~ Thème : Sing me a song of storms (Eté 2017) ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[Recensement 2017] Donnez nous de vos nouvelles <3

Partagez | 
 

 This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Ven 23 Mar - 23:01

- On y est.

J'ouvris les yeux et retirai mon chapeau qui me servait à couvrir ma tête du soleil. Cela faisait combien de temps qu'on était parti, déjà ? Deux jours ? ... Deux semaines. Tout me revenait maintenant, surtout le passage où le chariot avait dégringolé une pente particulièrement raide, avec moi à l'intérieur. Lorsque je regardais les environs, je vis mon oncle Beared Grizzly, aux commande de notre chariot conduit par deux vaches. Elles aussi avaient accepté de m'accompagner pour ce voyage qui allait très certainement durer très longtemps. Je m'étirai un coup : J'avais dormi pendant les 5 dernières heures à coté de mes bagages.

- Alors... Tu va rester ici un bon bout de temps, hein ?. Me dit-il d'un ton sombre.

- ... Ouaip.

Je savais que le simple fait d'être seul avec un âge comme le sien le rendait particulièrement triste et je n'étais même pas sûr de le revoir en vie, mais il savait tout comme moi que cela allait certainement être la plus grande et peut être même la plus périlleuse aventure de ma vie.
Je descendis du chariot, en recorrigeant à nouveau l'angle de mon chapeau. Il y avait encore des tonnes d'affaires à descendre et je ne pouvais pas vraiment compter ni sur mon pilote, ni sur les 'boeufs' pour les porter. Pourquoi autant pour un aventurier ? D'abord parce que je ne pouvais pas me permettre de laisser mes affaires les plus vitales loin de moi plus d'un an, et surtout parce que j'allais devoir faire quelques calculs et autres estimation de coordonnées, des trucs que je pourrais pas faire en pleine foret avec juste une calculatrice et une boussole, quoi. C'était une partie ennuyeuse mais vitale dans chacune de mes aventures, celle qu'on omet toujours d'énumérer dans les romans d'aventure.

Les romans d'aventure....
Je repensais à nouveau à daring poo. Je l'avais renommé comme ça pour la simple raison que c'était tout ce que je détestais chez un aventurier : Sans peur, sans reproche, sans cerveau et avec la même logique qu'une bouteille de cidre vide. C'était aussi le surnom qu'on m'avait donné lorsque je n'étais qu'un petit pégase... Mais cessons de penser à ça !


- Hey, Daring...

Je me retournai. C'était encore l'Oncle.

- Profite-en pour... Tu sais. Te faire des amis. T'intégrer un peu.

C'était un direct en plein coeur. Des amis ? J'en avais des tonnes. Ils m'avaient même laissés pleins de cadeaux, comme mes cicatrices. L'intégration ? Buck that, je me voyais déjà comme un ermite dans le village, à faire des calculs tout en finissant des bouteilles et en me faisant commander des plats à domicile. La VRAIE vie d'aventurier à domicile. Je feignis de ne pas l'avoir entendu et fit lourdement tomber les bagages sur le sol. J'allais devoir les traîner jusqu'à ma 'nouvelle maison', louée avec l'argent reçu. La meilleure partie du voyage.

- Et fais attention à toi, hein ?

Pourquoi je ne le ferais pas ?
Je regardais le chariot s'éloigner doucement de la ville, en me laissant en plan avec deux tonnes de bagages. Je n'avais pas dit au revoir à l'Oncle, ni même à Marguerite et à Steak. Je n'allais très certainement plus les revoir, mais il n'y avait pas de quoi s'inquiéter.




De toute façon, personne ne me connait ici.


Dernière édition par Daring Do le Sam 31 Mar - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Lun 26 Mar - 2:22

Journée habituelle... Applejack, une petite charrette presque vide dans le dos, se promenait dans les rues de Ponyville, et marchait vraisemblablement en direction de la ferme. Revenait-elle d'une livraison, ou d'une visite à une amie, ou peut-être d'un marché quelconque, où elle aurait acheté ou vendu quelque chose à un autre poney... Est-ce que l'on sait au fond où l'on va? Applejack dirait clairement et sans détour que c'est une chose qu'il faut savoir. Il faut savoir précisément d'où l'on vient, où l'on va et où l'on ira encore plus tard. Depuis toute petite elle avait eu cette idée fixe en tête. Elle n'aurait pas pris l'initiative de quitter la ferme familiale toute seule si jeune, sinon... Votre narratrice, en revanche, fera cette nuit du tort à son personnage, en faisant mine de dire que non, parfois, on ne sait pas d'où l'on vient et où l'on va. Ou plutôt, que ça n'a pas trop d'importance dans ce contexte.

Ce qui importait pour l'instant, c'était surtout ce jeune poney sur le bord de la voie, qui regarde un chariot à vaches s'éloigner vers l'horizon. Il a la couleur d'un désert au lever du soleil, et quelque chose qui, très étrangement, semble rappeler quelque peu à la cowpony son amie Rainbow Dash. D'ailleurs ce doit être pour cela qu'elle a tourné la tête à cet instant. Pour cela, ou parce que ce pégase-là est inconnu au bataillon. Ou encore, à cause de cet énorme tas de bagages à côté de lui... Oui, c'était sûrement plutôt à cause de ça.

...Un coup de patte?

Oui, ça paraissait la chose la mieux placée à dire pour le moment. Applejack, en posant cette question, s'était avancée vers le pégase de son habituel pas volontaire, et baissa les yeux vers les nombreux sacs et paquets desquels elle s'était rapprochée par la même occasion. Elle s'autorisa alors la remarque suivante —indiscrète certes, mais qui avait au moins le mérite d'être honnête :

Vous voyagez pas léger, vous.

Et, sans même attendre l'autorisation de l'intéressé, la cowpony attrapa une hanse entre ses dents et commença déjà à charger quelques bagages sur la charrette qu'elle traînait. Puisqu'il n'y avait quasiment plus rien dedans à présent, autant que ça serve à quelque chose... Et ce faisant, elle compléta le tableau par une autre question balancée comme ça, sans perdre de temps :

C'est où que vous allez, avec tout ça?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Mar 27 Mar - 21:42

...Un coup de patte ?

J'avais cru entendre derrière moi la version féminine de mon oncle parler, avec le même accent, le même temps, la même intonation mais en plus "jeune". Il faut dire que lui avait déjà dans les 70 balais. Si tous les poneys ici parlaient comme ça, je ne serais pas trop dépaysé. Le fait de me proposer de l'aide était vraiment sympa. Je me retournai et vis une ponette au teint clair et aux cheveux blonds , mais mes yeux fixèrent principalement le chapeau qui justifiait parfaitement son accent. Tiens, je pensais vraiment pas voir de cow pony dans les environs. Je pris à l'instant un air dégagé et à l'aise : J'me sentais encore à la maison. Sans même attendre ma réponse, elle prit la plupart des valises et des mallettes, avant de plaçer un "Vous voyagez pas léger, vous." totalement vrai, et un comble pour un explorateur. Je ne pouvais pas me permettre de partir avec plus d'une valise lors de mes autres voyages, on dira que c'est l’exception qui confirme la règle... Je souris avant d'acquiescer et de répondre, un peu tard, à sa proposition.

- Sûr ma'am.

