~ Thème : Sing me a song of storms (Eté 2017) ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[Recensement 2017] Recensement terminé <3 merci à tous

Partagez | 
 

 Demoiselle en détresse (moins la demoiselle) (Dove)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
~ Membre d'or
avatar

I AM Ukubwa

Messages : 74

Date d'inscription : 24/11/2012

Age : 24


Fiche d'Identité
Talent : Doué pour le Thêatre
Cutie Mark : Deux masques
Double Compte : Diamond Tiara

MessageSujet: Demoiselle en détresse (moins la demoiselle) (Dove)   Dim 16 Juin - 15:25

On pourrait croire que faire des heures supplémentaires chez notre zèbre était une habitude, vu le nombre de fois où il errait la tard la nuit dans les rues de Canterlot, seul et à la merci de tous...Et bien non, cela peut sembler dur à croire mais non tout cela n'était qu'imprévus ! Il ne prenait pas le moindre gramme de plaisir à rentré tard chez lui, c'était fatiguant  même pour le bourreau de travail qu'il était!Et surtout,qu'une fois chez lui, le boulot n'était pas fini, travail et toujours travail hein?Au final, il aurait besoin de vacance pour se remettre d'aplomb mais allez dire ça à Ukubwa.

Surprise! !! Nous retrouvons donc une fois encore Ukubwa sortant tard du boulot et fait marquant il ne porte pas ce soir son traditionnel pull rouge remplacé par un simple bracelet rouge, il faut dire qu'il faisait bien trop chaud pour qu'il continue à le porter, heureusement que les règles du clan ne sont que porter toujours porter du rouge et ce qu'importe la forme ce soit..

Bref, le voici errant dans les ruelles  les plus sombres de toute la ville à la recherche de son fichu studio...Car bien sur il ne lui avait jamais venu l'idée de prendre un appartement de standing dans le quartier huppé.Ce n'était tout simplement pas son genre, il avait besoin de peu pour vivre et son logis était à son image :  Minuscule, à peine de quoi de caler le minimum vital et pas la moindre de touche personnelle, et oui en 5 ans il ne s'en 'était jamais donné la peine ?De toute façon il avait encore du chemin à faire avant d'y arriver, ce n'était pas la porte à coté à sabot, mais bon ça conserve la marche.

Mais la course encore plus il paraît...Mais bref, la n'est pas la question n'est-ce-pas ? L'ambassadeur fini par arriver rue Firefly, après celle la il n'aurait qu deux ou trois rue à traverser et il serait chez lui..Mais ça c'était si on oubliait les obstacles, car en effet à la sortie était obstrué par trois poneys...Le rouge n'était pas si étonné de les voir la si tard, ce n'était pas les premier qu'il croisait lors de son périple, mais il ne s'était pas formalisé plus que ça d'en voir, car après tout il n'y a pas de loi qui interdisait ça, mais leur comportement était plus que suspect...
« Hey, toi le rayé!Bouges pas on a à te demander un truc mes potes et moi,...T'as pas l'heure  ? »
Bien sur que non que ce n'était pas pour demander l'heure !Il faudrait être sot pour croire qu'ils venaient lui parler pour des raisons courtoises ! Car si si c'était vraiment le cas, ils ne l'encadrerait pas,ne lui laissant pas ainsi le moindre échappatoire...Et puis cette façon de parler, on pourrait vraiment croire que les poneys étaient tous des racistes, à l'appeler « rayé », cela l'énervé mais il ne pouvait pas faire grand chose de toute façon, il n'y avait qu'à le regarder....Ce n'était pas un super héros prêt à casser du méchant nuit et jour, il aurait bien voulu, ça lui aurait permit de sortir de cette mouise mais bon la réalité est bien dure...
« Non, et fichez moi la paix. »
Il n'avait que faire de la diplomatie ce soir, il était fatigué et chose rare rentré et dormir et ce n'est pas ces petits malfrats d’opérette qui allait lui empêche...Enfin si mais.. Le rouge avait beau ne pas faire du tout le poids contre ces types, ce n’était pas pour ça qu'il courbera l’échine devant eux, il avait une certaine fierté...Et puis de toute façon, docile ou pas il allait se prendre des coups, alors...
« Et oh!!On se calme !! »
Qu'est-ce que je disais ? Le voilà se faisant empoignant et plaquer contre un mur il manque plus de se faire tabasser par ses trois sans pouvoir rien faire, ah, Pourquoi n'avez-t-il pas prit un sport de combat à la place de politique ?

