~ Thème : Sing me a song of storms (Eté 2017) ~
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[Recensement 2017] Recensement terminé <3 merci à tous

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Very bad trip [Rainbow Dash]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Very bad trip [Rainbow Dash]   Lun 20 Mai - 18:31

J'ouvris les yeux.
15h.
C'était ce qu'affichait la montre placée en plein dans mon champ de vision et la première chose que j'aperçus. Elle était placée bien en évidence sur la table de chevet à coté de mon lit, et ainsi n'import quel étalon avec un minimum de logique pourrait comprendre qu'il était allongé sur le lit.
Mais bref, c'était encore trop tôt pour moi.

Mais au moment où je tentais de refermer mes yeux, yeux aussi douloureux que si quelqu'un y avait jeté du sable, je me rendis compte que je n'étais pas seul sur le lit : Je tournais ma têtede l'autre coté du lit et tombais presque museau-à-museau avec un autre poney, visiblement endormi.
J'ai faillu sursauter : La première chose qui m'est passé par la tête ? Mon colocataire qui aurait encore profité de mon état larvaire pour me cloner.
Encore.

Puis petit à petit, je me rappelais ce qui s'était passé hier. La bave de crapeau, la ponette qui me ressemblait en version plus colorée, le retour au bercail, les boissons, puis le trou noir... La dizaine de cadavre de bouteilles qui joncheaient le sol me confirmèrent cette version des faits. Tentant de me lever sans la reveiller, je dépliais mes ailes...
Ouh, j'avais aussi oublié cette partie de l'histoire... Je serrais les dents en me rappelant ce que mon oncle me disait parfois : "Au réveil, mieux valait un mal de crâne qu'un mal de croupe."

"Et c'est encore pire si c'est accompagné d'argent posé sur la table", qu'il rajoutait. Je n'ai jamais voulu comprendre ce qu'il voulait dire par là.

Un nouvel éclair de génie me traversa l'esprit, et je jetai un coup d'oeil rapide sur Rainbow Dash : Visiblement, la glue bizarre a disparue sur elle, et apparemment sur moi : On s'en était occupé, voilà au moins une chose dont j'étais sûr.
Direction la cuisine, le temps que notre chère hôte se reveille à son tour : Apparemment, la pièce n'avait pas été dérangée plus que ça. Elle avait été victime d'un pillage laissant plusieurs victimes un peu partout, mais ca restait des bouteilles.. Pareil pour le salon, mais là encore difficile de faire pire qu'initialement. On croirait presque qu'elle avait été rangée. "presque", car là encore il y avait un sacré boulot à faire, le genre que même Mr. Propre oserait pas.

J'haussais les épaules tout en sortant un plat de pâtes du frigo, largement suffisant pour deux et tellement moins fatiguant à préparer. Le temps de mettre tout le bordel à cuire que j'entendais déjà des bruits de patte.

- Déjà levée ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Very bad trip [Rainbow Dash]   Lun 20 Mai - 22:44

Un sol moelleux sous mon dos, un bruit de sabots qui s'éloignaient, une lumière forte qui cherchait à transpercer mes paupières closes. C'était tout ce que je pouvais percevoir, tout ce dont j'avais conscience. Ca et un terrible mal de crâne, je n'avais pas le souvenir d'avoir eu une migraine aussi violente auparavant. Et peu à peu, je me sentais tirée de ce sommeil de plomb. Ouvrir les yeux était encore une épreuve trop douloureuse pour moi tant ils me piquaient, je restais donc là, à colmater je-ne-savais encore où. Quand je me rendis compte de mon état léthargique, je me forçais tout de même à tenter de voir autre chose que du noir, que je sache un peu où j'en étais. Et avec tous les efforts du monde, toute la motivation que j'avais, j'y parvins. En face de moi : un mur blanc taché, mais surtout par la fenêtre des rayons de soleil aveuglants à en fendre le crâne. Je me redressai péniblement.