C'était sacrément sympa de sa part de m'aider avec mes bagages parce qu'en fait, je n'avais pas réalisé, mais je n'avais pas la moindre idée sur combien de mètres j'allais encore devoir me les traîner. Il ne restait déjà presque plus rien sur le sol, à part une cagette contenant quelques bouteilles que je pris sans trop de difficulté à l'aide dans ma gueule, et un petit sac à dos, posé sur... Mon dos.

- C'est où que vous allez, avec tout ça ?

Pas la moindre idée. On m'avait envoyé une image de la maison en même temps que le contrat (je hais les contrats) pour sa location, mais pas l'itinéraire. La seule chose que je savais, c'est que c'était dans le centre.

- Oh, h'egnénahe. h'ai houé ugn...

Il valait mieux éviter de dire quoi que ce soit ... Oui, essayez donc de parler avec un truc dans la bouche, et vous verrez... Je posai temporairement les bouteilles par terre, et fouillai dans ma sacoche. C'était à elle seule la représentation type de mon type de vie, un peu comme la carapace d'une tortue, quoi. Dedans, il y avait les plans de Ponyville, une boussole, une photo de mes parents avant que je naisse, mais surtout l'image de la maison, avec une inscription au dos : "Près de la bibliothèque". Ca m'arrangeait, j'allais certainement trouver quelques infos interessantes, là-bas.

- Je disais... J'emménage dans l'coin, j'ai loué une bicoque pas loin mais... Pas la moindre idée où. Elle est censé être au niveau d'la bibliothèque.

Je réflechis quelques instants, avant de lancer à mon tour une question :

- Oh, au fait. S'quoi vot' nom ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Sam 31 Mar - 1:36

HRP:
 

Tiens... Il parlait sympa, l'étranger. Disons, avec des mots et un niveau de langage qui était très familier à Applejack. Pas exactement l'accent de sa famille, mais enfin, c'était au moins bien moins compliqué à comprendre que la langue si exagérément soutenue des poneys de la grande ville. Ce qui amenait Applejack à penser que ce poney-là ne venait pas de la grande ville... Mais après tout, comment en être sûr?

La seule chose qui était certaine, pour l'heure, c'était qu'il n'était pas d'ici. Comme si ses bagages —dont la question semblait à présent réglée— ne suffisaient pas, il confirma, d'abord en tenant une cagette à bouteilles par la bouche, puis y renonçant finalement pour une simple raison pratique, qu'il emménageait tout juste. Tiens donc, un nouveau dans la ville, et il était parti pour rester un peu? Tant mieux, c'est toujours sympa de se faire de nouvelles connaissances. Et celui-là, avec son langage simple à comprendre et tout le tas de bazar apparemment utile qu'il trimballait, il promettait d'être intéressant.

Il s'avérait que la maison dans laquelle ce nouveau venu emménageait se trouvait, d'après ses indications, près de la bibliothèque... Et s'il n'avait aucune idée de l'endroit où la bibliothèque se trouvait, Applejack, au contraire, connaissait le chemin par coeur. Non pas qu'elle soit une dévoreuse de livres, mais quand l'une de vos meilleures amies habite là-bas, forcément...

Oh! Ben si c'est la bibliothèque, c'est pas compliqué! On y sera en peu de temps...

Mais l'inconnu l'avait-il vraiment écoutée ou pas? Au pire ce n'était pas comme si l'information était cruciale... On le suppose, qu'Applejack connaît la ville où elle habite, de toutes façons. Pour l'instant, le pégase avait surtout songé à s'enquérir de son nom, et Applejack lui répondit par un sourire :

Applejack. C'est Applejack. Bienvenue à Ponyville.

Hey! Parce que ça se dit à quelqu'un qui emménage, tout simplement. Puis, comme une continuation naturelle, ce fut à son tour de poser la question du nom, joviale et sans complexes comme elle l'était d'ordinaire :

Et vous, c'est comment?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Sam 31 Mar - 17:29

Je repris les bouteilles, et préféra les ranger dans le peu de place qui restait dans ma sacoche. Quitte à se qu'elles s’abîment durant le voyage, c'était clairement plus pratique et moins douloureux. Durant le voyage, je passais la tête à droite à gauche pour regarder l'architecture des maisons, bien différentes de ce que je voyais là d'où je venais : Des pierres blanches pour un toit... En paille ? On ne pouvait pas se permettre ce genre de chose, à cause de la chaleur : Toutes les turnes se devaient d'être en bois, et ignifugée s'il vous plait ! Enfin... Je disais "on" mais finalement ca n'était pas trop mon problème. Ca me refaisait penser à l'Oncle qui allait devoir se passer de moi pour s'occuper de son ranch cet été.

... compliqué! On y sera en peu de temps...

Woops, avec ma divagation, j'avais totalement oublié d'écouter la réponse de la cow pony... M'enfin elle avait prononcé les mots "Peu de temps", c'est sans doute qu'elle était en train de m'y amener moi et mes affaires, et d'ailleurs en y pensant j'avais totalement oublié de la remercier pour ça.

- Applejack. C'est Applejack. Bienvenue à Ponyville.

AppleJack, j'avais très certainement déjà entendu ce nom quelque part ou bien c'était mon imagination. A equestria les nouvelles ne se répandent pas aussi vite selon les endroits, et si je ne voulais pas qualifier là où je vais de 'trou paumé', il fallait bien attendre deux bonnes semaines rien que pour recevoir une lettre en express.
"Dodge Junction", surement. Je me rappelle m'y être arreté durant un voyage pour y goûter leur fameux cherrychanga... Ou Chimichurri ? Bref. Ce fut au tour d'AppleJack de me demander mon nom. Politesse oblige, je devais lui répondre par le mien.


- Et vous, c'est comment ?

- J'm'appelle Daring. Daring Do. Oh, au fait merci pour l'accueil, et pour l'aide.

On pouvait facilement penser que "Daring" était un nom féminin dû à sa ressemblance à "Darling", mais non. A ce que je sache je suis actuellement UN pégase. J'ajoutai en plus de mon nom :

- Je suis censé être ici pour retrouver un trésor perdu. Ce genre de banalités, quoi...

Je ne savais pas trop si je venais de me moquer de moi même, ou bien de m'auto congratuler. De toute les manières les deux ne faisaient pas trop de mal, de temps en temps... Une autre question me tritura alors l'esprit lorsqu'en marchant, j'entendis s'entrechoquer les bouteilles

- Hey... Au fait... Est ce qu'il y a un bar dans le coin, ou quelque chose comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Sam 31 Mar - 20:26

On se mit donc en route, chargés des bagages en question, quand Daring Do se présenta à son tour.

Daring Do?

Applejack avait répété le nom comme ça, avec son accent du Sud à couper au couteau et sa voix forte. Apparemment ça l'avait laissée sur un doute, et elle inclina légèrement la tête sur le côté comme pour réfléchir.

J'ai déjà entendu ça quelque part, y me semble...

Le doute fut aussitôt dissipé dès que l'inconnu parla de "retrouver un trésor perdu". La cowpony ouvrit de grands yeux et releva la tête vers le pégase pour le regarder fixement. Ma parole, ça lui revenait... C'était comme dans les romans d'aventure dont Twilight avait déjà parlé, et c'était même bien trop proche pour qu'il s'agisse d'une coïncidence. La cowpony voulut poser la question aussitôt, mais le pégase la devança, sur un autre sujet... Il voulait savoir où trouver un bar. Applejack releva les yeux un instant, pensive. Pourquoi poser la question? La première réponse qui lui vint était la plus logique dans son esprit : quand on a fait un long trajet comme ça, on ne crache pas sur un petit verre ou petite chope. Elle sourit alors à Daring :

Ah, vous avez soif, hein? Rien d'étonnant, avec un trajet pareil... Dans ce cas, la saison a pas tout a fait commencé, mais on a quand même une petite réserve de cidre chez nous à la ferme... Ça vous dirait qu'on vous en offre un peu? Ça se mérite, pour fêter une arrivée comme ça...