_________________
Mon seul talent c'est de porter des masques....
#333333
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Demoiselle en détresse (moins la demoiselle) (Dove)   Mar 18 Juin - 21:08

Cela faisait déjà seize heures qu'il se trouvait la, derrière une poubelle. Vous vous demandez maintenant ce qu'il fait derrière une poubelle hein? Non, n'allez pas croire qu'il va s'y nourrir. Il a déjà tout plein de restes de pizza délicieux a son domicile dans le compartiment des fruits et légumes de son réfrigérateur. N'allez pas croire non plus qu'il commerce le sirop pour la toux aromatisé au muffin. Non, vous êtes trèèès loin!! Pas plus tôt que ce matin, figurez vous qu'en ouvrant la fenêtre, la cargaison de sirop pour la toux que notre poney avait reçu il y a quelques heures. (Il les avait acheté a ce genre d’énergumène tatouée de la tête jusqu'au piay qui, qui dit posséder le swa...Je préfère ne pas utiliser ce mot ici sous peine de me faire taper. Vous savez, ce genre de poney qui ne réussit pas sa vie et qui te propose alors du rêve en barre. au coin dans la rue. Mais revenons a nos moutons. Si je parle encore plus de lui, je vais me mettre a vouloir tuer des scaramouches.) et a la fin de cette chute, tout ce stock de médicaments qui aurait été bien utile se retrouve éclaté sur la tête d'un pauvre chat errant qui cherchait des déchets pour se nourrir tout simplement mais le destin voulu lui faire perdre connaissance avant qu'il ne puisse se remplir l'estomac.

Pendant seize heures, la licorne noire est restée la, en essayant de réanimer le chaton. Il l’encourageait a se relever, lui donnait des petites claques mais arrêta vite de peur de l’abîmer encore plus. Il disait de ne pas aller vers la lumière blanche si l'animal pouvait l'entendre. Non, il ne pouvait pas avoir causé la mort de son animal qui est de loin son préféré. ça serait monstrueux et absurde. Il aurait ça sur la conscience pendant des décennies des siècles, des millénaires même. Comment les autres allaient maintenant le voir? Ne sera donc t-il jamais capable de ne pas causer malheur a quiconque se trouve a proximité de lui? Perdrait il tout ses amis si ce chaton avait perdu la vie? Tel étaient les questions qui se bousculaient dans le crâne majoritairement vide de Dovaco. Même si il n'avait pas fait attention, qu'il n'était pas volontaire, il ne restait plus qu'une solution pour lui: cacher le corps. Il prit la caisse ou il y avait tout les sirops pour la toux, balança tout dans une des poubelles et voulu mettre le chat dedans avant d'entendre une voix, toute proche.

« Hey, toi le rayé!Bouges pas on a à te demander un truc mes potes et moi,...T'as pas l'heure  ? »

de toute évidence ce n'est pas à lui qu'on s'adressait mais Dovaco sursauta. Qui piuvait être debout a une heure aussi tardive? Cette personne avait elle tout vu de ses occupations nocturnes? Le capitaine sursauta une fois de plus en entendant quelque chose de beaucoup, beaucoup plus rassurant. Un miaulement, doux et aigu. Non, vous ne vous êtes pas trompés, c'est bien le chat qui fait ce bruit. Le docile petit animal vint alors ronronner dans les pattes du poney. Cette dernière action le laissait sans voix. Toute la peur et le stress qui trônait en lui s'est transformée en amour tendresse et chocolat...Ou en bonheur aussi. Il se mit alors a danser avec le chaton sur la tête, a chanter comme un de ces poneys que je ne citerai pas qui passe son temps a boire du cidre. Dans sa tête, ce sont les plus grands airs épiques dignes de Hans Zimmer qui se jouaient. Non seulement il avait sauvé une vie, mais en plus s'était fait un ami. Il continuait a brailler en réveillant le voisinage avant d'entendre un:

« Et oh!!On se calme !! »

On pourrait tout de suite penser que ce n'est qu'un voisin qui essaye de dormir mais au final, ce n'est pas logique. Il y a quelques secondes a peine, cette même voix demandait l'heure et elle disait se trouver avec des amis. Il est donc très possible que cette bande de pote se retrouve dans une embrouille. Rien de vraiment spécial. C'est alors en compagnie du petit chat qui le suit a la trace que Dove se met a chercher d'ou viennent les bruits a fin de régler ce petit conflit.

« Un zèbre? »
Dit a voix basse le grand gamin, étonné de cette rencontre. Vous me direz qu'aujourd'hui il est normal d'avoir déjà rencontré un zèbre dans Equestria mais c'est bien la première fois que Dovaco en voit un. Puis après quelques secondes, il se rendit compte du problème. Ce poney rouge était en train de le plaquer sur un mur. Poney rouge qui rappelle d'ailleurs certains mauvais souvenir d'un jeu auquel Dovah' a joué mais il ne veut pas en parler. Ça serait une honte de savoir a quels genres de jeux il joue... Ce poney était accompagné de ses amis, prêts a faire du mal au rayé.

«Ok, il te faut une solution et vite. Tu vas pas les laisser s'en prendre a un innocent...Quoique je ne sais même pas ce qu'il s'est passé mais ce poney est rouge et je n'aime pas les poneys rouges. »

Dovaco fit alors au chat de ne pas bouger pour s'avancer discrètement vers le groupe pour les assommer a coup de boite de sirop pour la toux. Grossière erreur de la part de notre ami. Tout se passait a merveille. Mais il y a une règle d'or à ne pas oublier dans ce genre de moment.  "Vous ne pouvez compter que sur vous même"
"Compter" "vous même"
"Vous même" ...Oui, c'est justement au mauvais moment que le petit animal miaula attirant l'attention des trois malfaiteurs. Qui se retournèrent en lâchant prise. Et ils se trouvent maintenant en face d'une licorne qui a l'air débile en essayant tant bien que mal de marcher sur la pointe des sabot tout en tenant une caisse de sirop pour la toux dans la main.
«...Belle soirée pour la saison ne trouvez vous pas jeunes gens?»


Dit-il en s'adressant a la vermine un petit sourire gêné puis en lançant frénétiquement la caisse dans les pattes du zèbre. 
Revenir en haut Aller en bas
~ Membre d'or
avatar

I AM Ukubwa

Messages : 74

Date d'inscription : 24/11/2012

Age : 24


Fiche d'Identité
Talent : Doué pour le Thêatre
Cutie Mark : Deux masques
Double Compte : Diamond Tiara

MessageSujet: Re: Demoiselle en détresse (moins la demoiselle) (Dove)   Mer 19 Juin - 18:06

Ukubwa allait se prendre une de ces torgnoles, il sentait...Ce ce n'était plus qu'une question de seconde désormais son interlocuteur avait armé déjà son sabot et il ne maquait plus qu'il fasse le reste,...Par réflexe , il ferma les yeux anticipant déjà la douleur....Mais mystérieusement rien vient...Juste un simple un miaulement..Et il était sur, que que ce n'était pas ce bruit que cela faisait qu'on vous fout un coup de sabot ...Il se décida donc à rouvrir les yeux, il faut dire un peu curieux.