Combien de temps s'était écoulé depuis que j'avais perdu le fil de mes pensées, enfin de mes pensées les plus lucides ? Nopony, pas même moi. Tout ce que je savais ? Il était 15h08 d'après une montre dont le tic-tac raisonnait dans ma tête engourdie, de quel jour allez savoir. Et après un rapide coup d'oeil dans la pièce, que je n'étais jamais venue ici. La raison du sol si confortable s'expliquait : ma croupe était posée sur un lit, allez savoir comment elle y avait atterri. Mais sur la place laissée vide à côté de moi, on pouvait clairement distinguer la silhouette d'un poney. Et les draps étaient défaits...

- Oh wait...

Je sursautai et manquai de tomber du matelas par la même occasion. Il fallait que je me conforte, à tout prix. Et poser un sabot sur les draps à la place fantôme me semblait rationnel. Ils étaient encore chaud, donc le poney devait être dans les parages. J'avais déjà des soupçons quant au propriétaire de ce contour, quelques-uns de mes souvenirs se bousculaient et revenaient dans la confusion. La bousculade aérienne, la bave degueu de crapaud sur mes ailes, la rencontre avec la Manticore... NOTRE rencontre, à Daring et à moi. A Daring Do, le vrai, pas celle du bouquin que j'aurais inventée de toute pièce comme une amie imaginaire. Il fallait quand même que j'en ai le coeur net, même si les morceaux de verre qui jonchaient sur le sol confirmaient mes soupçons. A croire que je trônais au-dessus d'un cimetière de bouteilles. Eviter de me couper, maintenant. Je me levai non sans mal, à la recherche de l'explorateur.

Un autre flash me revenait en découvrant la pièce une fois que j'avais quitté la chambre : la maison de Daring, pas de doute. D'autres bouteilles de cidre ça et là parsemées, des odeurs de bois et de renfermé mêlées, et surtout des cartes, des reliques et des boussoles qui formaient un bordel général. Ah oui, la planque de Daring. Pas de doute, j'étais chez lui. Le bruit de sabots se répéta dans la cuisine et je me risquai à m'y rendre à mon tour, prenant le soin de faire attention où je mettais les pattes.

- Déjà levée ?

Il me regardai avec un sourire, son plat de pâtes sur le feu, visiblement plus opérationnel que moi. Veinard.

- Je donne pas deux minutes à ma tête avant qu'elle n'explose...

J'avais senti que ma voix avait sonné bizarrement, ma bouche était pâteuse et mes lèvres encore un peu collées. Je le regardais sans rien ajouter de plus : sa crinière était complètement hirsute - plus que d'habitude, des cernes cerclaient ses yeux. Je supposais que je ne devais pas être mieux, sinon pire. Mais malgré son état il souriait, et je tentai de faire de même, alors qu'une question me brulait la tête presque autant que cette satanée migraine. Les draps défaits, les corps de bouteilles d'alcool, Daring m'accueillant jovialement avec un repas en train de cuire, et plus de bruit d'explosion au-dessus de nous qui confirmait que nous étions seuls dans la grange. Plusieurs signes qui me laissaient songeuse : est-ce que je devais m'en rassurer ou m'en inquiéter ? Car il fallait le reconnaitre : je ne connaissais pas des masses d'aventuriers, mais Daring Do ne devait pas être le plus repoussant d'entre eux. Ce qui me mettait encore plus le doute. Je n'avais aucun souvenir de ce qui avait pu se passer dans la nuit, le dernier remontant au Colt que j'avais sous les yeux en train de décapuchonner une autre bouteille avant de me la tendre. Sans doute avait-il la mémoire moins embrouillée que moi. Je roulai des yeux en me pinçant les lèvres, un peu mal à l'aise.

- Heu Daring... Il s'est passé quoi au juste ?

Je regardai autour de moi, histoire de parler de façon générale. A vrai dire, je ne m'étais jamais réveillée avec une perte de conscience jusqu'à présent. Comme quoi, y'a un début à tout...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Very bad trip [Rainbow Dash]   Mar 21 Mai - 21:53

- Je donne pas deux minutes à ma tête avant qu'elle n'explose...