Elle continuait de sourire avec toute la sincérité du monde, et attendait la réponse du pégase avec patience. Toutefois cette question continuait de la turlupiner, et quel que ce soit le choix de Daring, elle n'allait pas attendre qu'il soit devant son verre ou dans son bar pour en avoir le coeur net. C'était trop gros... Alors, après avoir très brièvement relevé les yeux, elle changea d'expression, devenue plus curieuse, mais aussi plus volontaire, dans son projet de savoir la vérité.

En échange, j'aurais une question à vous poser... Vous avez bien quequ'chose à voir avec le poney principal de cette série de bouquins qui porte votre nom, je me trompe? À ce que je sais vous avez pas le même sexe, et je ne les ai pas lus ces livres, donc je m'y connais pas vraiment, mais quand même... Y a trop de ressemblance pour que ça n'ait aucun rapport, pas vrai?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Dim 1 Avr - 15:24

En cette belle journée, j'avais décidé de sortir de chez moi pour prendre l'air et ainsi avoir d'un peu d'inspiration pour mes prochaines créations. Je marchais tranquillement dans les rues de Ponyville quand j'ai remarqué Applejack qui discutait avec un pégase que je ne connaissais pas. Je m'approchais pour savoir qui était ce pégase. Tout en m'approchant d'eux, je saluais Applejack.

- Bonjour Applejack !

Je m'arrêtais à deux mètres des deux poneys, en maintenant mon regard vers l'inconnu. Je remarquai après les gros bagages du pégase et je pensais donc qu'il n'était de Ponyville. Je me tournai vers le pégase et je décidai de me présenter à lui.

- Bonjour Monsieur, je me nomme Rarity et vous vous êtes ?

Je lui laissais le temps de répondre en marquant une pause et j'en profitai pour l'examiner de plus près. Un pégase de couleur moutarde dorée avec une chemise kaki et un chapeau de la même couleur, il ressemblait à une espèce d'aventurier comme dans les romans de Twilight dont j'avais eu l'occasion de lire un jour. Je me demandais ce qu'un "aventurier" faisait ici, dans une petite ville sans histoire. Enfin, ce n'était pas mes oignons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Mar 3 Avr - 22:59

J'ai déjà entendu ça quelque part, y me semble...

C'est à partir de cette phrase que j'ai compris que j'allais devoir quelques explications... Ou bien c'était ce à quoi je pensais, Ou bien je suis tellement célèbre que mes aventures s'entendent depuis l'autre bout de la planète... Actuellement, je pense que la première solution est la plus réaliste. La phrase suivante, ou devrais-je dire, l'enchainement de mes deux mots préférés me tira de mes pensées.

- Ah, vous avez soif, hein? Rien d'étonnant, avec un trajet pareil... Dans ce cas, la saison a pas tout a fait commencé, mais on a quand même une petite réserve de cidre chez nous à la ferme... Ça vous dirait qu'on vous en offre un peu? Ça se mérite, pour fêter une arrivée comme ça...

Quelle autre phrase est plus belle que celle qui contient "Boisson" et "Gratuite" ? Tout simplement aucune, qui plus est que c'était toujours un plaisir de goûter la spécialité de la ville. J'acceptai avec grand plaisir cette invitation. Du moins... C'était avant d'entendre la suite de la phrase.

-...En échange, j'aurais une question à vous poser... Vous avez bien quequ'chose à voir avec le poney principal de cette série de bouquins qui porte votre nom, je me trompe? À ce que je sais vous avez pas le même sexe, et je ne les ai pas lus ces livres, donc je m'y connais pas vraiment, mais quand même... Y a trop de ressemblance pour que ça n'ait aucun rapport, pas vrai?

Je me doutais bien que cette question allait me tomber dessus. Ou plûtot, je n'imaginais pas à quel point ce bouquin avait pu être vendu. Je réajustai à nouveau mon chapeau : Un tic nerveux qui m'arrivait de temps en temps... Comment expliquer rapidement le fait que ce bouquin était né suite à une soirée trop arrosée ? Je bégayai quelques phrases :

- Oh... C'est une longue histoire. A base de cuite et d'une rencontre avec une biographe un peu trop zélée, mais je pensais autre chose quand elle disait "En savoir plus sur moi"...

Cette discussion devenait plûtot gênante, à vrai dire. Heureusement je fus sauvé par le gong : A coté de moi venait d'arriver une autre ponette claire et à la crinière bleue écarlate venait de nous rejoindre et elle semblait connaitre AppleJack. J'arrêtai immédiatement mon histoire, avant de la saluer à mon tour.

- Bonjour Monsieur, je me nomme Rarity et vous vous êtes ?

- 'Jour ma'am ! Dis-je en relevant légèrement mon chapeau, en signe de salutation. J'm'appelle Daring Do, enchanté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Mer 4 Avr - 12:39

- Bonjour Applejack !

Applejack redressa la tête. Cette voix-là était bien connue... Bien sûr, c'était Rarity! La cowpony lança un sourire de dents à son amie, qu'elle était agréablement surprise de voir, et lui adressa un signe du sabot.

Hey, Rarity!

La licorne blanche avait vite fait de les rejoindre. Et avait aussitôt salué Daring Do avec sa politesse habituelle... À laquelle Daring répondit par un "'Jour ma'am". Décidément amusant. Applejack n'avait pu retenir un sourire. Ça, c'était une façon de parler qu'elle connaissait bien, depuis petite... Daring avait accompagné son salut d'un signe du chapeau. Applejack l'avait déjà vu toucher à son chapeau un moment plus tôt, lorsqu'elle avait posé la question sur cette historie de roman. Mais alors ça n'avait pas été le même genre de geste, et la ponette orange avait bien senti que le sujet n'était pas des plus brillants apparemment aux yeux du pégase, et qu'il était content d'avoir pu l'éviter avec cette nouvelle arrivée. Ma foi... Des histoires de cuites et de poneys "zélés", on sent déjà qu'il y a parasite sous roche... Et même l'élément d'honnêteté connaissait parfois l'importance de cacher quelque chose —même si, lorsqu'elle-même devait s'y coller, elle s'y prenait toujours très mal—. Motus donc. Elle avait compris et elle n'insisterait pas. Restait à espérer que Rarity ne relève pas trop non plus... Applejack connaissait bien son amie et savait qu'elle ne laissait aucune observation au hasard. Et elle, elle ne se contenterait probablement pas de remarquer que Daring Do "ne voyageait pas léger"... Alors, elle s'empressa de lancer le plus gros des explications :

M'sieur Daring vient d'emménager ici, et on était en route vers sa nouvelle maison... Tu veux faire un bout de chemin avec nous?

Hey. Plus on est de fous plus on rit, et Rarity savait aussi y faire —à sa manière— pour être accueillante. On dit "à sa manière" parce que ce n'était pas vraiment le même genre qu'Applejack, mais la cowpony, depuis le temps qu'elle connaissait son amie, avait appris à relativiser et à ne pas prendre ce qu'elle ne ferait pas forcément elle-même comme quelque chose de répréhensible... Oh, ça non.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Mar 10 Avr - 17:05

- 'Jour ma'am ! J'm'appelle Daring Do, enchanté.