Et la résultat, pas un chat, mais une Licorne... Le rouge était sidéré...Pourquoi cet idiot avait-il miauler ?Il s'était échappé d'un asile, ou quoi ?Puis pourquoi trimbalait-il aussi cet caisse pleine de bouteille?C'était un poivrot ? Et puis fureter derrière ces trois malfrats..C'était un comble...on pourrait croire qu'il cherchait à  prendre des coup parce qu'il avait abusé sur la bibine?C'était malheureux, mais ce n'était pas comme si sa propre situation était meilleure...Enfin maintenant il pouvait fuir vu qu'on ne faisait plus attention à lui, mais ce n'était son intention de laisser la son humecté sauveur contre ces sales bougres..Il a le sens de l'honneur notre bon zèbre.
«...Belle soirée pour la saison ne trouvez vous pas jeunes gens?»
Non il est juste vraiment  idiot en faite...Croit-il un instant que cela marcher?Ce n'était vraiment pas son soir...Oh comme il voudrait se glisser dans son lit et dormir, pour tout oublier ces bêtises ...Mais non il ne pouvait par que des imbéciles avaient décidé de lui faire les poches...Et voilà qui l'autre lui lança sa caisse, qu'il réceptionna sans trop de soucis..Il se demandait bien pourquoi et surtout à quoi ça allait bien servir...Totalement désabusé, son regard  fit des aller retour  entre les protagonistes de cette farce stupide et sa belle boiboite..Résultat, il n'en savait fichtrement pas quoi en faire.

Donc résolu de se débarrasser de ce cadeau empoisonné, il le renvoya à son expéditeur aussi sec...Mais n'étant pas doté d'une précision exceptionnelles ce qui arriva, arriva...Au lieu de tomber sagement dans les pattes de la licorne, le paquet crut se fracasser sur l'un des gus...le pauvre type en plus de tomber raide, probablement assommé(on y croit)et recouvert du bonne partie du liquide contenue dans les fameuses bouteilles, plus des éclats de verre...Un dangereux mélange donc.

Il se sentait coupable un peu coupable malgré qu'il soit en cas de légitime de défense...Ce n'était pas naturel chez de se battre, il préférait utiliser la diplomatie d'habitude mais ce soir il ne l'avait pas fait, tout ce qui se passait était entièrement de sa faute, il avait honte de sa faiblesse, il avait flanché dans son maintient à toute épreuve, il le savait pourtant que ça n'empotait rien bon chez lui de se relâcher, pourtant il n'avait fait qu'à sa tête...C'était lui l'imbécile.
« Vous feriez de partir maintenant...Vous aurez plus problèmes en restant ici que bénéfice...Et emmener votre ami avec vous...Nous sommes d'accord ? »
Il était temps de revenir au bonne vielle  méthode, là ou il excellait ....Les pauvres voyous étaient encore tout retourné de ce qui venait de se passer et encore plus par le ton qu'employer Ukubwa, froid et menaçant..Très différent de celui qu'il avait employé tout à l'heure, il leur faisait rien que par le ton de sa voix qu'ils risquaient gros.
«  Euh.. »
« Déguerpissez ! »
On sentait les pulsions les pulsions de mort se dégageait du rayé et il n'avait pas l'air de rigoler..Emportant leur comparse avec eux, ils s’enfuirent sans demander leur reste...Une fois perdu de vue,  notre zèbre put se détendre laissant tomber le masque pour en reprendre un autre, le rôle qu'il jouait dans la vie de tout les jours..Ensuite il se tourna vers l'inconnu dans le but de une dissiper les doutes sur ses réelles intentions(Il ne faudrait qu'on commence à croire qu'il est un dangereux psychopathe)et de deux, pour le remercier.
« Merci pour être venu m'aider...Je n'y serais pas arriver seul..Je suis Ukubwa et vous ? »
Tenter de se montrer sympathique alors qu'au fond on en n'avait rien faire, c'était ironique.
« Hum..Je rembourserais la perte de vos bouteilles, je vous dois bien ça...Et puis, si je n'étais pas si maladroit cela pas arriver, désolé. »

_________________
Mon seul talent c'est de porter des masques....
#333333
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I AM Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Demoiselle en détresse (moins la demoiselle) (Dove)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Demoiselle en détresse (moins la demoiselle) (Dove)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Demoiselle en détresse (moins la demoiselle) (Dove)
» demoiselle en dentelle (bikono)
» Demoiselle du soir
» Demoiselle rousse
» Demoiselle C

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Friendship of Equestria  :: RPG - Equestria :: Canterlot :: Ville-