Je lâchai un petit rire en voyant la tête qu'elle faisait. La première cuite était toujours la pire, c'était celle où on se rendait compte qu'au final, peut être qu'une bouteille en moins aurait été plus raisonnable.
J'arrêtai un instant de surveiller les pâtes pour récupérer un verre dans la vaisselle que je devais laver, le remplit d'eau et le tendis à Rainbow, ou du moins au zombie qui l'avait temporairement remplacé.

- Museau de bois hein ? Bois ça, c'est une question d'hydratation... Bien sûr c'est pas un remède miracle mais avec deux ou trois verres de plus, d'ici quelques heures ca n'y paraitra plus, et tu pourras reprendre une bouteille, si il en reste une du moins. Ajoutais-je avec un large sourire.

Je rejetais ensuite mon dévolu sur le plat de pâtes qui cuisait à son allure. Avec l'insalubrité certaine des lieux, je ne savais pas vraiment si elles chauffaient ou si elles se contentaient de brûler intérieurement. J'espérais aussi que Rainbow aimait les pâtes, parce que c'était sérieusement la seule chose dont j'étais capable de faire, ça et les conserves.

Suis-je bête, tout le monde aime les pâtes !

Sors dehors pour achèter des pâtes fraiches au marcher
Frappe ton four jusqu'à ce qu'il se mette à marcher
Pâtes au beurre ! ♫
Une valeur sûre qui ne sera jamais traître !
Pâtes au beurre ! ♪
C'est pas dur de faire semblant de s'y connaitre !
...
Enfin vous voyez le genre...

Quelques secondes passèrent, secondes où l'on n'entendait plus que le bruit de la poêle et deux trois oiseaux qui piallaient à l'extérieur. Ce bruit de fond fut tranché par la voix de Rainbow, toujours légèrement secouée à ce que je pouvais entendre :

- Heu Daring... Il s'est passé quoi au juste ?

Je m'attendais à cette question.

- Honnêtement, j'en sais rien du tout... De ce que je me rappelle, on a partagé un sacré paquet de bouteilles.. Puis y'a eu un enchainement de situations qui fait qu'on en a profité pour retirer la glue.

A ce moment, je pointais du sabot les ailes de la ponette, ébouriffés mais propres.

- ... Et puis après, trou noir ! Puis j'me suis levé et t'étais à coté. T'avais l'air de bien dormir d'ailleurs, j'espère que c'est pas moi qui t'ai reveillé, pour une fois que c'est pas Lighstorm avec ses expériences bizarres qui me sert de reveil.

- Soit, il a dù se passer deux-trois trucs entretemps pour qu'on se retrouve dans le même lit, mais c'est pas comme si t'avais perdu une dent ou obtenu un tatouage...

En même temps, ca ne m'étonnait pas : Le canapé était à la limite de l'insalubre, et la baignoire ? J'en avais pas. Elle n'allait quand même pas dormir à même le sol avec les débris de verre. J'haussais les épaules en sortant le plat de pate de la casserole.

- Une fois, je me suis reveillé à Baltimare, comme ça, sans rien du tout et sur la plage. J'ai mis deux semaines pour rentrer au bercail, et le pire c'est que je n'ai jamais pu comprendre comment j'y étais allé. Pâtes ?

Je lui montrais la casserole remplie. C'est vrai que suis le coup j'en avais préparé exclusivement par réflexe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Very bad trip [Rainbow Dash]   Lun 27 Mai - 11:24

J'avais pris du bout du museau le verre que m'avait tendu Daring et avait vidé son contenu d'une traite. Il aurait pu me donner un poison violent ou un autre alcool fort, j'aurais eu exactement le même réflexe tant ma gorge me brulait. Et puis cette impression d'avoir la bouche pâteuse comme si on sortait de trois jours de sommeil était désagréable, j'avais hâte de m'en débarrasser. Je posai le verre et hochai vaguement - très, très vaguement - la tête pour le remercier.
Les trucs à éviter : crier, parce que mon crâne tambourinait déjà assez fort tout seul. Faire un geste brusque, mes yeux me piquaient et j'avais un peu de mal à les garder ouverts. Croiser un miroir, parce que le rire du Colt en disait assez long sur l'allure que je devais avoir et que je ne préférais pas voir de mes propres yeux. Reprendre une bouteille ? C'est vrai que malgré l'état dans lequel m'avait mise les dizaines qu'on avait du prendre avant, j'en voulais encore. Qui l'aurait cru ? Je comprenais un peu mieux l'habitude que Daring avait de boire, et je devinais sans mal qu'après une ou deux autres soirées arrosées, j'aurais des chances - ou des risques - de devenir une adepte, moi aussi.