Daring Do ... exactement le même nom que celle qu'il y a dans les livres d'aventures que j'ai déjà eu le plaisir de lire .. enfin la seule différence notable c'est que le vrai Daring est un étalon .... mais bon, ce n'est pas un détail très important. De plus, sa façon de parler me rappela étrangement AJ.

- Hey, Rarity ! M'sieur Daring vient d'emménager ici, et on était en route vers sa nouvelle maison... Tu veux faire un bout de chemin avec nous?

- Bien sûr Applejack, ça sera un plaisir de venir. Je vais même vous aider un peu.

Aider mes amies fait partie de ma nature généreuse et je m'y appliqua rapidement en soulevant avec ma magie un bagage laissé sur sol. C'est ma façon d'aider évidement et je n'avais pas envie d'abimé ma ponycure. Je regardai Daring avec plusieurs questions en tête, et je me risquai d'en poser une d'elles.

-Dite moi Daring, d'où venez vous ? dit-je avec un regard curieux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Mar 10 Avr - 21:35

C'était toujours sympa de rencontrer de nouvelles personnes alors que l'on est nouveau dans le coin. En plus, elle venait nous aider pour porter quelques affaires en plus. J'hésitai à lui demander d'être vigilant avec ce paquet car celui-ci renfermait une des reliques, mais elle avait l'air de savoir ce qu'elle faisait.

- Dite moi Daring, d'où venez vous ?

- D'où je viens ? Le plus simple serait de répondre Hoofingan's stead mais personne ne sait jamais où c'est. C'est juste à coté d'Appleloosa.

Appleloosa était le point de référence dans ces environs, non pas que ce soit une ville très importante, mais elle avait été référencée sur la carte d'Equestria. De plus, le chemin de fer passait par cette même ville... Oui, ca paraissait peu mais on ne comptait plus les villages devenus fantomes qui n'avaient pas eu cette chance. Hoofingan's stead en faisait partie.
Les conséquences furent très rapide : Eloigné de la civilisation, elle était devenue majoritairement composée de pégases pour qui le chemin était plus facile, d'aventuriers de passages et de quelques paumés technophobes. Je faisais partie des trois à la fois.


- En fait, quand j'suis pas à sauter par-ci par-là sous des pierres roulantes, c'est là bas que j'vais. J'y aide l'Oncle à s'occuper de son ranch. Il a toujours aimé la grande vie, mais son vieil age l'oblige à éviter d'faire des mouvements trop dangereux, comme... courir.

Oups. J'étais en train de monopoliser la conversation avec mes vieux souvenirs.

- Enfin bref... Je parle, je parle mais trop ! Qu'est ce qu'il y a dans le coin ?

Il faut dire que j'étais venu dans le coin à l'improviste, sans même jeter un coup oeil sur la carte de la ville une seule fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Jeu 12 Avr - 14:21

Voilà que Rarity, mettant en pratique la délicate curiosité mondaine qui fonctionnait si bien quand on rencontrait une nouvelle personne, demandait à Daring d'où il venait. C'était une chose que Rarity avait aisément le réflexe de demander aux poneys qui n'étaient pas d'ici, et Applejack se disait qu'elle n'avait pas tort. Elle joignit donc son regard interrogateur à celui de Rarity tandis que Daring répondait... Il venait, disait-il, d'un village non-loin d'Appleloosa, un de ces villages qu'on avait oublié avec le temps et le manque de passage... Le nom disait cependant quelque chose à Applejack, qui porta un sabot au menton d'un air pensif...

Hoofingan's Stead? Ça me dit quequ'chose. Les cousins m'en ont probablement parlé quand je venais leur rendre visite à Appleloosa, quand j'étais petite... Mais j'y suis jamais allée.

Au moins connaissait-elle le nom, c'est déjà ça. Mais il est vrai qu'à Appleloosa, les membres de la famille Apple étaient du genre tellement accueillant et patriote qu'une fois qu'on était dans le village, on restait dans le village... Mais passons donc ; Daring poursuivait ses explications, et Applejack écouta avec intérêt. Ma foi, ce train de vie hors de l'aventure était bien du genre de ce qu'elle-même appréciait... Et vivait personnellement, en un sens. Bon, un verger et une ferme c'est peut-être plus calme qu'un ranch. Et encore. On avait aussi des vaches et des moutons à charge... Restait surtout qu'en général, aider les plus âgés pour poursuivre le labeur familial en extérieur... Ouaip, c'était à peu près tout ce qu'elle-même avait fait dans sa vie depuis qu'elle avait découvert sa cutie mark. Aussi acquiesçait-elle, presque sans s'en rendre compte, au résumé de Daring, tandis qu'on poursuivait son chemin.

L'aventurier posa alors une question bien large, en demandant "ce qu'il y avait dans le coin". Applejack lâcha un éclat de rire. Drôle de question, à son avis...

Heh! Ça, ça dépend de c'que vous voulez trouver... (Et, se tournant vers son amie pour la prendre à témoin : ) Je sais pas, Rarity, qu'est-ce qu'il y a dans le coin? Y a ta boutique, le Sugarcube Corner, la bibliothèque dont on a déjà parlé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Ven 20 Avr - 11:22

- D'où je viens ? Le plus simple serait de répondre Hoofingan's stead mais personne ne sait jamais où c'est. C'est juste à coté d'Appleloosa.

Quand il parla d'Appleloosa, je me suis rappelé cette petite ville de colons, mais Applejack se rappela sans doute de plus de choses que moi. Daring continua de parler, je retenai qu'il vivait avec son oncle. Il s’arrêta brusquement, surement par ce qu'il ne parlait que vieux souvenirs et il demandé ce qu'il y avais d'intéressant dans le coin. A ce moment, Applejack me regarda en disant :

- Heh! Ça, ça dépend de c'que vous voulez trouver... Je sais pas, Rarity, qu'est-ce qu'il y a dans le coin? Y a ta boutique, le Sugarcube Corner, la bibliothèque dont on a déjà parlé...

- Je pense que le Sugar Cube Corner est un excellent endroit, pour prendre un petit moment de détente ... après c'est comme vous voulez Daring.

Je me suis dit que ma boutique ne pourrai intéressé ce genre de personne, préférant de simples vêtements et aussi que notre ami n'était surement pas très intéressé aux livres de la Bibliothèque de Twilight. Et puis le Sugar Cube Corner était le plus proche de notre position. Et il était possible que Pinkie était là bas, ça lui aurai fait plaisir de nous voir ... et de préparé une nouvelle fête d'arrivé pour Daring comme elle en à le secret.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Dim 22 Avr - 16:49

- Hoofingan's Stead? Ça me dit quequ'chose. Les cousins m'en ont probablement parlé quand je venais leur rendre visite à Appleloosa, quand j'étais petite... Mais j'y suis jamais allée.

Ooh une connaisseuse du lieu ! C'était de plus en plus rare de nos jours, surtout venant de la part d'un poney terrestre. Et même si c'était juste en avoir entendu parler, c'était déjà pas mal.

- Ah ah ! Si il y a un conseil que j'peux vous donner un conseil, c'est d'y rester l'plus loin possible. C'est rempli de salopards dans mon genre.

En fait, j'avais dis ça en riant, mais je le pensais vraiment.

