poney express
» GIF poney
» [TECHNIQUE] Recoller une tête de poney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Friendship of Equestria  :: Café des membres :: Arts-