Avant que l'aventurier ne reprenne la parole, seules les pâtes qui cuisaient dans la casserole perturbaient le silence. J'aurais été incapable de tenir une longue conversation, de toute façon. Mes ailes propres ? Ah ouais, j'avais même pas remarqué, c'est dire...

- Il a du se passer deux-trois trucs entretemps pour qu'on se retrouve dans le même lit, mais c'est pas comme si t'avais perdu une dent ou obtenu un tatouage...

... La première phrase de Daring dont j'avais pu capter tous les mots. Comme quoi, le brouillard qui m'embrumait la tête commençait à se dissiper. Merci verres d'eau, merci patience... Merci Daring Do. Mon réflexe avait été de parcourir toutes mes dents du bout de ma langue pour m'assurer qu'elles étaient toutes bien en place. Puis j'examinai mes pattes et mon dos pour ne pas y trouver de marquage obscur. Non il avait raison. Ce qui laissait supposer que ça avait été son cas suite à une soirée qui dégénère ? Je ne connaissais le poney que depuis un jour ou deux - enfin à peu près, impossible de savoir quel jour on était - mais j'avais l'impression d'avoir déjà fait un bout de chemin avec lui, au moins aussi long que celui que j'avais parcouru avec son alter ego fictif et féminin au fil des pages. Perdue au milieu de l'Everfree Forest seule ou presque, combat contre une Manticore, diversion sans pouvoir voler, première cuite... Et peut-être autre(s) "Première fois" dont j'étais incapable de me rappeler, c'était perturbant.

- Une fois, je me suis reveillé à Baltimare, comme ça, sans rien du tout et sur la plage. J'ai mis deux semaines pour rentrer au bercail, et le pire c'est que je n'ai jamais pu comprendre comment j'y étais allé.
Pâtes ?


D'un autre hochement de tête, je regardais le fond de la casserole dans lequel trônaient les pâtes. D'un rapide coup d'oeil, elles semblaient normales, pourtant il aurait été risqué de parier dessus quand on voyait l'état du récipient ou de la cuisine. Volontiers alors, si je ne risquai pas d'intoxication alimentaire. Il ne manquerait plus que ça...

- Et c'est censé me rassurer ça ? ... M'enfin, toi t'as l'habitude, 'fin je suppose, pourtant ça t'arrive encore d'avoir des trous de mémoire apparemment. Au moins je me tourne pas au ridicule toute seule.

Je lui adressai un joli sourire - enfin qui se voulait joli, mais avec la tête que je devais avoir...

- J'aimerais quand même savoir si je dois m'inquiéter ou me soulager de ne plus avoir aucun souvenir d'hier soir... Si c'était bien hier.

Enfin, ma vision était revenue à la normale. Mes oreilles bourdonnantes ? En bonne voie. Je me levai prudemment - gestes brusques, pas encore tout à fait ça - pour m'approcher de la fenêtre, la lumière du 'monde extérieur' semblant moins agressive pour mes pauvres yeux. Mais un truc clochait, un truc qui me fit froncer le museau sans même m'en rendre compte.

- Daring... Elle est là depuis combien de temps, cette statue de Princesse Celestia ?

La statue en question ressemblait étrangement à celle qui dominait sur la place principale de Ponyville. Mais là, elle était couchée, à moitié dans la boue, derrière la planque de Daring Do. Bizarre, j'en avais pas le souvenir, de ça non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Very bad trip [Rainbow Dash]   Mer 5 Juin - 22:22

- Et c'est censé me rassurer ça ? ... M'enfin, toi t'as l'habitude, 'fin je suppose, pourtant ça t'arrive encore d'avoir des trous de mémoire apparemment. Au moins je me tourne pas au ridicule toute seule.