- Heh! Ça, ça dépend de c'que vous voulez trouver... Je sais pas, Rarity, qu'est-ce qu'il y a dans le coin? Y a ta boutique, le Sugarcube Corner, la bibliothèque dont on a déjà parlé...

- Je pense que le Sugar Cube Corner est un excellent endroit, pour prendre un petit moment de détente ... après c'est comme vous voulez Daring.


Sugar Cube Corner semblait pas être le nom d'un bar.. En fait, je ne voyais pas trop ce que ça pouvait être, peut être une boulangerie ou quelque chose comme ça ? Si c'est le cas, je trouve que c'est une manière assez spéciale pour se détendre mais pourquoi pas; Après tout, c'est une question de culture et de traditions... J'hochai la tête en signe d'acquiescement

- Pourquoi pas. De toute façon vous connaissez le terrain mieux que moi, disais-je en souriant.

On devrait peut être déposer toutes les affaires avant d'aller autre part. C'est en tournant à l'une des intersections du centre-ville que l'on tomba nez à nez avec un grand bâtiment. Quelque peu délabré, il contenait facilement deux étages, en plus d'un grenier. On pouvait voir depuis l'extérieur que les fenêtres étaient condamnées, et brisées en quelques morceaux... C'est sûr qu'il allait falloir quelques rénovations mais on m'avait vendu la maison pour une poignée de cerises. Je commençais à comprendre pourquoi.

- C'est ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Mar 24 Avr - 16:48

"Salopards dans son genre"? Applejack croyait à un mélange d'ironie et d'autodérision, mais que fallait-il penser de cela en fin de compte? Était-il vraiment sérieux ou non? La cowpony se promit de demander à Rarity son avis sur la question plus tard, si elle y pensait encore. Son amie était plus douée pour comprendre les sous-entendus qu'elle-même, ce qui quelquefois était agaçant, mais d'autres fois d'une utilité précieuse...

En parlant du loup —ou plutôt du poney—, Rarity avait proposé le Sugarcube Corner comme destination... Pas une mauvaise idée, en tout cas il y aurait largement de quoi se remplir l'estomac après un bon trajet... Et pas des mauvaises choses avec ça. Le cidre pouvait attendre... Qui sait ce qu'on pouvait trouver à boire au Sugarcube Corner, cela dit. Surtout quand Pinkie Pie y était... Mais Applejack était du genre à accueillir les surprises de la petite ponette rose en riant. Et Daring Do avait lui aussi l'air d'accord... Nul doute que Rarity saurait prendre le "programme d'accueil" en main, et si l'étranger était disposé à faire de suite le tour du propriétaire... La cowpony se demanda, un court instant, ce que ça pourrait bien donner si Twilight ou peut-être Rainbow Dash tombait sur ce drôle de pégase qui avait fini, par des histoires pas très nettes, changé en pégase femelle dans des livres. La situation serait probablement un peu étrange... Mais la cowpony secoua légèrement la tête comme pour en chasser un quelconque souci. On penserait à ça le cas échéant...

Ah! V'là la bibliothèque!

On venait d'arriver à l'endroit que l'on cherchait à l'origine, autant dire à proximité de l'arbre-bâtiment... Daring ne tarda pas à reconnaître la maison que l'on lui avait adressée, et les trois poneys se retrouvaient à présent à considérer un bâtiment plus imposant que ce qu'Applejack aurait imaginé, qui avait pas mal de gueule, mais qui respirait aussi un peu la vétusté... Redressa son chapeau d'un sabot, Applejack pencha légèrement la tête sur le côté sans quitter la bâtisse des yeux.

Nom d'une pomme, c'est pas tout petit... Mais 'va aussi y avoir besoin de quelques travaux là-d'dans.

Bam. Ça, c'était dit... Évidemment, il était aussi sous-entendu qu'elle aiderait aux travaux sans problème si on avait besoin d'elle, ce n'étaient pas le genre de paroles qu'Applejack auraient lancées en l'air. En tout cas, pour l'heure, Applejack venait de se débarrasser de sa petite charrette pour commencer à la décharger des bagages de Daring. Ce faisant elle adressa un regard jovial au pégase couleur sable :

On vous rentre tout ça à l'intérieur?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Sam 4 Aoû - 1:44

(Rarity n'étant plus présente depuis le temps... '-' )

- Ah ! V'là la bibliothèque !

J'hochai à nouveau la tête un peu plus vivement, sans quitter des yeux la bibliothèque. C'est que cet arbre était impressionnant quand même ! Comment avaient-ils fait ? Ils avaient creusés à l'intérieur sans doute, mais alors comment l'arbre pouvait-il encore vivre sans son intérieur ?
Et puis j'ai réalisé qu'il n'y avait pas d'explication rationnelle. Daring, tu te poses des questions dans une ville censée être remplie de licorne, et donc de magie. J'y mettrais ma patte à couper que la gérante de la bibliothèque est aussi une cornue, d'ailleurs.
Visiblement, le bâtiment que j'avais achetée -ou du moins loué à long terme- ne semblait pas être le plus luxueux qui soit... De l'extérieur bien sûr. On m'a assuré qu'il y aurait le nécessaire : Electricité, eau chaude; Le genre de chose qui ferait passer un ranch pour un taudis fait de boue.

- Nom d'une pomme, c'est pas tout petit... Mais 'va aussi y avoir besoin de quelques travaux là-d'dans.

La cow-pony venait de toucher un point important. Outre le besoin d'un toit et de 4 murs, j'avais besoin de place. J'allais très certainement y entreposer des tas de choses à commençer par toute les valises que j'avais amené : Des reliques, quelques souvenirs du pays, et deux-trois bricoles que L'Oncle m'a refourgué pour vider son grenier.
Il y aurait aussi besoin de pas mal de travail pour lui redonner une apparance acceptable, chose que je ferais, avec plaisir, aidé de quelques personnes.

- Ca valait son coût au moins, surtout quand on voit ce que je gagne.

C'est certain que mon pseudo salaire ne m'aidait pas à nourrir mes poulains(Et le fait de ne pas en avoir ne m'aidait pas beaucoup non plus), surtout si tu décides de vivre librement, comme je souhaitais faire. Sans tous ces Sponsors et autre produits dérivés... Enfin... Presque.
Applejack demanda ensuite si il fallait rentrer le bordel dans l'autre gros bordel.

- Uniquement les quelques trucs les plus légers. J'sais pas si y a beaucoup de vols ici mais on est jamais trop prudent... Surtout vu le mal de chien que je me suis donné pour les préserver du premier tortionnaire fou venu.

La dernière phrase m'était comme destinée. Ces bons vieux souvenir du dit Ahtuzi... Aztuol... De la créature qui convoitait une statue de Saphir. En outre, cette "créature bleue" dans le roman n'était en fait qu'un banal mais fourbe griffon avec un fort accent, mais vous savez à quel point ces associations bien pensantes auraient voulu la peau de l'écrivain...

- Je ferais le reste du travail plus tard !

Tiens, en parlant de travail...

- Et vous au fait, vous faites quoi pour vivre dans une aussi grande ville ?

Enfin, grande ville... Tout est relatif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Mer 15 Aoû - 0:38

Ça marche.