L'habitude faisait tout ! C'est ça qui me permettait de garder les idées claires et d'être frais et dispo, même si, actuellement, mon cerveau ressemblait un peu à cette paté bizarre que l'on donne aux animaux de compagnie pour les nourrir. C'est aussi dans ces moments que je regrettais ne pas aimer le café, puisqu'on disait que ca redonnait la pêche... Je levai les yeux en direction de la pégase, ou du moins de ce qu'il en restait.

- Si on a oublié, c'est que ca devait pas être important.

C'était mon credo lorsque, moi aussi, j'étais victime de ces trous dans la tête. Sans rien rajouter de plus, je versais la moitié de la portion de pâtes dans une assiette qui trainait, et posait la casserole à moitiée remplie à coté. Ca faisait deux assiettes. Il ne manquait plus que les couverts tels que les verres et c'était prêt. Alors que je fouillais un placard à la recherche de quelque chose un minimum propre, Rainbow continuait à s'inquiéter vis à vis du manque d'information.

- J'aimerais quand même savoir si je dois m'inquiéter ou me soulager de ne plus avoir aucun souvenir d'hier soir... Si c'était bien hier.

Je riais. Sans exagération, mais certainement suffisamment fort pour qu'elle puisse entendre que ca m'amusait. Je connaissais ses inquiétudes, et rire de ça n'était pas vraiment adéquat.. Surtout à cet instant. Mais c'était plus fort que tout, le cynisme et le burlesque

- Attend d'avoir des flashs de la veille pour t'inquiéter ou non. Fis-je en esquissant un sourire. En attendant, dès que t'as finis de manger, tu devrais passer dans la salle de bain, ca te fera que du bien.

Et puis cela allait me permettre de faire un brin de ménage. Il y avait beaucoup de verre brisé sur le sol, et ce souk pouvait finir par blesser quelqu'un. Je commençais alors à ranger la pièce, avant de remarquer qu'une bouteille à moitiée remplie s'était réfugiée dans un angle mort de la pièce, sous un meuble. Le karma était de mon coté. Je m'apprêtais à m'enfiler une nouvelle rasade bien méritée lorsque la voix de la ponette retentit à nouveau. D'un regard, je m'aperçus qu'elle était en train de fixer ce qu'il y avait derrière la fenêtre.

- Daring... Elle est là depuis combien de temps, cette statue de Princesse Celestia ?

Je m'approchais.
La statue de Célestia, d'habitude placée au beau milieu de ponyville et que j'avais toujours considéré comme un pur acte de propagande, se trouvait désormais couchée sur le sol, couverte de boue, pratiquement méconnaissable. Il ne manquait plus que des moustaches au marqueur, et cela ressemblait à du vandalisme pur et dur.

- Tant mieux, j'aimais pas cette statue. Je pense que si j'en avais eu l'occasion, j'aurais fais pareil. Ajoutais-je en décapsulant la nouvelle bouteille.

Il me fallu à peine une dizaine de secondes pour réaliser que quelque chose clochait réellement, mis à part l'acte de sabotage. Pourquoi se trouvait-elle dans mon jardin ? Et qui avait assez de force pour la traîner de la place jusqu'ici ? J'avais cette très mauvaise impression que j'avais une petite part de responsabilité là-dedans...
Il fallait absolument que je vérifie quelque chose. Sans passer par la salle de bain pour me guérir de ma zombification, j'ouvris la porte et sortis à l'extérieur. La majorité des poneys qui passaient à ce moment ont ralentis, la plupart me jetant quelques regards accusateurs.

Une mauvaise journée en perspective.

J'avais l'impression que les souvenirs de la veille me revenaient, rien qui pourrait inquiéter la pégase du moins. Une tournée des bars qui tournait mal, ca pouvait arriver. Au fur et à mesure que j'essayais de réfléchir, mon cerveau bouillonnait. C'était certainement dù à la combinaison alcool + museau de bois, couplé au fait que ca faisait seulement une trentaine de minutes que j'étais réveillé...

De loin, une patrouille s'approchait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Very bad trip [Rainbow Dash]   Lun 24 Juin - 21:15

Difficile de détacher mon regard de cette statue de la Princesse qui gisait là, devant la fenêtre de la planque de Daring. Okay, c'était meme impossible. Dans ma tête, mes neurones ou ce qu'il en restait cherchaient à se connecter pour répondre aux nombreuses questions qui fusaient à son sujet. Pourquoi était-elle ici ? Comment y était-elle arrivée ? Et qui l'avait transportée jusqu'ici ? Enfin, vous voyez le genre. Le pire dans l'histoire, j'avais le sentiment d'avoir mis mon museau dans cette histoire... Et l'explorateur avec moi. Mais j'étais incapable de confirmer quoi que ce soit. Ma tête bouillonnait rien qu'à réfléchir un peu trop, on remercie encore une fois l'alcool pour ça. Alors que je détournais les yeux de l'extérieur et de sa lumière aveuglante pour suivre en silence les sabots de Daring Do qui se rapprochaient, je devinais à son regard qu'il pensait la même chose que moi, plus ou moins.

- Tant mieux, j'aimais pas cette statue. Je pense que si j'en avais eu l'occasion, j'aurais fait pareil.


Toute mon attention se porta sur le "PSCHTT" qui accompagna la remarque de l'aventurier. Parce que ce bruit m'était devenu familier, "malheureusement" je suppose... Une bouteille. Une bouteille qu'on décapsule. Je fixais la fautive qu'il tenait dans son sabot puis lui, l'un après l'autre plusieurs fois.


- Attends... T'as vraiment l'intention de reboire de ce truc-là ? Tu guéris vite !


Je n'avais pas cette chance et me sentais vaccinée pour le moment, même si je n'aurais certainement pas refusé si on m'en avait proposé. Parce que j'ai une réputation, et je ne suis pas une dégonflée. Mais lui ne m'écoutait déjà plus, et je le suivis lorsqu'il ouvrit la porte. Cette fois, c'était le nom de Luna que j'avais juré à l'instant même ou mon sabot franchit le seuil : ce soleil éblouissant, au secours ! Les oreilles plaquées en arrière, immobilisée. J'entendais Daring s'éloigner mais je ne me sentais pas capable de le suivre tout de suite. Les yeux fermés, j'essayai pourtant d'avancer à tâtons pour le rejoindre. Et une fois dans l'ombre d'un bâtiment, je tentais d'y voir quelque chose.


Soyons clairs. Oui, j'aime attirer l'attention. Mais pas de cette façon. La première chose que je vis ? Un poney me fixant d'un air ahuri, puis un autre qui tourna la tête en me voyant. Même une mère qui s'empressait de faire avancer son poulain qui s'était arrêté pour me pointer du sabot. Gênée, je me contentais de sourire, mais si j'avais pu m'enfuir dans un trou de souris, je l'aurais fait, et plutôt deux fois qu'une. Pour la première fois de ma vie, je comprenais ce que pouvait ressentir Fluttershy. Honteuse sans savoir vraiment pourquoi, je baissai la tête et retrouvais Daring au galop.


- Tu as vu comment ils nous regardent...?


- Ah ! Les voilà !


La voix solennelle me fit sursauter. Des soldats arrivaient droit sur nous, l'air sévère.


- Oh-oh... Qu'est-ce qu'on fait ?


Ma question sous-entendait "rester" ou "fuir", allez savoir pourquoi. Parce que je sentais que j'avais fait quelque chose de mal sans doute. Je murmurai à l'etalon, incapable de prendre une décision seule et priant pour qu'il ne me refile pas cette tache. Mauvais lendemain, quand tu nous tiens...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Very bad trip [Rainbow Dash]   Mar 6 Aoû - 1:43

(Passage par un double compte. Honest)

On avait affaire à une sacrée histoire.

J'avais dù faire le voyage de Canterlot jusqu'à Ponyville, pour la simple raison que j'avais envie de m'en charger personnellement. J'étais une officière nocturne, soit, mais le crime avait été commit de nuit. C'était donc dans ma juridiction et ma responsabilité d'envoyer des troupes appréhender les coupables.