Applejack avait simplement glissé cette réponse entre deux phrases de Daring Do, avec un sourire qui laissa même échapper quelques décibels graves de son rire habituel. C'est qu'il avait raison, le Daring. On n'est jamais trop prudent. Pour répondre à sa question sans y répondre, Ponyville n'était pas vraiment l'endroit le plus risqué du monde, mais la cowpony, pour elle-même, partageait malgré tout cet avis, on n'est jamais à l'abri d'un malhonnête. Et pour l'élément d'honnêteté c'était bien l'une des choses les plus difficiles à avaler, que de se faire piquer un bien. Quant à l'histoire du tortionnaire fou, peut-être l'avait-elle prise comme une blague, ce qui aurait expliqué son rire, mais encore... On avait affaire à un aventurier ici, alors qui pouvait dire si cette allusion n'était pas liée à un fait réel? Auquel cas, d'ailleurs, il fallait saluer le détachement de Daring, pour pouvoir en parler comme d'une chose aussi triviale.

En tout cas, Applejack s'était, du coup, remise au boulot, se chargeant d'autant de sacs possible pour pouvoir les transporter à l'intérieur. Bon, évidemment, on reste prudent, on va pas se péter le dos ou péter le contenu des sacs pendant qu'on s'occupe de tout ça... Mais c'était bien dans ce genre de situations que ce le sens de l'efficacité de la cowpony s'avérait fort utile. En entrant dans le bâtiment "pour de bon", elle leva aussitôt les yeux pour regarder autour d'elle. Mazette, ouaip, on ne s'était pas moqué de Daring sur ce coup-là, si comme le pégase l'affirmait il avait pu obtenir la maison à un prix intéressant...

Mais avant qu'elle puisse faire le moindre commentaire, la ponette fut interrompue dans ses observations par la voix de Daring, qui posait une nouvelle question :

- Et vous au fait, vous faites quoi pour vivre dans une aussi grande ville ?

La cowpony se retourna avec un sourire presque amusé. Ponyville était-elle vraiment à considérer comme une "grande ville"? Certes elle avait pu se distinguer par certains évènements qu'on ne trouvait pas ailleurs. Mais c'était une ville qui, aux yeux d'Applejack, était pile de la bonne taille, rien d'étouffant comme Canterlot ou Manehattan... Mais il était vrai que vu les endroits que Daring avait pu connaître avant d'arriver ici, Ponyville devait faire plutôt honneur à son caractère d'"agglomération". Bref : répondons donc, ne nous éternisons pas sur ce genre de détails subjectifs.

Ah, ça... Rarity, comme j'ai pu le dire, confectionne des robes et autres vêtements, elle a une boutique en ville... Et moi, de mon côté, j'apporte ma part du boulot à la ferme familiale! Notre famille a toujours cultivé des pommes au même endroit depuis la création de Ponyville, c'est notre fierté à nous.

Et encore, c'était une bien gentille fierté présentée comme cela. Applejack avait su conserver une image modeste pour la famille dont elle était cependant si fière... Car si on y réfléchit bien, c'était précisément parce qu'on avait pu y cultiver aussi bien les pommes que Ponyville avait fini par se construire petit à petit dans cette région d'Equestria!

Mais ça, l'histoire suivra peut-être plus tard. Applejack était déjà assez satisfaite comme ça de pouvoir vanter un peu les mérites du commerce familial...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Mer 15 Aoû - 4:07

Applejack me rendait un grand service en entrant les quelques affaires que je ne portais pas personnellement. Ce qu'il y avait dedans ? Certainement encore quelques affaires restée durant des millions d'années dans le plus grand des secrets à l'intérieur d'un temple incas... Ca, ou bien des brosses à dent.

Je précédais la cow pony dans sa marche à l'intérieur du bâtiment qui me servira de maison, et... Je commençais à comprendre pourquoi je l'avais eu à aussi bas-prix. Il est vrai que comparé à un temple enfoui sous le sable cet endroit était un véritable palace 5 étoiles avec portiers et cuisine Française.. Mais ca ne changeait en rien qu'il allait avoir besoin d'un bon ménage de printemps. Heureusement, la place que je nécessitais était bien au rendez-vous, et c'était le principal.

- Ah, ça... Rarity, comme j'ai pu le dire, confectionne des robes et autres vêtements, elle a une boutique en ville... Et moi, de mon côté, j'apporte ma part du boulot à la ferme familiale! Notre famille a toujours cultivé des pommes au même endroit depuis la création de Ponyville, c'est notre fierté à nous.

Elle m'avait semblé bien amusée par mon terme de "grande ville", mais c'était un fait. Pour un gamin de ranch, trouver tout ce dont on avait besoin (A savoir médicament, nourriture et travail) aussi près les uns des autres ne pouvait signifier qu'une chose : c'était une ville parfaite !
Même si ce n'était pas la plus grande ville où je suis allé. Nombreuse fut les fois où je me suis retrouvé "par erreur" -c'est bien le terme approprié.. Qu'est ce que je faisais là bas ?- dans l'immense capitale d'Equestria.. Autant vous dire que je n'y pas resté bien longtemps..
Alors comme ça elle s'occupait de la culture de pomme ?

- Ah ! Je penserais à vous lorsque j'en boirais une choppe ! Fis-je avec mon meilleur sourire.

Tiens, en parlant de boire...Je venais de déposer ce qui semblait être un pack de bouteilles sorties tout droit des contrées du Mild West. Elles devaient sans doute être tièdes mais eh... C'est pas le moment d'être exigeant.

- Tiens.. Une fois tout ça en place, ca vous dit une boisson sortie tout droit de chez nous ? C'est quand même la moindre des choses que je puisse faire pour m'avoir aidé !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Jeu 30 Aoû - 8:50

HRP:
 

Héhé… Daring Do ne perdait pas le nord, apparemment! Il avait aussitôt fait le rapprochement entre les pommes et ce qu'on pouvait en tirer comme boissons, avant de penser à la nourriture… Remarque… Accusez-la de juger un peu vite si vous voulez, mais aux yeux d'Applejack, il n'était pas si étonnant qu'un poney qui crapahutait partout, et qui de surcroît avait la couleur d'un désert, soit plus un soiffard qu'un affamé… Disons en tout cas que ça collait bien à l'image.

En tout cas, loin de rappeler les manières d'un poney de la "grande ville" —dans l'une ou l'autre définition du terme, on entend—, le côté familier de Daring plaisait décidément bien à la cowpony, qui répondit à la proposition du pégase dans un sourire de franche camaraderie. Ce dernier venait de reposer un pack de bouteilles —qui n'était pas d'ici, d'après ce qu'Applejack pouvait en juger, et ensuite d'après les dires de Daring lui-même— ; il en proposait donc sa part à Applejack, pour la remercier de l'avoir aidé. Et la cowpony acquiesça de bon coeur. Un petit coup après le travail, ça ne se refuse pas, et dans son cas elle aurait probablement proposé la même chose!

Ça marche! Mais à condition que je vous revaille ça en cidre plus tard.

Veinard, Daring, voilà déjà ta chope du cidre, si prisé à Ponyville, de la famille Apple, garantie. Évidemment, cela ne faisait que confirmer ce qu'on a dit plus tôt —s'il s'agit d'offrir à boire, Applejack préfère faire ça d'égal à égal. Et il n'est pas dans la nature de l'élément d'honnêteté d'oublier ses dettes, aussi informelles soient-elles, comme c'était le cas ici…

Mais Applejack ne perdait pas le nord non plus, et elle se remit à regarder un peu le bazar autour d'elle :

Bon! C'est pas tout ça, mais faut qu'on termine d'abord. Vous voulez que je vous aide à défaire vos bagages aussi?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Mar 4 Sep - 21:46

- Ça marche! Mais à condition que je vous revaille ça en cidre plus tard.

Ma tête en disait long sur ce que je pensais de cette proposition. On m'en avait parlé bien souvent de ce breuvage, que "si je partais à Equestria ca serait la première chose à essayer". Enfin, c'est normal que l'on soit ravi quand on entend parler d'une boisson qui n'est pas coupée à l'eau.

- Ca serait avec plaisir ma'am !

Mmh.. Au final je l'appelais "M'dame" mais elle semblait bien jeune. Peut être même plus jeune que moi ? Et pourquoi je continuai de la vouoyer alors que l'on se connaissait déjà un peu mieux ? Parce que j'étais une branche en ce qui concerne les coûtumes sociales urbaines. Du moins c'est le genre de trucs qui ont de l'importance pour moi jusqu'à ce que je commence à boire.

Prenant une bouteille de la patte, je vérifiai sa température au jugé. Mouais, tiède comme je le disais.. Elle venait de sortir d'un voyage du Mild West jusqu'ici après tout.

- Bon! C'est pas tout ça, mais faut qu'on termine d'abord. Vous voulez que je vous aide à défaire vos bagages aussi ?

Applejack venait de pointer quelque chose d'important. On avait peut être rentré les affaires mais il restait encore à les déballer ; La boisson passerait après.

- Euh.. je veux bien de l'aide, merci.

Dans mes affaires, on pouvait trouver beaucoup de choses aussi personnelles qu'inutiles : Allant de photo de ma ville, ou de moi étant jeune ; Des coupures de journaux en rapport avec des explorations de mon père ; Un carnet d'exploration, où sur lequel est grâvé "Si la vie t'offre des citrons, ajoute-y du citre et fais la fête ;Des cartes du monde non achevées ; Quelques reliques et bibelots digne des meilleurs antiquaires ; Une machine à écrire, et surtout... Le tome 1 de Daring Do : La quête pour la statue de Saphir, déchiré de la première page... Ce genre de banalité en quelque sorte.

Ouvrant une des dernières malles qui composait les bagages, je sortis -Oh hasard- un décapsuleur en plus de quelques autres babioles amenées uniquement pour éviter le dépaysement. Une idée me vint alors en tête.
J'agrippai le bouchon de la bouteille fermement de l'autre patte, et avec force et pivotement le retirai dans un "POP".
Ha ! Je suis peut être pas parti à l'école mais j'ai quand même les gestes qui sauvent !

- J'vérifie. Parfois avec la chaleur et la pression les boissons peuvent exploser.

Avant d'avaler une gorgée et de me remettre au boulot. Sacrée excuse moisie que de dire ça...

- J'fais de même avec la vôtre ?

Daring, il y avait sans doute plus important à faire que d'ouvrir une bouteille pour éviter qu'elle n'éclate...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Dim 23 Sep - 4:12

Seconde partie du boulot donc : unpacking. "Ma'am" Applejack (que l'appellation ne dérangeait pas plus que ça, probablement à cause du côté familier qui y demeurait) avait plutôt suivi Daring Do sur ce terrain-là, et se contentait de donner son coup de main autant qu'elle le pouvait, ce qui était déjà pas mal d'ailleurs. Drôle de bazar que ce poney-là avait promené! Beaucoup de paperasse surtout, mais plutôt le genre de paperasse qui raconte que celui qui ennuie. Dans cette "paperasse"-là on comptait notamment des coupures de presse, des notes diverses et variées… Et Applejack fut surprise de constater que le Daring Do réel avait même sur lui un livre décrivant la Daring Do fictive! Marrant, ça. Une forme de fierté personnelle, peut-être? Ah, ça, si Applejack savait! Elle ignorait toutefois l'énervement que cette version romancée de ses aventures avait pu susciter chez Daring… Alors, qui sait? Elle s'était contentée de doucement sourire sans en savoir plus, et de mettre ce qu'il fallait là où il fallait… En gros.

Paperasse à part, Daring Do avait aussi apporté avec lui du matériel de travail et tout un tas d'objets divers et variés, certains à l'identité des plus obscures, d'autres plus connus… Une fois sortis des reliques et autres Objets Non Identifiés de ce genre, on avait tout de même des objets familiers, comme le décapsuleur que Daring venait de sortir d'une autre malle. Ha! C'est un signe, ça, c'est l'heure de boire? Mais apparemment, Daring avait son idée derrière la tête, et Applejack, un peu intriguée, le suivit des yeux… Pour le voir ouvrir l'une des bouteilles d'une manière peu commune. En tout cas elle n'avait jamais vu quelqu'un ouvrir une bouteille de la sorte… Mais les explications du pégase suffirent largement à la convaincre. Elle n'avait pas gardé le problème de la pression en tête…

Ah ouais, bien vu!

Daring en profita pour se soulager un peu le gosier. Rien d'étonnant, là encore, aux yeux de la cowpony, il venait quand même de loin comme ça, et devait avoir soif, entre autres choses… Applejack allait se remettre à la tâche en même temps que le pégase, lorsque celui-ci proposa :

J'fais de même avec la vôtre ?

Ah, ben c'est pas de refus, merci bien!


On n'est tout de même pas si pressé que ça, après tout, si? Et puis si Daring buvait, autant que la cowpony se joigne à lui de suite, c'était plus sympa… Par contre, comme le comportement d'Applejack l'indiquait, elle laisserait Daring faire, pour l'ouverture de la bouteille : elle avait beau être habile à faire pas mal de choses, il y avait encore certains gestes techniques qu'elle ne connaissait pas, et celui-ci en faisait partie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Jeu 1 Nov - 22:24

C'est impressionnant le nombre de choses emmagasinées, tout de même. Je commencais à comprendre pourquoi l'Oncle tenait tant à m'emmener.

- Ah, ben c'est pas de refus, merci bien !

Même si j'étais capable de le faire avec les dents sans trop me faire mal, je préferai ouvrir la bouteille destinée à Applejack à la patte. Question d'hygiène of course. Une fois ceci fait, je la lui tendis.

- Here ya go.

Ces simples choses de la vie risquaient de devenir très vite occasionnelles. Le travail que j'allais mener allait être très long, et très peu rentable : Ce n'est pas en fouillant des ruines qu'on nourrit son poney -Encore heureux que je n'en avais pas... Du moins ca n'a jamais été prouvé-. J'observai le lieu poussiéreux : J'avais loué cet endroit. Selon mes calculs, avec les charges de la nourriture en moins, ainsi que l'entretient des équipements ajouté à cela l'achat de fournitures intermédiaires telle que le papier (J'allais en utiliser beaucoup, de papier), cela me laissait à peine assez pour rester six mois, tout au plus. Cinq si je gérai mal l'argent. Ce n'était, à mon gout, pas assez pour envisager quoi que ce soit de "trop gros".
Nom de Céléstia, je regrettais le temps où je vivais chez l'Oncle et que la seule dont je me souciai était le choix du diner.

- Je crois bien qu'le plus gros du travail est fait, merci !

Hésitant légèrement, je m'adressai à nouveau à la cow-pony, après avoir terminé la moitié de ma bouteille :

- Au fait... J'me demandais, vous auriez entendu quelqu'un dans le coin qui rechercherait un peu de patte d'oeuvre ?

Je pris une nouvelle gorgée, avant de m'expliquer :

- A bien y regarder, je vais être "assez juste" si les recherches durent plus longtemps que prévu. Et puis l'idée de m'investir un peu dans la ville et de faire des connaissances.... Je suis peut être pas un poney bien fort, ni plus intelligent qu'un autre.. Mais j'ai quatre pattes, deux yeux et un cerveau qui fonctionne à peu près correctement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Jeu 29 Nov - 12:28

M'rci bien!

"Merci bien bis", quand Daring tendit à Applejack la bouteille ouverte. La cowpony se mit à boire aussitôt, sorte de courtoisie positive selon laquelle on montre son appréciation du geste immédiatement. Si Applejack ne versait pas vraiment dans la politesse au sens le plus commun du terme, c'était loin de faire d'elle une sauvageonne non plus ; chez les Apple on avait aussi l'art de la socialisation, cette fois au sens le plus amical du terme.

Pendant ce temps, Daring Do examinait les lieux comme pour vérifier que tout était bien en place, du moins pour ce dont on avait besoin dans l'immédiat. Et apparemment, quelque chose le préoccupait, bien que ça ne se voie pas beaucoup. Applejack se garda de commenter dans le doute, jusqu'à ce que Daring soulève le problème lui-même. Ah. Les finances. Une priorité qu'Applejack pouvait bien comprendre en effet! Aussi leva-t-elle la tête en portant un sabot à son menton, comme pour réfléchir.

Ah, ça? Hmm... C'est vrai que c'est pas une mauvaise idée de s'en préoccuper dès que possible. Voyons...

Ainsi donc, on réfléchit pendant un petit moment. Applejack n'était sûrement pas la dernière à savoir ce qui se passait à Ponyville, et à être au courant de qui cherchait du travail ou non. Mais pour le coup, aucune idée ne lui venait. Pas de situation particulière...

Hmm... Non, rien dont je me souvienne pour l'instant. (Retour au sourire optimiste.) Mais comptez sur moi pour vous mettre au courant dès que j'ai une piste! De toutes façons, même si j'en avais pas, les poneys de Ponyville sont pas les derniers à proposer un peu de boulot aux poneys qui ont des besoins financiers, si ça peut les aider eux-mêmes dans la foulée. C'est tout bénèf' pour tout le monde! Et vous, vous avez l'air d'avoir de la bonne volonté à mettre dans un travail, c'est tout ce qu'on demande.

Et pour ne pas que le "on" ressemble à ce petit mot évasif auquel certains poneys ont recours pour s'éluder eux-mêmes, elle ajouta :

Évidemment, ça vaut pour moi et ma famille aussi. Ce serait pas la première ni la dernière fois qu'on dirait pas non à un petit coup de main à la ferme. C'est toujours bon à prendre de temps en temps!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Ven 21 Déc - 0:00

- Hmm... Non, rien dont je me souvienne pour l'instant.

Forcément, les infos n'allaient pas me tomber dans la patte. Sitôt le rangement effectué, j'allais probablement faire quelques recherches au niveau de la mairie (Ou tout autre bâtiment qui lui ressemblait), il devait certainement y avoir un panneau d'informations à la Animal Crossing, indiquant toute recherche d'emploi...

- Mais comptez sur moi pour vous mettre au courant dès que j'ai une piste !

Je relevai la tête, qui se trouvait être plongée plus tôt dans mon breuvage.

- De toutes façons, même si j'en avais pas, les poneys de Ponyville sont pas les derniers à proposer un peu de boulot aux poneys qui ont des besoins financiers, si ça peut les aider eux-mêmes dans la foulée. C'est tout bénèf' pour tout le monde! Et vous, vous avez l'air d'avoir de la bonne volonté à mettre dans un travail, c'est tout ce qu'on demande.

Ma'am Applejack rajouta ensuite :

- Évidemment, ça vaut pour moi et ma famille aussi. Ce serait pas la première ni la dernière fois qu'on dirait pas non à un petit coup de main à la ferme. C'est toujours bon à prendre de temps en temps!

J'acquiescai. Un travail, c'était le meilleur moyen de s'intégrer dans une ville et d'en rencontrer ses habitants. Tout pouvait me convenir : J'avais joué aux gardiens de poules, agriculteurs, charmeurs de serpent, balayeur, serveur dans un "snack"... J'avais même été livreur de bouffe, l'espace d'une soirée. Ce n'était, dans ces cas, pas vraiment dans le but unique de gagner de l'argent, mais aussi de gagner leur confiance... Et puis avoir des responsabilités, ca donne un but dans la vie et c'est cool.

- Ca serait vraiment une bonne chose, dis-je avec entrain, vraiment une bonne chose ! Si jamais les pommiers venaient à se faire trop nombreux...

Ce cidre et ce service, c'était la moindre des choses pour m'avoir montré que les poneys de cette ville savaient se montrer accueillants.
J'aurais pu m'y attaquer tout de suite, mais on avait l'temps.
C'est vrai quoi, c'est pas comme si c'était la fin du monde aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   Ven 2 Aoû - 8:44

HJ : Damn, "la fin du monde". Ça me fait rire à chaque fois. (Désolée, c'est même pas très long.^^" Si tu veux que j'édite pour que ça soit plus inspirant ou quoi que ce soit, n'hésite pas à me le dire.)

~~~

Héhé... Yup! C'est pas le travail qui manque dans c'bon vieux verger...


Applejack avait lâché cette remarque avec un sourire jovial, et elle s'était passé un sabot sur le front brièvement, d'un geste transversal, comme on le fait pour essuyer la sueur de sa frange après un travail bien accompli. Évidemment, ici, il n'était pas question d'un tel travail, c'était juste histoire de "mimer" un peu la chose. Oui, il y avait bien du travail à Sweet Apple Acres... Mais franchement, on ne s'en plaignait pas, loin de là! C'était comme ça que les affaires marchaient après tout! Et Applejack, qui était à peu près aussi pragmatique que Daring Do, sûrement, au niveau des finances, était bien de ceux qui savent mettre leurs priorités en place. Bien entendu, Daring ne l'avait pas mentionné tout haut, mais cette réflexion quant au fait que le travail donnait un but, et de surcroît permettait de se sentir utile et donc plus à l'aise avec soi-même, était une notion qu'Applejack pouvait comprendre parfaitement. Une notion qu'elle aurait sûrement même exagérée dans sa tête par le passé, tant ça lui tenait à coeur. Mais pour l'heure... On dira tout simplement qu'elle comprend.

D'ailleurs, Daring n'avait pas non plus parlé ouvertement des nombreux métiers qu'il avait eus, mais Applejack était bien curieuse de savoir de quoi il pouvait en retourner malgré tout. Elle imaginait bien aussi que le côté "itinérant" cachait sûrement de nombreuses "vies" et de nombreuses activités différentes. Interrogation personnelle qu'elle résuma dans une simple question, tandis qu'elle considérait Daring de ses yeux, comme de coutume, sympathiques et curieux :

Mais dites-moi, à ce propos, vous qu'avez voyagé, vous avez dû en voir et en faire des choses, pas vrai?
Revenir en haut Aller en bas

I AM Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» This is Ponyville, EQUESTRIA [libre]
» Equestria est un monde horrible.
» [Jeu Flash]Welcome to Ponyville
» Le CF approuve le message sur le libre choix du décodeur
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Friendship of Equestria  :: RPG - Equestria :: Ponyville :: Rues-