Et c'est en apprenant leur identité que je m'étais décidée à me déplacer. Quel qu'en soit la cause, nous avions une pléthore de témoins qui nous ont confirmés l'apparence, le nom et le lieu d'habitation des coupables. Pire, la statue qui avait disparue de la place principale s'était retrouvée dans le jardin de cette même maison. A priori, j'aurais pu penser à un coup monté puisqu'aucun vandale ne pouvait commettre autant de fautes à la fois... Mais je savais à qui j'avais à faire.

- Ah ! Les voilà !

L'adjudant à ma droite pointa de la patte les deux suspects. Nous n'étions pas trop loin, et je pus distinguer le premier d'entre eux : Une pégase de couleur bleue et à la crinière multicolore, visiblement accompagnée à ses cotés du pégase presque identique, si ce n'est qu'il s'agissait d'un mâle, et que j'avais déjà eu affaire avec lui.

- Oh-oh... Qu'est-ce qu'on fait ?

- Laisse-moi faire. Entendis-je de la part du pégase tandis que je m'approchais, accompagné de deux gardes royaux et au milieu de quelques poneys curieux.

Celui-ci s'approcha à son tour, et me fixa durant une poignée de seconde.

- Daring.

- Start Up.

- Mademoiselle Start.

Visiblement, lui et la ponette avaient des têtes de déterrées, comme si la nuit n'avait pas porté conseil. Daring remarqua mon regard et s'empressa de se justifier.

- Ta réputation te précède.

- Quoi que cela puisse paraitre, ne va pas t'imaginer que c'est parce que je l'ai logé que... Bref, où est le problème madame l'agente ?

Je pointai alors la statue, qu'on voyait dépasser de derrière la grange qui lui servait de taudis. Il suivit mon regard et répondit platement, en faisant des yeux de chien battu :

- Mais comment oses-tu penser que c'est moi ? J'ai jamais rien abîmé !

- Et l'explosion de la scène de théâtre ?

Il est vrai que cette histoire était vieille, mais encore d'actualité. En résumé, suite à la représentation d'une pièce de théâtre dont le nom m'échappait, l'endroit dut être évacué pour d'obscures raisons de kidnapping. Or, peu de temps après, la scène vola en éclat suite à la projection magique provenant d'un prototype d'un lance fusée de détresse... Que le pégase tenait non loin de là.

- ...Je devais le faire ! Il y avait un génie de mal derrière tout ça !

La manière dont je le regardai à cet instant précis lui fit regrette de ne pas avoir trouvé une excuse plus légitime, et bien plus réaliste.

-  Euh... Et mon immunité diplo...

Je ne le laissais pas finir sa phrase. Deux des gardes qui me suivaient aggrippèrent l'aventurier qui n'eut que le temps de réclamer un avocat. Une bonne chose de réglée. Je m'attelais maintenant à la pégase restante qui me disait vaguement quelque chose. Je m'adressais à mon adjudant, resté à mes cotés :

- Et celle-là ?

- Rainbow Dash, officière. L'élément de la loyauté.


- Peut être qu'elle sera moins réticente.

Et sur ces mots, je m'approchais d'elle. Utilisant ma voix sérieuse et inquiétante et me dressant devant elle comme une statue, je laissai les derniers poneys en uniforme l'encercler avant de déclarer :

- Mademoiselle Dash, vous êtes en état d'arrestation pour trouble de l'ordre public, complicité de vandalisme, et peut être pour d'autres crimes qui n'ont pas encore été signalés. Veuillez nous suivre immédiatement, ce qui signifie tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar

I AM Invité


MessageSujet: Re: Very bad trip [Rainbow Dash]   Mar 1 Oct - 18:23

Une petite foule se formait progressivement sur la place. L'attraction? Nous, évidemment. Avant l'arrivée des agents de sécurité, tous restaient cachés, comme si nous étions des vandales, mais aussi des criminels et qu'on allait s'en prendre à eux sans raison. C'est fou ce que cet uniforme peut les rassurer... Allez comprendre. Moi j'appréhendais plus qu'autre chose la suite, car ils étaient maintenant dangereusement près. Daring avait pris les devants d'un bref "Laisse-moi faire", et avant d'avoir eu le temps de répliquer quoi que ce soit, il se trouvait face à celle qui semblait être leur chef. Du genre "Je suis un représentant de la loi, on ne rigole pas".
Bon okay, je me souvenais de rien, même si j'avais ce sentiment perturbant d'être coupable en quelque chose; je ne pouvais pas laisser l'aventurier se faire blâmer pour nous deux alors je le suivais quand même, une boule au ventre. Et devinez quoi? Ils se connaissaient. Leur bref échange m'apprit que ce n'était pas la première histoire dans laquelle il se retrouvait - bon d'accord, j'en avais pas douté. Voilà sans doute la raison de l'air siiii sévère de la jument policière.

- Euh...

Forces de l'ordre: 1, Daring Do: 0. Il se trouvait là, à se faire embarquer sous mes yeux en plaidant justice, et moi à le suivre des yeux, impuissante. Je baissais les oreilles; décidément, je n'aimais pas cette tournure... J'étais persuadée dans son ton si sur de lui qu'il nous tirerait de ce faux pas une fois de plus, mais il s'était attaqué à plus fort que lui cette fois. Comme quoi, j'étais certaine qu'il aurait préfère se retrouver face à une horde de babouins fruitiers ou d'alligators à ce moment-là, plutôt que devant cet agent dont le minois à lui tout seul impose son autorité.
Lorsqu'elle posa son regard jaugeur sur moi, j'ai eu l'impression de fondre, comme une bougie. Pchchchchch... Une fois mon compagnon 'hors d'état de nuire', elle allait jeter son dévolu... Sur moi. Je baissai les oreilles au fur et à mesure qu'elle avançait.

- Mademoiselle Dash, vous êtes en état d'arrestation pour trouble de l'ordre public, complicité de vandalisme, et peut être pour d'autres crimes qui n'ont pas encore été signalés. Veuillez nous suivre immédiatement, ce qui signifie tout de suite.

Un dernier regard paniqué vers Daring Do: m'enfuir à tire-d'ailes ou subir la sentence comme il y était destiné? Si je m'envolais, aucun d'eux ne pourrait me rattraper; mais laisser mon partenaire de déboires seul dans la misère, ça non. Je suivais silencieusement du regard les deux gardes qui m'avaient pris d'assaut de chaque côté. On reste calme, on se détend. J'inspirais profondément et  esquissai un petit sourire nerveux pour essayer d'amadouer ce regard dur et intenable.

- Votre collègue l'a bien dit, non? "L'élément de la loyauté"... Je ne m'enfuirai pas, mais nous sommes innocents!

Cette affirmation clamée sans retenue avait quelque chose de faux, même pour moi. Sans doute parce que je n'en étais pas sure. Je sentais maintenant tous les regards sur nous, des témoins qui se trouvaient là depuis le début jusqu'aux derniers arrivants sur place. Heureusement, aucune de mes amies ne s'y trouvait, je ne voulais pas que l'une d'elles assiste à mon arrestation. Hey, rien de bien grave, hein? C'était qu'une statue... Pourtant je sentais que mon casier avait gonflé en un temps record, l'espace d'une nuit quoi. Je m'approchais docilement de Daring qui était tenu par des gardes, le regard pas franchement fier. Bien loin des fêtes de Pinkie Pie, lui aussi avait un don pour mettre de l'ambiance et... Surtout pour attirer les ennuis, et pas que pour lui.

- Je crois que c'est la dernière fois que je goute à TON cidre.

Je lui lançais un sourire complice tandis qu'un "SILENCE!" retentit derrière nous. Ca tombe bien, j'avais toujours rêvé de visiter une prison!
...
... Nan, j'rigole.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

I AM Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Very bad trip [Rainbow Dash]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Very bad trip [Rainbow Dash]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Very bad trip [Rainbow Dash]
» Mes petits nouveaux! - Fluttershy et Rainbow Dash déboxées
» Rainbow Dash
» Rainbow Dash and Tank
» Le danger vient du ciel [PV Rainbow Dash]

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
The Friendship of Equestria  :: RPG - Equestria :: Ponyville :: Rues :: Planque de Daring Do-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet